Vous êtes ici : Accueil > Dossiers > Science et démocratie > Procédures existantes >

Je ne suis plus actif sur www.debats-science-societe.net.

J'ai repris les grands principes de fonctionnement de ce site sur www.sciences-et-democratie.net, que j'ai animé de 2006 à 2011. Nous y avons parlé nanotechnologies, OGM, démocratie participative et débat public, bioéthique et bien d'autres sujets encore.

Je suis consultant web participatif, prestataire de services en e-démocratie, civictech, fondateur et gérant de la société Particip&Co, agence numérique dédiée à la démocratie participative et au débat public.

Philippe Bourlitio

Visitez le site de débats de Sciences et Démocratie

Dossier Science et démocratie

Évaluation technologique interactive

Philippe BOURLITIO. Édition du 14 août 2003.

L'évaluation des choix scientifiques et technologiques se cherche une méthode. Entre les Conférences de Citoyens françaises de 1998 et 2002, une procédure nouvelle a été expérimentée par l'INRA à partir de 1991 : l'évaluation technologique interactive (ETI). Un défaut reproché aux Conférences de Citoyens : le fait d'utiliser comme panel des personnes non engagées dans le sujet à débattre conduit à des recommandations irréalistes. Le groupe de réflexion, dans le cas de l'ETI, est constitué de citoyens ordinaires mais aussi de professionnels et de chercheurs travaillant le sujet pour aboutir à des propositions plus réalistes.

Voici comment l'équipe de Pierre-Benoît Joly distingue les deux panels.

Les participants sont choisis sur la base de la diversité de leurs positions et des valeurs auxquelles ils font référence plutôt que sur la base d'un mandat de représentation politique, syndicale ou assiociative qui les autoriseraient à parler au nom du plus grand nombre? Ce que l'on veut éviter, c'est l'affrontement de positions officielles non révisables et parfois décalées des contraintes quotidiennes des acteurs du terrain. [...]

Pour une Conférence citoyenne, on s'assure que les membres du panel n'ont a priori ni implication ni expertise sur le sujet abordé. C'est pourquoi on les appelle souvent des "profanes". Avec la méthode ETI, on cherche à aller plus loin dans la discussion sur les orientations de la recherche, à analyser les différentes possibilités scientifiques et techniques ainsi que leurs implications socio-économiques. On cherche aussi à éviter des recommandations décalées par rapport aux contraintes des acteurs sur le terrain. Le groupe de travail comprend donc des "profanes", mais aussi des chercheurs et des professionnels du domaine. L'objectif est de constituer un groupe très divers, incluant des individus qui ont des façons très différentes d'appréhender le problème posé et d'envisager les façons de le résoudre. Notre sélection s'est fondée sur une enquête sociologique qui a permis d'établir une cartographie sociale de la vigne et du vin afin d'identifier les visions du monde qui existent autour des thématiques "vigne, vin et OGM".

Je suis surpris du choix des organisateurs de ne pas associer de personnalités politiques à cette réflexion. Faut-il comprendre qu'aucun homme politique n'est un "acteur sur le terrain" ? Dans ce cas, leur participation ne serait-elle pas un bon moyen de les sensibiliser au sujet ? Les positions officielles sont-elles à ce point inflexibles qu'elles rejetteraient obstinément la raison ? J'avoue être surpris de ce choix.

Page créée le 14 août 2003. Dernière édition le 14 août 2003.
Historique de la page

Vos réactions

0 commentaire

Ajouter un commentaire

En développant ce site, j'aime à croire que j'½uvre à l'intérêt collectif. Mais je n'ai pas la prétention de détenir les réponses aux questions abordées ici. Je souhaite surtout faciliter l'échange des idées. C'est pourquoi l'intérêt de ce site dépend aussi de vous. Participez au débat, n'hésitez pas à donner votre avis, à signaler une lacune, une erreur... Une simple note à ce document, à l'aide du formulaire ci-contre, sera déjà une information utile. Pour suivre une discussion, pensez aux fils RSS.





* votre adresse électronique ne sera ni diffusée ni affichée sur le site.

Vous indiquez votre adresse électronique pour :
être automatiquement averti par courriel des nouveaux commentaires sur cette page (desinscription sur demande par simple courriel à cette adresse). Solution alternative : les fils RSS.
uniquement donner la possibilité au webmaster de vous contacter.


Répondez en français, en minuscules, avec les accents quand il y en a.


Sommaire du dossier SCIENCE ET DéMOCRATIE

  Pourquoi participer icon
  Procédures existantes
    Consultations sur les OGM icon messages
    Conferences de citoyens icon messages
    Evaluation technologique interactive icon Vous êtes ici
  Lois pour l'initiative citoyenne icon messages
  Jugement des faucheurs d'OGM icon
  Rhétorique icon messages
  Ouvrages icon

Pour en savoir plus

Retrouvez en ligne les travaux sur l'ETI de l'INRA (Pierre-Benoît JOLY, Claire MARRIS). Science et Gouvernance

Appréciation du document

Note actuelle : aucune aucune (nb votes : 0)

Participez à l'amélioration du site en notant ses articles. Vous avez trouvé celui-ci :





Voir le Best-Of

Sur le même thème >>>

Grand débat national sur la bioéthique : faites circuler l'information !. Debats-science-societe.net, 19 février 2009.
http://www.debats-science-societe.net/ breves/ 2009/ 02/ 01.html

Non aux tests ADN pour le regroupement familial. Debats-science-societe.net, 14 octobre 2007.
http://www.debats-science-societe.net/ breves/ 2007/ 10/ 01.html

Faites passer, faites l'avenir !. Debats-science-societe.net, 19 septembre 2007.
http://www.debats-science-societe.net/ breves/ 2007/ 09/ 01.html

Prolongez votre visite

Retrouvez toutes les nouveautés du site d'un seul coup d'½il sur la page d'accueil

À propos du site, vous pourrez comprendre et discuter ses objectifs, sa méthode, ses choix éditoriaux...

Mes acolytes

Autres liens