Vous êtes ici : Accueil > Brèves >

Je ne suis plus actif sur www.debats-science-societe.net.

Vous avez aimé mon travail ici ?

Rejoignez-moi sur www.sciences-et-democratie.net !

Nous y parlerons nanotechnologies, OGM, démocratie participative et débat public, bioéthique et bien d'autres sujets encore.

Philippe Bourlitio

Visitez le site de débats de Sciences et Démocratie

Cholécystectomie, codéine et information médicale

Philippe BOURLITIO. 15 mai 2005.

Difficile d'ignorer la toute récente opération de la vésicule biliaire subie par Jean-Pierre Raffarin. Les médias, qui semblent ne pas avoir quitter un instant le chevet du Premier Ministre, nous ont même permis de suivre, jour après jour, son prompt rétablissement et son rapide retour à la vie publique. Mais le sujet méritait-il une telle place dans les journaux ? L'ablation de la vésicule biliaire (ou cholécystectomie) est, en effet, devenue une opération légère, presque une formalité, grâce à la technique de la laparoscopie : quatre petits orifices dans la paroi abdominale suffisent au passage des instruments. Finie l'incision de 10 centimètres qui laisse une belle cicatrice. Et le retour à domicile s'effectue au bout de 48 à 72 heures. Quant aux conséquences de cette ablation sur l'organisme et notamment sur la digestion ? Il n'y a presque rien à en dire : la vésicule biliaire est un organe de quelques grammes dont l'organisme se passe sans problème. Une maladie sans grand intérêt médiatique donc. Pourtant, des témoignages recueillis sur des forums médicaux ont de quoi inquiéter. La vie d'un cholécystectomisé ne serait pas aussi rose qu'on pourrait le croire.

Premier témoignage :

J'ai été opérée l'année dernière de la vésicule biliaire suite à une colique hépatique nocturne. Il y a dix jours, une autre crise nocturne avec vomissements, malaise (pas de perte de connaissance), douleur de l'abdomen transfixiante (terme appris de mon médecin) et une douleur au bras droit.

Un autre précise :

J'ai cru d'ailleurs que je faisais une crise cardiaque (je sais maintenant que cette idée était un peu absurde mais sur le coup j'ai eu très peur et me demandait ce qui m'arrivait !).

Rien d'exagéré dans ces témoignages, j'ai moi-même traversé le même calvaire. En pleine nuit, réveillé par une douleur, au niveau du sternum, qui gagnait en intensité à chaque instant, je me retrouvais plié en deux sur le sol. L'hypothèse d'une crise cardiaque me traversa aussi l'esprit et sans que j'ai à parler, mon épouse appelait les pompiers. La douleur diminua ensuite progressivement, mais trois nouvelles crises, identiques à la première, se succédèrent. Le tout dura approximativement quinze minutes.

Aux urgences, mon electrocardiogramme parfaitement normal permit d'écarter l'hypothèse d'un infarctus. Les examens complémentaires que j'ai subi ensuite (prise de sang, échographie, fibroscopie) ne fournirent pas plus d'explication à ce malaise. La conclusion qu'on me donna fût la même que pour notre premier témoin :

Cette semaine, on me fait faire des analyses de sang : gamma-gt à 155 (normes 5 à 36). Tous les autres sont normaux (amylases etc...). Donc d'après le médecin généraliste, j'ai un calcul qui a migré dans le cholédoque et qui a du s'évacuer (à verifier par une écho cette semaine).

Et c'est la même explication qui lui fût fournie par un médecin sur le forum :

Il peut arriver qu'un calcul persiste dans le canal qui relie la vésicule biliaire et l'intestin, et qui est resté en place après la cholecystectomie. On peut penser que c'est ce qui s'est passé pour vous : le calcul a migré le long du cholédoque, ce qui a entraîné vos douleurs, puis s'est évacué dans le duodénum.

Et le médecin de préciser :

La lithiase récidivée ou lithiase oubliée
La découverte d'une lithiase de la voie biliaire principale chez un patient déjà opéré des voies biliaires fait discuter soit un calcul oublié, ce qui est toujours possible même avec les moyens modernes de contrôles radiologique et endoscopique de la voie biliaire, soit un calcul néoformé sur une sténose ou sur un fil non résorbable utilisé pour une suture du cholédoque.

La lithiase résiduelle
C'est l'existence de calculs dans la voie biliaire principale chez un sujet cholesystectomisé plus ou moins longtemps avant. (le plus souvent « oubliés »). Leur symptomatologie n'a rien de spécifique.

Je me suis alors satisfait de la réponse qui me fût donnée jusqu'à ce que, un an plus tard, la crise se reproduise. Moins stressé que la précédente fois, parce qu'informé, je laissais la crise se passer naturellement. Mais, le lendemain, je me lançais dans une enquête sur Internet, bien décidé à trouver plus d'informations sur les causes de cette violente douleur. Voilà à quelle autre explication j'arrivais [1] :

Il est traditionnel de reconnaître à la morphine et aux morphiniques un effet spastique vis-à-vis du sphincter d'Oddi, voire de l'uretère. L'incidence clinique de cet effet est discuté par certains, mais de tels effets indésirables ont été décrits par exemple avec la codéine, en particulier chez des patients cholécystectomisés.

Cette nouvelle piste me permit de découvrir que la survenue de mes deux crises coïncidait avec un traitement contre la toux. Je pus vérifier qu'il comportait dans les deux cas un sirop codéiné. Bingo !

Notre témoin, sur son forum, a finalement reçu la même information d'un autre médecin :

N'auriez vous pas, par hasard pris un médicament à base de codéine ou un anti-douleur dérivé de l'opium. Les gens opérés de la vésicule ont avec ces substances des spasmes du sphincter d'Oddi qui miment parfaitement une crise de colique hépatique.

Mais cette mésaventure laisse un goût amer. Le premier étonnement vient de l'apparente faible proportion de médecins ayant la connaissance de ce phénomène. L'on pourrait s'interroger sur l'accès à l'information et sur la formation continue des médecins. Le second constat agaçant est, dans ce contexte, l'absence de mise en garde sur la notice des médicaments codéinés.

Amis cholécystectomisés, j'espère que cet article vous évitera quelques souffrances inutiles. Qui sait, votre médecin traitant attitré n'est peut-être pas au courant ! Monsieur le Premier Ministre, vous qui faîtes désormais partie de la famille (des cholécystectomisés), peut-être pourriez-vous en toucher un mot à votre ministre en charge de la santé ?

Bien à vous.

brève suivante : Nouvel appel à manifester des chercheurs
brève précédente : Comportements quotidiens et santé collective
toutes les brèves

Sondage

Interrogé sur un potentiel effet indésirable de la codéine chez les personnes cholécystectomisées, votre médecin/pharmacien indique que ?







Vos réactions

#1

déroulement de l'opération

de lilirose, le 30 mai 2005, 7:37:31

bonjour,
ma mère a subie la même opération que vous et depuis elle n'a eu que des problèmes : douleurs percistantes, le chirugien a perdu un calcul dans la paroie abdominale: apparition d'une boulle autour du nombril, il n'a fini par la réopérer q'après 1 an et depuis ( 1 à 2 mois ap. l'opération ) elle a une éventration à partir du point d'ouverture
comment s'est déroulée votre opération? avait vous eu un redon dévacation?...
MERCI DE VOS CONSEILS! y a t'il des possibilités de recours judiciaires

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#2

Re: déroulement de l'opération

de Philippe Bourlitio icon, le 30 mai 2005, 15:18:04

Bonjour Lilirose,

D'après ce qu'on peut lire*, la laparoscopie fait justement partie des solutions visant à réduire le risque d'éventration (en même temps qu'elle est plus esthétique, bien sûr). Dans le cas de votre mère, je présume que l'éventration fait suite à une grande incision classique pratiquée lors de la deuxième opération. Ironiquement, le calcul n'aurait sans doute pas été perdu avec une telle incision la première fois...

Mon opération date de 1986. Je ne sais pas si les drains aspiratifs dit « de Redon » existaient à l'époque. En tout cas, je ne me souviens pas en avoir portés. Pourquoi cette question ?

"Y a t'il des possibilités de recours judiciaires ?". Je n'ai pas de réponse toute faite. A fortiori, je ne suis ni médecin, ni juriste. Voici toutefois les questions qui me semble logique de se poser :
La relation entre les symptomes que vous décrivez et la perte d'un calcul dans la cavité abdominale est-elle certaine ou hypothétique ? À quel moment la perte d'un calcul a-t-elle été (re-)connue ? Pourquoi un tel délai entre les deux opérations ? Est-ce le temps normal de l'investigation médicale ou la crainte d'une poursuite judiciaire face à une erreur médicale a-t-elle poussé les médecins à reconnaître tardivement la cause des problèmes ? La perte d'un calcul est-elle un risque connu inhérent à la méthode ou y a-t-il eu négligence lors de l'opération ? Pour cette question, l'article ci-dessus apporte un début de réponse puisque la "lithiase résiduelle" est un phénomène documenté. Dans ces conditions, la recherche de ces calculs résiduels n'est-elle pas prévue à la suite de l'opération ? Si non, ne faudrait-il pas l'envisager désormais ? Si oui, a-t-elle été pratiquée ? Aurait-elle permis de repérer le calcul "ectopique" ?
Je suppose que vous avez déjà des éléments de réponse par rapport à cette série de questions. Pour le reste, essayez auprès des forums appropriés, médicaux ou juridiques selon le cas.

Cordialement.

* Source : Comprendre les éventrations. Groupe Hospitalier Diaconesses Croix Saint-Simon.
http://www.hopital-dcss.org/actes/event.htm

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#3

Calcul

de Lordjim, le 09 juin 2005, 17:43:49

J'ai connu les récidives de crise de coliques hépatiques dans les années qui ont suivi une cholécystectomie et un sphinctérotomie pour évacuer calcul enclavé dans l'ampoule de Vater. J'ai repéré l'action néfaste de la codéine. Mais je ne comprends pas pourquoi depuis trois mois réapparition de crises douloureuses associant fièvre, syndrome infectieux, gammaGt élevés, Alat élevés, CRP élevé, échographie normale mais pas très lisible à cause du météorisme abdominal. Et au bout de 48 à 72 heures tout rentre dans l'ordre. Pour l'instant pas de réponse satisfaisante à cette situation, quelqu'un a-t-il une idée?

Commentaire jugé pertinent à 100% (3 votes).

#4

de Lordjim, le 23 juin 2005, 14:44:16

Pour conclure en prolongeant mon commentaire; j'ai subi une échoendoscopie qui a mis en évidence deux calculs dans le cholédoque, ceci m'ont été retirés par voie endoscopique et nouvelle sphinctérotomie. Donc me voilà tranquille pour le moment! Et donc ce n'était pas la codéine de l'Efferalgan codéiné... Pour reprendre le mot du chirurgien:"tant qu'il y a de la bile, y a de l'espoir...de refaire un calcul". Ce sera le mot de la fin de cette raffarinade.

Commentaire jugé pertinent à 100% (3 votes).

#5

Enfin, des explications ???

de Maryhoul, le 02 juillet 2005, 17:21:49

Cholécystectomie en Octobre 2003 suivie d'un abcès sous hépatique drainé. Recrises. Echo-endoscopie et sphinctérotomie en Mars 2004 pour lithiase résiduelle dans le cholédoque. Presque 48 heures sans manger. A la fin du premier repas après l'opération, "spasme" (?) sous-costal droit, violent, mais non douloureux. Depuis, j'ai çà tous les jours, parfois avec crises genre coliques hépatiques, mais fugaces. A l'échographie, j'ai de l'aérobilie. Mon gastro n'a pas d'explications "çà va passer"... Je pense que c'est à cause de l'aérobilie mais il me dit que non. Quelqu'un a-t-il eu çà après une sphinctérotomie ? Merci.

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#6

la peur

de veronique, le 19 juillet 2005, 17:40:56


Bonjour

Je dois etre operée de la vesicule, ce jeudi 21 juillet, 2205, je suis angoissée non pas par les suites post op (bien que les temoignages ne soient pas toujours très positifs, mais plus par l'anesthesie et les douleurs residuelles au gaz.

a bientot....;je l'espere

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#7

de Lordjim, le 19 juillet 2005, 20:16:14

Keep cool l'anesthésie est un moment très agréable et poètique, hors de l'espace-temps. Bon courage quand même.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#8

Depression

de Denise, le 04 août 2005, 0:25:45

C'est tres interessant je vous felicite pour votre idee,ca a ete une belle surprise de vous decouvrir!!Moi,j'ai ete operee en novembre 2004,j'ai aussi des crises mais d'une facon differente:je ressens une forte pression ds. l'hypocondre dr.,de l'anxiete,et un etat depressif tres marque; j'ai consulte plusieurs med. mais aucune explication ! Est-ce qu'il y a qqun. qui pourrait m'aider ?

P>S>Je m'escuse pour mon francais(je ne suis pas francophone)

Commentaire jugé pertinent à 100% (2 votes).

#9

de lordjim, le 04 août 2005, 9:21:07

Y a pas à dire les calculs ça fait causer, qui a dit colique hépatique pathétique ? On pense aux malheureux crispés sur leur douleur, alors que anciens cholécystectomisés nous sommes de grands bavards! Pour Denise on peut peut-être évoquer la trace mnésique de la douleur passée réactivée par une vraie déprime actuelle, ou aussi la théorie du membre fantôme qui fait que l'amputé du bras peut avoir mal à la main. Elle a peut être intérêt à voir un psy!? Alors Véronique ça s'est bien passé?

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#10

LORDJIM

de MARYHOUL, le 26 août 2005, 20:59:19

Lordjim, vous êtes la seule personne que je connaisse (si je puis dire) à avoir subi deux sphinctérotomies et vous n'avez pas un petit spasme de temps en temps au niveau du duodénum ?
Alors, il n'y a que moi, ce qui n'est pas fait pour me rassurer.

Commentaire jugé pertinent à 100% (2 votes).

#11

Maryhoul

de Lordjim, le 27 août 2005, 9:27:42

Pour l'instant ça a l'air d'aller, mais c'est tout neuf, wait and see, il faudra aussi voir ce qui se passe si je prends de la codéine. Cela dit l'hypocondre droit est un peu sensible. Il ne faut pas oublier que vous avez eu un abcés sous-hépatique drainé, alor il doit bien rester quelques petites adhérences qui peuvent expliquer (peut être) vos spasmes douloureux.Je pense que ça s'atténuera, en attendant bon courage. Donnez de vos nouvelles au forum.

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#12

Maryhoul (suite)

de Lordjim, le 27 août 2005, 9:35:59

Vous dites que l'échographie montre de l'aérobilie, c'est toujours le cas après une sphinctérotomie, mais avez vous fait une échoendoscopie ? Seul cet examen a permis de voir mes calculs, l'endoscopie normale ne montrait que l'aérobilie et rien d'autre.

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#13

de MARYHOUL, le 29 août 2005, 18:27:40

Vous me "rassurez" en me disant que vous avez l'hypocondre droit douloureux.
Visite chez une gastro cet après-midi : nous ne trouverons sans doute jamais ce que vous avez, oubliez-le...
En attendant, une petite fibro (jeudi) pour être sûre quand même qu'il n'y a pas un petit quelque chose de bizarre...
S'il n'y a rien, je vais oublier.
Pour la codéine, ou la morphine, je n'y crois pas trop. J'ai eu une intervention chirurgicale depuis (pour autre chose), on m'a donné une pompe à morphine dont je me suis servie pour voir ce que çà faisait, parce qu'en fait je ne souffrais pas, et je n'ai eu aucune douleur genre colique hépatique, même plus de spasme non plus d'ailleurs. J'ai l'impression que les histoires de vésicule c'est parfois très compliqué et que, même les médecins, ne savent pas encore tout.

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#14

Merci, continuez !

de Philippe Bourlitio icon, le 29 août 2005, 19:41:48

Bonjour à tous,

Merci de vos témoignages, qui confirment que la cholécystectomie n'est pas si anodine et que la vie d'un cholécystectomisé n'est pas forcément un long fleuve tranquille. En tant qu'auteur du site, je tiens à remercier en particulier Lordjim et Maryhoul qui nous tiennent régulièrement informés de leur situation.

Marihoul, c'était courageux de votre part de tester la morphine connaissant le lien possible avec certaines crises. Même si, dans votre cas, aucun spasme n'est survenu, il me semble que les éléments que j'ai fournis dans l'article suffisent pour ne pas écarter cette hypothèse. Comme vous dites, c'est certainement compliqué. Tout le monde ne présente peut-être pas le même risque, la même sensibilité. D'une manière générale, la variabilité inter-individuelle de réponse aux médicaments est un phénomène connu qui commence à être pris en compte...

Au plaisir de vous lire.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#15

de Maryhoul, le 02 septembre 2005, 18:47:31

Re-bonjour
Il n'y avait rien de courageux dans ma démarche, c'était l'année dernière et je n'étais pas au courant de cette histoire de morphine responsable de crises. En tout cas, moi çà ne m'a rien fait, à condition évidemment qu'il s'agisse bien de morphine dans la "pompe".
Donc hier, fibro. J'ai ressenti deux de mes spasmes habituels pendant la fibro. Je n'ai pas pu le signaler (on ne peut pas parler !). La gastro n'a rien remarqué de spécial à ce moment-là mais peut-être ne regardait-elle pas dans la bonne direction !
Après la fibro, en voiture, en rentrant chez moi : spasmes +++. Comme on m'avait insufflé de l'air, je pense que c'est l'air qui me provoque cela.Je suppose qu'après avoir mangé ou bu, de l'air est propulsé dans mes voies biliaires (puisque j'ai de l'aérobilie en permanence) et qu'au passage du sphincter d'Oddi (qui a été coupé lors de ma sphinctérotomie et qui ne fonctionne donc plus), j'ai un spasme, en principe non douloureux ou occasionnant une douleur fugace type coliques hépatiques, de temps en temps. Serait-ce le fameux "spasme du sphincter d'Oddi" ? Et pourquoi TOUS les sphinctérotomisés ne ressentent-ils pas la même chose que moi ? Eh bien malheureusement, je crois que je ne le saurai jamais !! Enfin, ce n'est pas grave, je peux vivre avec. Cette fois-ci, c'est décidé, je n'embête plus personne avec cette histoire ! Merci de votre accueil et bonne santé à Lordjim et à tout le monde.

Commentaire jugé pertinent à 100% (2 votes).

#16

Le mot du jour

de Philippe Bourlitio icon, le 04 septembre 2005, 20:01:03

Si la bile, ce n'est pas l'amer à boire, la cholécystectomie n'est pas non plus une sinécure.

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#17

de Denise, le 22 septembre 2005, 15:15:31

Bonjour a tous !J'aimerais savoir si vous avez des troubles gastro -int. ajoutez a la douleur ou aux spasmes? Et il y a des aliments qui vous derangent par exemple le cafe ou le gras? Et la fatigue? Merci,Lordjim pour ta reponse -tres interesant!Vous avez raison,M.Bourlitio,ma vie n'est plus la meme depuis la cholecystectomie!

Commentaire jugé pertinent à 100% (2 votes).

#18

L'alimentation des cholécysectomisés

de Philippe Bourlitio icon, le 22 septembre 2005, 16:47:19

Bonjour Denise,

A propos d'un régime alimentaire des cholécysectomisés, j'ai trouvé ceci :

"Après une cholécystectomie, il est conseillé d'opter pour une alimentation faible en gras pendant un mois suivant l'opération. Comme vous ne possédez plus cette réserve de bile, le corps aura en effet besoin d'un peu de temps pour s'adapter et transformer le canal biliaire en un «semblant» de vésicule biliaire. En continuant les mêmes habitudes alimentaires qu'auparavant, il est fort possible que vous ayez de la difficulté à digérer le gras, ce qui entraînera un inconfort général dans les jours et les semaines suivant l'opération."
source :
http://www.servicevie.com/01Alimentation/Conseils/ Conseil01052000/conseil01052000.html

J'ai été opéré il y a 19 ans et je ne me souviens pas avoir reçu ces recommandations. Je ne prends pas de précaution alimentaire particulière mais je n'éprouve pas non plus de difficultés de digestion, si ce n'est avec la chaire à saussice...

Effectivement, je ressens souvent une fatigue post-prandiale mais je ne sais pas si on peut l'imputer à notre pathologie...

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#19

de Lordjim, le 22 septembre 2005, 17:08:11

Ainsi le site reprend vie, je me suis dit au'il n'y avait plus de cholécystomisés, ou que la dernière intervention de Philippe Bourlitio avait eu un effet sidérant sur les intervenants du site. Quoiqu'il en soit nous ne sommes pas très nombreux, nous pourrions faire un festin bien gras et alccolisé, puis voir nos têtes de bilieux verdir en bout de table. Nous pourrions aussi nous proposer à une émission de Delarue, j'ai vu que ce nouveau Barnum cathodique exhibait des Alzheimer, il faut dire que qui ne dit mot consent et l'Alzhzeimer c'est pas très causant. ça ça me donne des nausées, alors cholécystectomisés ou non on a tous de bonnes raisons de se faire de la bile.

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#20

de Lordjim, le 22 septembre 2005, 17:16:06

Excusez moi, c'était mon coup de gueule "quousque tandem abutere..."

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#21

Problème de tubes

de Philippe Bourlitio icon, le 22 septembre 2005, 17:55:27

À la question "quousque tandem abutere...", je réponds (en français, désolé) : tant qu'on les laissera faire ! Pour ceux qui ont, comme Lordjim et moi, des problèmes de tube, cathodique celui-là, je propose ceci :
http://www.debats-science-societe.net/breves/2004/07/01.html
(il y a un petit sondage en prime)

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#22

spasmes du cholédoque et codéine

de michèle, le 28 septembre 2005, 0:52:18

Le mois dernier je me suis retrouvée à l'urgence à 4h du matin après avoir pris un comprimé de Codéine vers minuit. Je croyais aussi être victime d'une crise cardiaque. Les spasmes juste derrière le sternum qui t'empêchent de respirer, c'est pas évident! Mais le médecin m'a rassuré, ce n'était pas mon coeur. Mais après les tests sanguins, malgré que je ne ressentais plus la moindre douleur depuis plusieurs heures, ils m'ont hospitalisée déclarant que je souffrais de pancéatite. Enfin c'est ce que mon sang leur laissait croire et ils se disaient que je devais être alcoolique pour en être arrivée là. Bon, moi je vis au Québec et quoique j'aime le bon vin, je ne peux me permettre d'en boire plus d'un à deux verres par jour. Les autres boissons alcoolisées ne m'intéressent pas sauf exceptionnellement un digestif max 1 fois/mois. Une fois ceci précisé, les médecins m'ont fait passer une panoplie de tests, déclarant que je devais avoir eu un cacul bilaire coïncé dans mon cholédoque mais qu'on en avait plus de traces. Mon cholédoque est sensiblement plus gros et servirait de réservoir biliaire depuis l'ablation de ma vésicule. Moi ce que j'ai compris c'est que mon cholédoque plein de bile a subi des spasmes suite à l'ingestion de codéine et ces spasmes auraint refoulé la bile vers le pancréas et le foie causant une pancréatite et une inflammaton hépatique. Malheureusement aucun médecin jusqu'ici ne voit les choses ainsi. On m'a interdit tout alcool (pas même un verre de vin occasionnel) et limité tout gras à 20gr/jour et 180gr de protéine animale/jour. On me dit que je dois faire ceci parce que mon pancréas et mon foie s'autodigèreront graduellement sinon. Je ne suis ni obèse ni outremangeuse mais j'adore cuisiner et je surveillais les gras trans, les gras de provenance animale mais que peut-on faire sans huile d'olive, sans noix, et dois-je vraiment mettre de côté à vie l'avocat et la moindre petite boule de crème glacée? Mes tests sanguins sont revenus sans problème décelable, mais mon médecin insiste: une pancréatite = régime +ou- sans gras et sans alcool à vie. Cholestomisés, gare à la codéine! Y-a-t-il d'autres cholestomisés qui auraient eu un diagnostique de pancréatite uniquement lors de spasmes du cholédoque sans trace décelable un mois plus tard?

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#23

la vésicule: si petite et pou rtant

de feemline, le 07 octobre 2005, 21:34:25

je découvre votre site,<victime> de disfonctionement de la vésicule, j'ai consulté,le médecin m'adit que je souffre de migraine... et non de la vésicule.je suis traitée pour migraine, mais dans la nuit dernière j'ai ressentis une douleur décrite pr d'autres internautes:douleurs intense droite en bas des cotes irradiant aussi côté coeur;très spéciale la nuit douleur forte un peu spasmodique ;on pourait penser à une crise d'angine de poitrine unilatérale.. grâce à vous ,je viens de faire le diagnostic,je vais revoir mon médecin;;;; l'alcool en très petite quantité, les graisses; et ++ de stress c'est l'horreur.. maux de tête?

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#24

de Lordjim, le 08 octobre 2005, 16:05:48

La vésicule ça va merci, mais je pense à Michèle et lui conseille vivement d'être suivie par un service d'hépatologie de qualité, le pancréas ça craint et la trouille de tout "calculeux" c'est que le pancréas se rebelle et nous en fasse voir de toutes les couleurs! Je souhaite une bonne échographie à feemline qui en a besoin. A+

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#25

douleur intence après codéine

de marisa, le 11 octobre 2005, 2:57:15

bonjour,
J'ai été opéré pour des calculs biliaires en juillet 1998. Ensuite...je n'ai eu aucun problème de santé jusqu'en septembre 2002. Et oui...le retour de ces violentes crises. Mais je ne vais pas voir le médecin et je passe cela sur le dos de l'alcool (bien que je ne sois pas du tout alcoolique). Les crises reviennent a des intervals d'environ 1 mois....en général au début de mon cycle menstruel. Mais puisqu'elles ne dure pas plus d'une quinzaine de minutes...je ne m'allarme pas plus que cela et j'endure. Mais ' en fin de semaine...après une violente chute a cheval..je me rends a l'hopital et il me prescrive de la ''CODÉINE et un anti inflamatoire'' pour soulager les douleurs. En toute confiance je prends les médicaments et ouffffff.........après 20 minutes environ....une très violente crise survient. Cette fois ci cela dure 1h30 sans arret. Je décide donc de me rendre a l'hopital croyant que ma chute a cheval avait endomager quelque chose a l'interieur de moi.J'ai passer un electro....une echographie....deux prise de sang.....des radio etc etc....Tout semble normal sauf pour ce qui est de ma prise de sang. alt (sgpt) de ma prise de sang est a 344 quand la normale pour mon age est de 40 environ. C'est la panique. Ils croient que j'ai un type d'hépatite. Enfin c'est ce qui me laisse croire. Je dois reprendre d'"autre prise de sang demain(12 octobre) et j'ai un rendez vous avedc un gastrologue dans les deux prochaine semaine. Tromatiser par leur hypothèses...je suis venu sur internet et quel soulagement d'avoir trouver votre site. Je n'ai pas encore de résultat...mais je suis déjà soulager de savoir que je ne suis pas la seule a souffrir après avoir été opéré. Merci beaucoup et je vous redonne des nouvelles bientot.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#26

rebelle

de michèle, le 11 octobre 2005, 18:58:17

Je suis désolée de constater, Marisa, que très peu de médecins prennent au sérieux le risque des effets de la codéine sur le cholédoque. Merci du conseil Lordjim, je vais d'abord revoir mon médecin en lui redemandant des tests sanguins. J'ai repris mes habitudes alimentaires normales depuis 10 jours et je veux que l'on me confirme que je dois les changer suite à la détection des enzymes malveillants que j'aurais dans le sang si vraiment mon pancréas et mon foie étaient malades. Après tout, quelques mois avant mon épisode post-codéine, mes test sanguins démontraient que j'étais en parfaite santé selon les dires de mon médecin. Je ne fais pas de bêtises énormes, mais je déguste en quantité raisonnable toutes sortes de mets recommandables à la population normale, y inclus un verre de vin au repas du soir. Je vous donne des nouvelles dès que j'aurai les résultats.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#27

les douleurs post opératoires

de kinezia, le 14 octobre 2005, 17:11:25

salut!
je viens de subir une opération mais par laparotomie!c mon chirurgien qui a préféré ne pas avoir recours à la coelio!il y a juste 23js.mnt je souffre de douleurs résiduelles au niveau de la cicatrice opératoir!je la sens dure au toucher.
il m'a fait une suture ésthétique mais je n'arrive plus à regarder mon ventre!!
j'ai du mal à marcher droite et j'ai peur de complications!!
je mène une vie de stress,g repris mes cours après dix js de l'opération!je ne ss pas mariée et g peur que mon futur mari se déplaise de la cicatrice ou que g des problèmes lors de la grossesse!je me pose de tas de quéstions!!
pourrais je faire de l'aérobic?manger ce que je veux?du chocolat,du lait entier?
je vs remércie

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#28

de Lordjim, le 14 octobre 2005, 18:34:39

Un petit souvenir pour Kinezia, je suis un homme de plus de 50 ans, vous êtes probablement une jeune femme, on ne peut pas donc faire trop de comparaisons. J'ai subi une laparectomie il y a plus de 20 ans, mais je me souviens bien des suites opératoires, en général elles sont bénignes, une cicatrice ça met de six mois à un an à s'estomper, donc patience. Il est normal que vous ayez un peu mal et ce pendant plusieurs mois, de même que pour la fatigue qui peut durer assez longtemps. On n'ouvre pas l'abdomen sans conséquence, c'est quand même un coup de couteau dans le ventre! Même une coelio ça fatigue.
Voud devez pouvoir manger ce que vous voulez et faire le sport que vous voulez mais attendez au moins trois mois, demandez à votre chirurgien et à votre médecin. Si votre cicatrice évolue normalement, votre (futur)partenaire ne devrait même pas la voir, et si c'est un problème pour lui, c'est que lui à un problème. Vous pouvez aussi faire un tatouage sur la cicatrice, c'est à la mode et ça peut être très mignon! Bonne continuation.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#29

cicatrice

de michèle, le 15 octobre 2005, 1:31:46

Chère Kinesia,
1 an après l'opération j'avais une cicatrice, une légère dépression des tissus(une espèce de mini-nombril) où l'on avait installé un drain suite à des complications de mon opération.J'en ai profité pour me faire faire un piercing qui, relié à un autre au nombril par une chaînette, devenait un attrait pour mon amoureux. Vraiment, les cicatrices de ce genre, c'est qu'une énigme qui rend intéressante... Faut pas t'en faire.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#30

je vous remércie bcp pr le soutien!

de kinezia, le 17 octobre 2005, 16:24:19

salut!
je tiens à vous remércier ts pr l'attention ke vs avez porté à mes plaintes!vs ne savez pas à kelle pt ça me soulage!
je vs ss très reconnaissante!gardons le contact!
merci Lordjim,et toi Michèle!merci à vs ts

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#31

de paul, le 18 octobre 2005, 22:46:30

Merci a vous tous pour cette édifiante exploration des suites de cystectomie et de sphinctérotomie-DSO-en janvier 2002 je subissais une cystoprostatectomie radicale avec anse iléale-ouf!sauvé du cancer-fin 2003 premieres grosses crises a l'epigastre-recherches-tatonnements-douleurs...mon gastro me prescrit meme de l'éferalgan codeiné;ça calme..découverte de la lithiase biliaire-cystectomie a l'institut de Montsouris..je rentre chez moi et deux mois plus tard nouvelle crise,mon gastro me colle encore une batterie d'examens-je le sens inquiet-il m'avouera plus tard avoir craint un "infarctus mésentérique" re-institut de Montsouris-IRMN- ...il y aurait un calcul bloqué dans le col ad-hoc...re-hospitalisation-re-intervention.....non,il n'y avait pas de calcul,mais on en a profité pour vous sphinctérotomiser ODDI... Ah bon!-noter au passage le mépris hautain envers le vulgaire pékin...je rentre chez moi au bout de 3 jours.Depuis tout va (presque)bien..plus de douleurs,mais des troubles du transit intestinal de plus en plus importants-diarrhées permanentes-plus de 6 a 7 selles par jour....re-re-gastro-il me prescrit du Questran..super ça marche,je suis sous ce traitement depuis plus de 7 mois,un sachet tous les deux jours...si je l'oublie,lui ne m'oublie pas..voila-quelqu'un vit-il ce genre de désagréments au club? J'ai pensé bien sur a faire le rapprochement avec le cancer vessie-prostate,mais celui-ci est guéri et les troubles du transit sont apparus immédiatement aprés la sphinctérotomie.Avous lire,ce sera plus édifiant que les aveux d'ignorance ,larvés,de ceux qui vous prennent ,souvent,pour un con.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#32

Suite...

de Maryhoul, le 20 octobre 2005, 20:40:53

Pour Paul, mauvaise nouvelle de très nombreux opérés de la vésicule se retrouvent dans votre cas, on appelle ça une colopathie fonctionnelle (je crois).
Pour ceux que ça intéresse finalement on m'a découvert à la fibro une gastrite antrale qui serait la cause de mes spasmes ??? Je prends un anti-acide qui ne change pas grand chose. Je n'ai pas d'hélicobacter. Les gastrites sont très fréquentes paraît-il après cholécystectomies, d'après ma gastro.
Comme je l'avais déjà dit, j'ai eu de la morphine après une intervention sans aucun problème de douleur. A vous lire, j'ai l'impression que c'est la codéine qui pose problème.
Mon médecin ne m'a jamais parlé de ça, ni ma gastro, pas plus qu'il ne m'a dit d'éviter le gras pendant quelque temps après mon opération. Au contraire, il m'a dit : "vous pourrez manger tout ce que vous voulez".!!!!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#33

Dysfonction du sphincter d’Oddi

de Philippe Bourlitio icon, le 24 octobre 2005, 18:24:41

Bonjour à tous,

En tapant "cholécystectomie codéine" aujourd'hui dans mon moteur de recherche favori, je suis tombé sur cette page :

Marc Barthet (2004). Dysfonction du sphincter d’Oddi: Attention danger…
http://www.fmcgastro.org/default.aspx?page=80

On se sent moins seul en apprenant que « les douleurs post-cholécystectomie s’observent chez 10 à 20% des patients opérés ». Il est précisé que ces douleurs correspondent dans 10 à 50% des cas à un Dysfonction du Sphincter d’Oddi (DSO).

La description qui y est faite de ce DSO correspond bien au syndrome que j'ai décrit dans mon article : « Les crises sont favorisées par la prise de codéine ou dérivés, retrouvés dans des médicaments antalgiques ou antitussifs principalement ou par des repas gras, la cholécystokinine libérée entraînant une contraction paradoxale du sphincter d’Oddi. Les crises peuvent survenir de façon totalement imprévue, sans facteur déclenchant, avec une douleur parfois très violente inhibant complètement l’inspiration. »

Concernant la périodicité des crises : « Le délai de survenue entre les crises douloureuses et la cholécystectomie est très variable, allant de quelques mois à plusieurs années, voire plus de 20 ans. »

Dans mon texte, je vous faisais également part de mes interrogations sur la formation continue des médecins. En tombant sur cet article, j'ai été rassuré de découvrir l'existence de l'Association Nationale Française de Formation Continue en Hépato-Gastro-Entérologie . Ouf, ça existe, donc. La question : quelle proportion de médecins en bénéficie ?

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#34

g peur des complications!

de kinezia, le 24 octobre 2005, 23:44:05

bojour à vs ts!
je suis de près ttes les discussions!
et ça me fait peur de savoir qu'il y a parmi ns cértains qui ont eu des complications malheureusement!!
j'avoue que j'arrive à peine de reprendre ma vie pluot normale!mais des douleurs pérsistent tjs au niveau de la cicatrice!et pire des douleurs juste après les repas!!

alors?vais souffrir de ces douleurs tte ma vie?
merci à vs ts et je souhaite que ts les participants puissent retrouver leur bonne santé!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#35

de Denise, le 28 octobre 2005, 17:58:51

J'ai eu des douleurs d'estomac il y a qq. mois. Radio fait -rien mais on m'a decouvert H.pylori ,j'ai suivi le traitement antibiot.(1sem.)+antiacides(2 mois).Apres, douleurs persistantes et acidite accrue+ R.G.O. Je ne comprend pas.Je dois passer un gastroscopie mais j'ai peur.Est-ce que ca peut avoir la cholecystectomie?

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#36

de Lordjim, le 28 octobre 2005, 18:09:54

Ne vous inquiétez pas Denise, l'examen prévu est normal, et pour l'instant il n'est pas question de cholécystectomie puisqu'il n'y a pas eu d'échographie montrant des calculs. Il semble que votre médecin reste axé sur un problème concernant l'estomac et la gastroscopie est la meilleure façon pour voir ce qui s'y passe...

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#37

Laparoscopie versus laparotomie

de Philippe Bourlitio icon, le 30 octobre 2005, 12:17:34

Bonjour à tous,

Au moment où j'ai écrit l'article ci-dessus qui a servi de support à notre discussion, j'étais convaincu que la laparoscopie était aujourd'hui la seule technique chirurgicale utilisée pour l'ablation de la vésicule biliaire. Au regard de son intérêt esthétique, je pensais qu'elle avait complétement supplanté la chirurgie traditionnelle (laparotomie). J'ai découvert mon erreur grâce au témoignage de Kinezia (#27).

En voulant approfondir ce sujet, je suis tombé sur un rapport de 1994 (d'accord ça date un peu) tentant d'évaluer le rapport coût/intérêt pour ces deux techniques. L'auteur n'avait pas pu mettre en évidence de différence notable mais précisait que la France ne disposait pas d'études suffisantes à ce sujet et que les données d'autres pays n'étaient pas transposables du fait de la spécificité de notre système de protection sociale.
source :
http://www.has-sante.fr/anaes/Publications.nsf/wEdition/RA_APEH-3YFLQT

J'ai finalement trouvé une page très bien faite sur le site L'Infirmière Virtuelle où l'on précise les indications de la laparotomie :
« Cette intervention a lieu lorsque les calculs sont trop gros, que vous avez déjà eu une chirurgie abdominale ou que vous avez une infection (cholécystite ou pancréatite). »
source :
http://www.infirmiere.net/nouveau_infvir/contenu/ chirurgies/generale/cholecystectomie.htm

Je profite de ce sujet pour apporter un petit éclairage sur les différents termes rencontrés. Je vous livre pour cela la définition de la laparoscopie fournie par la Fédération Nationale des Centres de Luttre Contre le Cancer :

« LAPAROSCOPIE. C'est une endoscopie qui permet de regarder à l'intérieur de l'abdomen, après injection d'air dans le péritoine, par un tube (laparoscope) introduit à travers une petite incision de la peau et de la paroi. L'examen peut être complété par un prélèvement (biopsie) sur une tumeur suspecte. La laparoscopie examine surtout la partie supérieure de la cavité abdominale, le foie, la rate, l'estomac, le diaphragme qui la sépare du thorax. Elle se distingue de la laparotomie, qui correspond à une intervention chirurgicale avec ouverture large de la paroi, et de la c½lioscopie qui explore la partie basse de l'abdomen et le bassin. »
source :
http://www.fnclcc.fr/fr/patients/dico/definition.php?id_definition=892

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#38

En cas de laparotomie

de Philippe Bourlitio icon, le 30 octobre 2005, 12:47:40

La même page de L'Infirmière Virtuelle comporte quelques conseils pour ceux qui viennent de subir une cholécystectomie par laparotomie :

« Si vous avez subi une chirurgie par laparotomie :
- Il est important que vous commenciez les exercices respiratoires, cinq minutes aux heures et ce, dès le retour à l'unité de chirurgie. Continuez cette pratique à la maison, tant que la plaie n'est pas guérie ;
- Il faut aussi que vous sachiez bien comment vous déplacer après la chirurgie afin d'éviter la douleur lorsque vous bougez. Demandez à l'infirmière de vous expliquer comment faire, car n'oubliez pas que vous aurez une plaie abdominale. »
source :
http://www.infirmiere.net/nouveau_infvir/contenu/ chirurgies/generale/cholecystectomie.htm

Kinezia, t'a-t-on donné ces conseils lors de ton opération ? Pour ma part, je découvre l'existance des exercices respiratoires !

Pour la suite, je me retrouve effectivement avec une entaille d'une dizaine de centimètres dans la ceinture abdominale et la cicatrice a gardé des points d'adhérence. Mais elle n'est absolument pas douloureuse et ne m'impose pas de limite particulière du point de vue activités sportives. En revanche, pour l'esthétique, il faudra repasser... sur le billard (humour). Plus sérieusement, je suis d'accord avec Lordjim (#28), la cicatrice ne doit pas être considérée comme un problème.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#39

j'attends toujours

de Marisa, le 02 novembre 2005, 5:27:15

Bonjour a tous,
J'attends toujours de voir mon gastrologue et je commence a trouver le temps long. Je n'ai pas un d'autre crise hépatique depuis 1 mois mais je fais très attention. J'ai arreter de fumer et je me demande si cela n'avais pas un effet sur mes douleureuses crises nocturnes. On verra bien quand je verrai mon gastro.

Pour ce qui est des exercises respiratoires après l'opération....c'est la première fois que j'en entends parler. C'est pour prévenir quoi au juste ???? En quoi consiste ces exercises??? J'ai l'impression d'avoir pleins de questions sans réponse....et je craint que cela ne fasse que commencer.

Je continu de suivre vos commentaires et je vous redonne des nouvelles après avoir rencontrer mon gastro. Bonne chance a tous.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#40

de Lordjim, le 02 novembre 2005, 8:49:44

Pour mémoire, hier mal de tête je prends 2 comprimés de Novacetol, analgésique dans lequel il y a un peu de codéine. Et après une demi-heure amélioration du mal de tête, mais apparition d'une gêne douloureuse quoique tolérable au niveau de l'hypocondre droit rappelant les crises de colique hépatique. Disparition spontanée après 2 ou 3 heures.
Donc derechef méfiance avec la codéine!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#41

Pour atténuer la douleur

de philb26, le 04 novembre 2005, 21:55:09

Bonjour à tous.
J’ai subi moi aussi une cholécystectomie le 20 juillet dernier. En avril j’ai ressenti les premiers symptômes que tous les cholécystectomisés connaissent ou ont connu. A l’époque je ne savais ce que c’était, je pensais à quelque chose de gastrique, j’ai pu assez rapidement faire passer la douleur en appliquant sous le sternum un appareil de massage musculaire électrique (comme un gros marteau avec un manche d’environ 30cm et une tête infrarouge et vibrante) acheté auparavant en grande surface. Est-ce les vibrations à 50Hz qui faisaient « passer » les calculs plutôt que l’infrarouge ? Je ne saurais y répondre. En tout cas, 2 crises avant l’opération ont pu être atténuées comme cela et j’ai même différé une fois l’emploi de l’appareil pour voir, mais les douleurs étaient toujours là alors qu’avec cet « engin » elles disparaissaient en 10mn maxi. Après l’opération tout allait bien mais il y a quinze jours, j’ai eu à nouveau une crise suivie d’une autre 8 jours plus tard. J’ai pris à nouveau mon appareil qui me les a fait passer très rapidement. J’ai très certainement quelques lithiases qui doivent encore se balader, le chirurgien m’avait prévenu car j’avais été opéré à « chaud » après un début d’ictère. J’ai rendez-vous avec un gastro prochainement et je lui parlerai de mon appareil, si c’est psychologique ou autre, j’aimerais le savoir.
J’en ai parlé à mon généraliste qui m’a pris pour un c.. , ça m’a un peu refroidi mais tout ce que je sais, c’est qu’avec ce truc, les crises passent plus vites. Si cela pouvait soulager quelqu’un aussi et que ça marche, qu’on me le dise. Qu’en pensez-vous ? Et merci du conseil pour la codéine.
Cordialement

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#42

on m'a pas donné de conseils!!

de kinezia, le 07 novembre 2005, 19:06:52

bonjour!
merci à vs ts!mr philippe,on m'a pa donné de conseils du tt!ma cicatrice,a gardé une partie adhérante!elle n'est pa affreuse mais c une cicatrice quad mm!
on m'a conseillé ces js ci de ne pas porter du poids,mais que faire avec les courses!!de mettre tjs une ceinture!je mange tt ss réstriction à part les graisses!g perdu huit kg depuis l'opréation!
je prends la viande maigre,beurre végétale et pas de graisse!
pr la friture,j'oses des fois d'en gouter!!
le malheur c ke je réve d'avoir un bb,et g peur que la grossesse en ce moment aie des effets sur les points de suture intérne!!
est il vrai que porter des kgs nuit aux sutures et cours le risque de hérnie?
la pillule n'est il pas contre indiquée?
je vs remércie pr votre écoute et vs souhaite à vs ts bon rétablissement!
ça me réchauffe le coeur de partager avec vs vos peines et les miennes!!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#43

sutures et grossesse

de zaza, le 07 novembre 2005, 19:37:28

bonjour kinezia

Oui, pour le poids, il faut éviter d'en porter pendant quelques temps pour éviter la réouverture des points de suture;attendre combien de temps? seul ton médecin peut te répondre, puisque c'est en fonction de ton état de santé général mais aussi de ton poids ou plutôt de ton rapport taille/poids.
Quand à la grossesse, avant que l'utérus ait pris un poids suffisant pour être gênant, je pense que ce sera cicatrisé depuis longtemps...Je te rappelle que l'utérus a la taille d'un pamplemousse à 3 mois de grossesse...donc à moins que ta ceinture abdominale soit complètement relâchée et que ton ventre pointe énormément en avant dès le début de ta grossesse, ça ne tirera pas sur les sutures assez fort pour qu'elles craquent. Par contre tu risques peut être que la cicatrice suive la déformation de ton ventre, et commence à s'étirer en longueur comme en largeur au fur et à mesure que ton ventre grossira...C'est donc plutôt un pb d'esthétique...
Mais le temps que tu tombes enceinte (ça peut prendre du temps) et que ton ventre soit suffisament gros pour ce risque, tu auras peut-être passé la période où la cicatrice peut se déformer, renseigne toi auprès d'un gynéco!il y en a des très bien qui sont réellement à l'écoute, y compris pour des problèmes esthétiques...
Pour finir, sache qu'après 2 grossesses (30 kgs à chaque fois), à la trentaine passée et avec une ceinture abdominale d'autant plus relâchée qu'elle a été puissante (10 ans de compétitions de gym), ma cicatrice de hernie inguinale n'a pas bougé d'un iota. Certes elle est plus ancienne, mais aussi beaucoup plus mal placée qu'une cicatrice de cholécystéctomie, puisque sur le bas ventre, qui était très distendu par la grossesse.
Courage donc, si tu es en région parisienne et que tu as besoin de trouver un gynéco qui te conseille utilement pour concilier maternité et cicatrice de cholecystectomie, réponds moi ici ou par mail à Philippe, il fera suivre.

Zaza

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#44

encore des examens..ouffff

de marisa, le 15 novembre 2005, 15:10:34

Bonjour,
J'ai finalement vu mon gastrologue la semaine dernière et selon lui j'ai une disfonction du sphinctère d'oddi. Mes résultat de prises de sang 4 jours après la crise hépatique étais presque redevenu a la normale. Il on éloigner l'hypothèse de l'hépatite...ce qui me soulage grandement. Je dois aller passer d'autre examen a l'hopital en médecine nucléaire. Il veut voir mes voies biliaires. J'ai d'autre prise de sang a faire aussi. Ensuite, si c'est une dysfonction du sphinctère d'oddi, je suis transfèrer dans un établisement spécialiser pour la poursuite des examen plus pousser pour aller confirmer le diagnostique. J'ai l'impression d'etre une balle de ping pong et d'etre lancer d'un bord et de l'autre.
J'ai demandé a mon gastro les risques de récidive advenant le cas ou je me ferais opérée, il l'ignore car il n'as pas de suivi avec les patients après le transfère de médecin. peut etre pouriez vous m'informer a ce sujet? Par contre, il m'as confirmer pour la codéine, elle provoque des crises hépatique...alors regarder les ingrédients de vos médicaments avant de les prendre.

Merci d'etre la

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#45

merci zaza et courage Marisa!!

de kinezia, le 21 novembre 2005, 10:58:43

bjr tt le monde!
je ss soulagée par votre lettre zaza!je vs remércie pr votre sinsérité et conseils!
en fait:ce qui m'arrive réélement se passe ds ma téte!je veux dire c psychique!!mes peurs de la cicatrice de mon futur époux s'i la trouve laide, de mon mode de vie stréssant!!j'ai plus envie de manger!!g vu une diététicienne pr régler mon pb d'anoréxie mais g laissé tomber!
pr le bb,j'en réve!
pr le gynéco zaza,je compte lui demander conseil!

Marisa,mon coeur est avec vs!tenez fort et ne vs inquiétez pas!tt se passera bien!

je vs remérci et à bientot!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#46

hernie inguinale

de didier, le 21 novembre 2005, 15:32:08

bonjour

j ai ete opere d une herie inginale et currale le 17 octobre or aujourd hui le21 novembre j ai toujours encore des douleurs qui sont defois aigues ma cicatrice de 9cm et pas toallement gueri sur1 cm et je dois reprendre le boulot vendredi je suis boucher ......les douleurs c est normal ? qui peut me repondre ........MERCI

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#47

de Valoue, le 21 novembre 2005, 19:25:15

Salut,

L'an passé j'ai été opérée moi aussi pour un calcul billiaire. Suite à mon opération tout à bien été, la convalescence et tout. par contre, depuis quelques semaine j'ai vraiment mal exactement comme ma crise de fois que j'avais eu l'an passé. Lorsque ça arrive je ne sais pas quoi faire. Pourtant je n'ai plus la vésicule biliaire que dois-je faire?
Merci

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#48

de François, le 24 novembre 2005, 22:08:29

Bonjour Philippe, Zaza, et tous les autres,

Je lis un peu vite et je réponds plus vite encore, mais avec plaisir parce que cela faisait longtemps que je n'étais pas passé par le site, bravo pour la participation !

- un double ensemble de symptomes observés à la suite d'une cholécystectomie (liés d'un côté à la partie supérieure du système digestif et de l'autre côté à la partie inférieure (upper and lower GI tract)) est un phénomène connu sous le nom de syndrome postcholécystectomie (PCS en anglais) et décrit pour la première fois par Womack et Crider en 1947. Il affecte en gros 10 à 15% des patients opérés, et à peu près 7.5% des malades nécessitent une hospitalisation (ce sont les chiffres américains, qui sont similaires à ce qu'il se passe ailleurs).
- le diagnostic de PCS n'est pas définitif car en fait il ne fait que regrouper un certain nombre de symptomes, dont les causes exactes peuvent être identifiées dans 95% des cas, avec donc une requalification du diagnostic.
- je ne trouve dans la littérature aucun lien entre opiacés et soit PCS soit syndrome du sphincter d'Oddi (qui est aussi un nom regroupant un ensemble de symptomes). Comme je suis chaque fois plus méfiant face à la médecine française, je me permets de mettre en garde : on connaît le retard sur le traitement de la douleur en France ; accuser un antalgique puissant de ces effets secondaires, n'est-ce pas encore défendre l'idée de la douleur rédemptrice ?

Bon courage à tous,

F

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#49

de Philippe Bourlitio icon, le 24 novembre 2005, 23:08:22

Merci François pour ces éclairages. Je ne vois rien à ajouter, si ce n'est une réaction à ta dernière phrase un tantinet provocatrice.

"Défendre l'idée de la douleur rédemptrice", pas du tout, bien au contraire : mon intention en partageant mon expérience et le résultat de mon enquête était justement d'éviter à d'autres de vivre le même calvaire. Tes chiffres comme les miens indiquent que nous sommes une minorité concernée. Il serait abhérent de priver une majorité de personnes d'une molécule efficace pour protéger la minorité chez qui elle est plutôt contrindiquée. Il est plus logique, et c'était le moyen que j'envisageais, de diffuser l'information pour faire connaître le phénomène. Libre à chacun, en connaissance de cause, de faire son choix. Moi, c'est clair, je me passerai de la codéine chaque fois que possible. La douleur était vraiment trop violente à mon goût.

Le fait est que cette relation cholécystectomie-codéine-spasmes est documentée (voir message #33 par exemple) et que, même si elle ne se produit que chez une minorité de malades, elle ne mérite pas moins d'être portée à la connaissance des médecins. Les témoignages montrent clairement un défaut de ce côté.

Maintenant, on peut discuter de l'accès du public à cette information. Personnellement, je trouve que nos amis cholécystectomisés ont réagi avec dicernement au lieu de prendre mes propos pour argent comptant. Mais c'est un autre sujet... Tu veux qu'on en parle ? ;)

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#50

de François, le 25 novembre 2005, 0:29:51

Philippe,

Merci de me donner l'occasion de préciser. Mon message ne te visait nullement, pas plus que les internautes ayant posté sur ce fil. Je m'intéresse plutôt au statut de la douleur pour le médecin français. L'article que tu cites, de Marc Barthet (dont j'aimerais d'ailleurs bien savoir qui il est ; le jour où les Français donneront leurs titres avant de s'affirmer d'autorité...), néglige de donner des références scientifiques quant à l'action supposée de la codéine sur le sphincter d'Oddi. Je ne suis pas aller voir du côté des régimes gras, parce que après tout de toute façon c'est mieux de manger maigre, mais pour ce qui est de la codéine : deux articles établissent, l'un de façon hypothétique (Allergologia et Immunopathologia. 33(3):175-7, 2005 May-Jun.), l'autre de façon plus sûre (American Journal of Gastroenterology. 95(11):3295-8, 2000 Nov. -les auteurs sont d'ailleurs français...) la corrélation entre le déclenchement d'un épisode de "pancreatitis" (traduction exacte en français ?) et la prise d'une dose thérapeutique de codéine chez des patients ayant subi une cholécystectomie et souffrant du syndrome du sphincter d'Oddi. La fréquence de ces événements serait tout à fait mineure. De plus, les doses de codéine traditionnellement employés (du moins de mon côté de l'océan) sont de l'ordre de 10 à 20 mg maxi contre la toux (et je ne parle même pas des sirops dans lesquels les doses sont encore diminuées) contre 15 à 60 mg pour le traitement de la douleur.
Le "DSO" est d'ailleurs lui-même remis en question comme outil diagnostic dans des articles récents.
Tu as parfaitement raison de vouloir faire connaître aux médecins français le PCS, et ils auraient d'ailleurs tout intérêt à se documenter sur les différents diagnostics possibles menant à la reconnaissance de ce syndrome, histoire d'atteindre les 95% de diagnostics différentiels du PCS posés ici (parce qu'en fait si j'ai bien suivi, ils ne t'ont toujours pas dit ce que tu avais au juste, me trompé-je ?). Cela dit, des médecins français, lire des forums internet, penser qu'ils sont faillibles, écouter leurs patients... ;-)
Donc pour remettre les choses dans leur juste contexte : la relation exacte entre codéine - déclenchement d'un épisode spastique reste à établir fermement (le gars de ton article donne une explication logique, mais elle n'apparaît pas dans les articles que je cite, et qui sont à ma connaissance les seuls articles scientifiques traitant précisément de ce sujet à ce jour -d'ailleurs ils sont très récents) ; le goût prononcé des médecins français pour la douleur de leurs patients (j'exaggère, mais il faut bien secouer un peu les mentalités) ne serait-elle pas à l'origine d'un commentaire un peu rapide (du gars que j'imagine être médecin) ?

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#51

La vie est belle :) !!!!!

de Mel, le 04 décembre 2005, 22:50:53

Bonjour a vous tous qui connaissez la souffrance!
J'ai été oppérée le 15/03/2005 pour la vésicule billiaire par laparoscopie comme vous tous...Un an de souffrance, a avoir des crises, 4 fois en ambulance, plusieurs vommissement et kilos en moin...Un médecin c'est décidé a regarder a la bonne place. Aujourd'hui?! C'a va très bien. Je n'ai plus de crises et meme mes prétendues brulures d'estomac sembles avoir disparues...

Oui, j'ai des cicatrices...Oui, j'ai eu des symptomes post-opératoire comme vous tous..Je surveille énormément les gras a tous les jours aussi. Par contre, de la facon que j'ai été malade, j'étais devenue un danger pour moi meme et mes enfants puisque les crises était si violentes que j'en perdais connaissance...Et C'a m'est arrivée quand j'étais seule a la maison avec mon fils de 4 ans et mon bébé de 9 mois...

Donc! Aujourd'hui, j'en tire une lecon...JE SUIS EN SANTE!!! Je fais du sport tout les jours, j'ai pris du poid (dans mon cas pour le mieux puisque j'étais devenue très maigre..)Et j'apprécie la vie beaucoup plus qu'avant. Il faut voir tout ca du bon coté...L'opération a ses petits désagréments, oui, mais aujourd'hui, JE VIE! J'avais des crises aigues a tous les jours pendant+ d'un an. Donc, la qualité de vie, je passe... Ne vous en faites pas, ce n'ai qu'une phase transitionnelle a une qualité de vie incomparable! Mon conjoint se fout pas mal des cicatrices et je ne m'empeche pas de porter des bikini pour autant...Il faut s'aimer soi-meme et etre en forme et en sante pour soi-meme. Avous tous qui ont des craintes. des conséquences ou des doutes, Encouragez-vous, Et SURTOUT, Aimz la vie pour ce qu'elle est!!!

Bonne chance a tous et n'ayez pas peur de m'écrire si vous en sentez le besoin, j'ai toujous un petit mot d'encouragement en réserve! A bientot!

Prenez-soin de vous! Mel -xxx-

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#52

dur l'opération mais bon!

de Mary, le 12 décembre 2005, 5:38:57

je suis une petite québécoise de 24 ans qui à eu une Cholécystectomie le 22 novembre 05. Cela fait maintenant 3 semaines environs. On m'a diagnostiqué des "calculs" il y a environ 1 mois et demi. Depuis l'age de 17 ans j'étais traité pour des troubles d'estomac (ulcères). Le diagnostic était faux. Les médecins traitants n'ont jamais fait fait de "recherches" a proprement dit pour vérifier si mes troubles digestifs étaient vraiment dû à des ulcères. Au début lorsque j'avais des crises j'avais mal à la hauteur de l'estomac. J'étais coupé en deux. Ma mère m'emmenait donc à l'hopital. Les médecins me prescrivaient du Zantac et le tout passait. J'ai vu une gastro' pour une caméra mais bon elle ne me l'a pas passé puisque le médicament avait fait effet donc tout était supposément rentré dans l'ordre... Cette hiver j'ai fait une autre crise. Le médecin m'a donc prescrit du Prévacid à renouvellement continu: donc, à prendre tout les jours. Au mois de juin voyant que tout allait bien j'ai cessé la presciption (vous voyez ca coute cher!). J'ai refait une autre crise au mois de juillet 05: j'ai donc recommencé les Prévacid!!! Au mois d'octobre 2 crises à l'intervalles de seulement 2 jours. Le médecin de l'urgence ma donc fait passer une échographie. Diagnostic: 2 pierres sur la vésicule. ( 1 de 5mm et une autre de 1.3cm). L'opération est mentionnée mais n'on prévue... j'ai par la suite fait 5 crises en l'espace de 3 semaines. Je devais à toutes me rendre à l'urgence pour qu'on me donne des calmants car la douleur était insoutenable... je voulais perdre connaissance!!!
À la dernière de mes crises ( le 22 nov au matin) ma mère m'a rentré à l'hopital vers les 5h00am. Le médecin ma tenu à jeun avec calmants (très forts je peux vous dire puisque j'avais l'impression que les murs "coulaient"), j'ai été opérée le soir même vers les 20h. J'ai sorti de l'hopital le lendemain soir. Maintenant je suis soulagée, même si j'ai des douleurs tenaces parfois à différents niveaux de l'abdomen. J'ai du retourner à la clinique pour me faire enlever un point fondant qui ne sortait pas... l'infection commencait!...
je ne sais pas mais moi, je n'ai eu aucune information précise pour l'après... J'ai eu un congé de maladie de 3 semaines (que je fini prochainement) ainsi qu,un papier pour ne pas que je force au travail durant 2 semaines de plus. Le chirurgien ma dit que je pouvait manger tout ce que je voulais, qu'il n'y avait aucun problèmes que je devais simplement commencer graduellement. Je me pose des questions??? vu mon age mon medecin ma confirmé que c'était la première fois en sa carrière ( et il est vieux!) qu'il voyait un diagnostic de calcul à mon âge!!! Je ne suis pas obèse, je mange le plus sainement possible mais je consomme "moyennement" du pepsi. La liqueur aurait-elle aidé à la formation de ces calculs ou la prise de médicaments comme seroquel et welbutrin pourraient-ils avoir un lien?...
Les douleurs au bas ventre prennent-ils du temps à s'estomper? Et puis si vous pourriez voir mon nombril!!! J'ai déja eu une opération par laparoscopie il y a 4 ans et mon nombril était resté " beau", bien rond. Je ne sais pas comment le chirurgien à "fait son compte" mais mon nombril est rendu aplati et en forme d'entonnoir. Lorsque on m'a enlevé les pansements j'avais envie de pleurer à force que c'est laid! Est-ce dû au fait que ce n'est pas encore guéri? Je ne suis pas du genre à "chialer" sur mon apparence mais la "ca fait dur"!... et vous avez vous du des troubles post-opératoire et avec votre nombril???
P.S. désolé de ma longue lettre, je ne pouvais faire autrement, j'attends de vos nouvelles avec impatience, merci, mary'

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#53

de Lordjim, le 12 décembre 2005, 9:39:50

Bonjour,
Ce que je ne comprends pas c'est qu'à l'heure actuel on ait tant tardé à faire une échographie qui est un examen simple, pas douloureux et pas très couteux. Pendant longtemps on m'a dit que mes douleurs vésiculaires c'était nerveux, j'en ai eu très tôt, on m'a conseillé de faire une psychanalyse, ça m'a été très utile certes mais j'avais toujours des crises, c'est le jour ou je suis devenu tout jaune que j'ai compris que ça n'allait pas et que ce n'était pas psy. Mais au début de mes crises il n'y avait pas encore d'échographie et les radios simples ne montraient rien. Dès que j'ai fait l'écho bingo des calculs partout, tout le monde voulait m'opérer, de nerveux j'étais devenu candidat à l'opération. Le coup du nerveux on me l'a refait quand on ne trouvait rien aux échographies normales et que seule l'échoendoscopie a montré de nouveaux (?) calculs dans le cholédoque. Alors il faut exiger au moins une échographie! Pour le nombril à l'époque pas de coelio, depuis j'ai une grande balafre et un nombril qui ressort, en fait légère hernie, ils ont du tirer un peu trop sur les écarteurs, d'où léger complexe au bord de la plage. Bon courage tu arrives au bout de tes peines.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#54

l'enthousiasme de Mel et la peine de Mary!

de kinezia, le 13 décembre 2005, 13:36:29

bonjour à vs ts!
ravie de vs écrire et fière de faire partie de ce forum!
tt d'abord,je félicite Mel pr son courage et son enthousiasme!elle a sémé de l'éspoir et du dynamisme ds ce débat!bravo!tt en te souhaitant bonne continuation auprès de ta famille!

concernant Mary!
j'avoue qu'en lisant ta lettre,g cru lire mon histoire!comme si je parlais à moi méme!

commençant par ta peur de la plaie au nombril:ne pense pa à l'ésthétique à ce stade,pourvu que tu passes bien ta période post opératoire et que l'inféction soit traitée!

si tu relies tts les msgs précédants,tu y trouveras les miens ainsi que mes peurs que Dieu merci g pu surmonter graàce au soutien de ts les participants que ma gratitude se trouve infinie!

donc penses à ta santé d'abord,tu es jeune certes mais les calculs n'arrivent pas qu'au vieux!moi je viens de faire mes 29 ans et le chirurgien a préféré la laparotomie!

je me ss faite opérée le 23 septembre dérnier,les semaines suivantes pénibles et g du reprendre mes cours!

bien sur,les effets de l'anésthésie,les douleurs abdominales,la fatigue et les réstrictions alimentaires st indispensables!!

on ouvre pas l'abdomen ss en garder une plaie;des douleurs et surtt une cicatrice opératoire,elle a une dizaine de cm mais mon chirurgien a fait de son mieux de la faire ésthétique ss trop de laideur!

avant je ne pouvais mm pas me regarder le ventre!
mnt g pas peur de la toucher de la masser et de me regarder devant une glace!

chère Mary!moi aussi on m'avait administré de l'azantac et de tas de traitements pr l'éstomac!

pense à ta santé,un régime le premier mois est nécéssaire afin de laisser l'organisme s'adapter à l'abscence de la vésicule biliare qui n'est qu'un résérvoir de la bile sécrétée par le foie!

prens de la soupe de légumes ss épices et ss huile, de la viande maigre cuite au four, du lait zèro matière grasse et surtt de l'eau!

le pepsi ou autre boisson gazeuze st à proscrire!!

g consulté une diététicienne pr me conseiller,mnt je mange du tt!!mm les fritures sauf que je ressens de l'inconfort intéstinal et g donc du laisser tomber les frites un moment!!

Mary!accroche toi!tu as tte la vie devant toi!tu es encore jeune!

courage chère amie!j'attends de ta part de bonnes nouvelles!je serai à l'écoute!

cordialement:Kinezia

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#55

de Lordjim, le 13 décembre 2005, 20:18:35

Bonsoir ou bonjour,
Je vois que ce forum a du succés et si je ne suis plus directement concerné, tout va bien pour le moment, je m'aperçois que c'est vraiment un lieu de paroles et d'échange assez riche et je suis toujours heureux de prendre connaissance des derniers mails. En fait la chirurgie n'est jamais une chose banale, et l'appareil digestif est source de beaucoup de préoccupations et de douleurs légères à vraiment pénibles, sans pour autant être graves, ainsi d'une bonne gastro qui vous plie en deux. Pour le régime je dois vous dire qu'en 1985 après laparotomie, puis réintervention pour sphinctérotomie et extraction endoscopique du calcul, à la sortie de trois semaines d'hôpital je suis allé dans un bon resto, j'ai bu du bon vin et j'ai mangé tout ce que j'aimais et j'ai très bien digéré car j'étais affamé, j'avais perdu 9 kg qu'hélas j'ai repris. Alors ne vous faites pas trop de soucis question régime, éviter surtout l'excès d'exercices trop durs, ports d'objet, sports etc et ça ira. Et puis il faut près de six mois à un an pour aller bien. Et toutes ces dames qui nous écrivent je suis sur qu'avec vos petites cicatrices vous êtes toutes mignonnes. Alors bonnes fêtes de fin d'année.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#56

Pancréatite confirmée

de Michèle, le 13 décembre 2005, 23:39:54

D'abord, Heureux temps des fêtes à tous!
Désolée de ne pouvoir prendre un verre à votre santé, c'est désormais confirmé, mon pancréas et mon foie ne peuvent plus supporter la consommation de quelqu'alcool que ce soit et je dois limiter les gras (20gr max) et les protéines animales à 180gr par jour. Pour ce qui est des buffets de Noël et du Nouvel An, comme les gras ne sont pas affichés, je dois redoubler de prudence... Bon j'imagine que cela me permettra de vivre quelques années de plus et de me mettre en forme. Je ne souhaite pas ce diagnostique à quiconque aime la bouffe comme je l'aimais... Enfin, je vais réapprendre à aimer les "bonnes choses" en oubliant le fameux conseil d'un verre de vin par jour pour se garder en santé. Ceci dit j'arrête de chiâler sur mon sort, il y a bien pire. Je fais du bénévolat en soins palléatifs et je peux vérifier ce dire chaque fois. Pensez quand-même à moi en levant votre verre de champagne au nouvel an! Je prendrai ma "piquette" désalcoolisée en pensant à vous.
Bonne Année

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#57

Merci..

de Mary, le 15 décembre 2005, 2:40:10

Merci de tout vos commentaire! Demain ma mère voit notre medecin de famille et elle va lui poser quelques questions pour moi...
Je me pose une question voilà: depuis mon opération j'ai l'impression que mon nombril est tiré par "en dedans" par un fil...lol.. voyez c'est la sensation que j,ai quand je demeure assise un bout de temps. Comme si quelque chose tirait par en dedans. Avez vous eu vous aussi cette drôle de sensation... Elle n'est pas désagréable soit mais s'est tout te même tannant puisque ca fait mal un peu!!!
Bon assez le chialage...lol... même si mon médecin ma dit que je pouvais manger quoi que ce soit après l'op' je me rends compte par moi-même que ce n'est pas vrai. Vous avez tous raison. Il faut faire attention à ce que l'on mange. J'ai constaté une douleur semblable à celle des crises de foie mais de beaucoup inférieure à celle-ci lorsque je mangais quelque chose qui était un peu soit gras... je me mets dons à ce jour aux aliments sains. Vous voyez j'ai déja un problème de "colon irritable". Une question embarrassante à vous poser. Par la suite de votre cholécistectomie avez vous eu la "diahrée" longtemps??? Mal aux ventre genre style colique? Le tout a-til passé ou vous n'avez pas eu du tout ce genre de mini-problème???
Merci à tout ceux qui peuvent écrire sur le site: vous êtes super. il est réconfortant de ce lire entre nous. C'est réconfortant de savoir que quelqu'un dans le monde loin ou près de nous vie en ce moment même ou à vécu les mêmes choses que moi. Je recommence à travailler vendredi et j'ai un peu peur... mais bon je sais que tout va bien se passer.
Je vous dit @+ et un gros merci à vous tous!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#58

courage Mary!

de kinezia, le 15 décembre 2005, 18:26:40

bonsoir à vs ts!
Mary!j'attendais avc impatience ta lettre!
et ça me fait plaisir de savoir que tu va mieux et que nos lettre te réconfortent!
oui à l'autre bout du monde il y a kinezia qui pense à toi!
concernant ta douleur sentie au nombril:c parcqu' à travers le nombril que le chirurgien a fait entré son matériel de célio!

au sujet des diarhées!moi g eu des constipations!

les douleurs au niveau de la plaie oui!!mm après un mois!

la colique aussi et cette sensation d'inconfort intestinal et du ventre gonflé!

g perdu huit kg depuis!je mange tt mais je le regreete le lendemain matin!!

tiens bon Mary!mon coeur é avc toi!c bien de reprendre tes activités!fais toi belle et remercie Dieu d'avoir pris soin de toi!!

courage ma grande!profites aussi du soutien de ta mère!
la vie est belle et elle continue mm après une opération!!

heureusement que notre mal c guérrie!pense aux cancéreux et aux diabétiques!
tiens bon!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#59

oui c ben vrai!!!

de Mary, le 16 décembre 2005, 2:39:01

Tu a bien raison kinésia il y a beaucoup plus de gens qui ont de gros problèmes que les miens: et je t'avoue je remerci dieu!!!

Je travaille demain, j'ai hate de voir comment ca va aller. je sais que tout ira bien.

Presque aucune douleurs aujourd'hui donc ca s,en vient pas pire.. moi aussi j'ai maigri mais bien avant l'opération. J'ai perdu 18 lbs en l'espace de 3 semaines. Depuis l'opération j'en ai repris 2. Je surveille mon poids car j'avoue que ca fait bien mon affaire d'avoir perdu ces lbs. Je rentre de nouveau dans mes anciens pantalons...lol...

Je vous souhaite à tous un bon week-end et je vous redonne des nouvelles...en espérant que ce seront encore des bonnes..lol..
amitiés, mary'

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#60

bravo!

de kinezia, le 16 décembre 2005, 12:31:04

Mary!fonce et croque la vie à pleine dents!
ne te pése pa svt!ne devienne pas obsésée par ta ligne!
sors réspirer avc tes amis!fais toi belle!

g contemplé la vie après l'opération cmme si je ne l'avais jamais vécu auparavant!

courage à vs ts!la vie est belle et vaut le coup de la vivre!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#61

Des crises de *foie* encore$

de Mary, le 08 janvier 2006, 0:48:04

Bonjour à vous tous! Je vous souhaite pour commencer une belle et heureuse année à vous tous: santé, bonne bouffe, amis, amour et bonheur!!!

Petite question: j'ai chercher comme une bonne sur le net mais sans réponse. La semaine passée ainsi que celle qui précédait noel j'ai eu 2 autres état de crises. La première étant très banale: douleurs au strernum comme avant l'opération d'une durée d'environ 1 heure. Repartie comme elle était venue. Je n'avais pas mangé gras pourtant!!! Cette semaine, soit mercredi soir, j'ai eu une autre crise mais là OUF!!! j'ai pris de la chaleur et j'ai été me coucher. La douleur à passé en environ 2 heures. Je me suis donc relevé et j'ai continuer à mes occupations. Dans la soirée j'avais une petite fringale j'ai donc mangé 2 ou 3 champignons avec quelques bouquet de brocoli (vraiment pas beaucoup) avec un peu de sauce à salade. Tout allais bien. J'ai donc été me coucher. DAns la nuit vers 2 heures 30 je me réveille: c'est l'ENFER! La même chose, douleur au sternum, dans le haut et le bas du dos (bref le dos au complet), dans le ventre... La douleur est partie seulement vers 6h30 du matin. Je n'ai donc pas dormi: me tortillant dans le divan avec des compresses d'eau chaude. J'ai pensé aller `l'hopital mais bon j'ai pensé qu'ils allaient me dire que j'étais folle. Je n'ai plus de vésicule donc normalement plus de crise de foie!!!
Je ne comprends plus rien: m'a-t-ont opéré en m'enlevant un petit morceau qui supposément créait ces douleurs en vain!... Que dois-je faire. Dois-je appeller mon médecin pour avoir des réponses. Je ne mange pourquoi presque pas gras et mes portions sont minimes puisque je ne peux plus manger une bonne assiette comme auparavant! J'ai besoin de réponses: avez vous eu des crises après votre opération pour *enlever ces fameuses crises*... Rien à comprendre...
merci, mary

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#62

Mauvais souvenir

de Maryhoul, le 12 janvier 2006, 12:10:11

Mary, ton histoire me rappelle de mauvais souvenirs, après mon opération de la vésicule, j'ai eu de nouveau des "crises". Je n'osais pas en parler à mon médecin tellement ça me semblait "fou". En fait, j'avais deux calculs qui avaient été "oubliés" dans le canal du cholédoque qu'il a fallu m'enlever après, comme Lordjim, par échoendoscopie. Il y a plus de risques si tes calculs étaient nombreux et petits. Normalement, après l'intervention le chirurgien doit s'assurer que les voies biliaires sont libres. Le mien ne l'avait pas fait. En principe ça doit être marqué dans le compte rendu opératoire. Demande à ton médecin traitant. Ce n'est pas normal d'avoir encore des crises pareilles après l'intervention.
Ne t'inquiète pas, une échoendoscopie ce n'est rien, en revanche garder des calculs dans les vois biliairs peut-être très embêtant.
Enfin, malheureusement ce genre de petits calculs ne se voient pas à l'échographie. Pour mon cas, on les a vus au scanner mais ce n'est pas toujours possible et il n'y a alors pas d'autre alternative que de faire une échoendoscopie. Revois ton médecin.

Commentaire jugé pertinent à 100% (2 votes).

#63

de Maryhoul, le 12 janvier 2006, 12:17:26

J'ai relu avec grand intérêt les messages de Lordjim. On peut dire que vous n'avez pas été gâté ! Et en plus la psychanalyse, alors celle-là elle est bonne ! Quelle honte !

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#64

Modération

de Philippe Bourlitio icon, le 12 janvier 2006, 12:59:33

Bonjour à tous,

Je vous souhaite une bonne année 2006 et bien sûr au premier chef une bonne santé.

J'avais déjà exprimé plus haut mes remerciements aux intervenants qui ont partagés sur cette page leur vécu. Je les renouvelle.

Je tiens aussi à rappeler l'objectif de ce site. D'une manière générale, il s'agit de construire ensemble des connaissances. Concernant la présente page sur la cholecystectomie et l'effet de la codéine, je trouve qu'on s'écarte du sujet. Je comprends tout à fait le besoin des uns et des autres d'être conseillés et/ou rassurés, mais là, la discussion ressemble de plus en plus à un forum, ce qui n'est pas mon objectif pour ce site -> voir les pages « objectifs » et « mode d'emploi » dans le dossier « à propos du site » :
http://www.debats-science-societe.net/dossiers/a-propos-du-site.html
Il est vrai que je n'ai pas encore mis en oeuvre la méthode que je préconise. Je vous promets d'y remédier prochainement. Voilà ce que j'ai en tête : ouvrir un dossier sur la cholecystectomie et y développer sur des pages distinctes les différents aspects du sujet que nous avons abordés jusqu'à présent ici. Il y aurait donc au sommaire :
- l'opération (laparotomie vs laparoscopie)
- le régime alimentaire post-op
- les types de récidive
- le cas de la codéine
...
Chacun pourra alors témoigner sur la page qui convient.

Parallèlement, je suis en train de reprendre le concept de ce site au sein de l'association Sciences et Démocratie (voir mon dossier Association). Si le sujet de la cholecystectomie est retenu par le comité de pilotage, nous disposerons alors d'un comité scientifique constitué de spécialistes pour apporter une garantie scientifiques aux informations...

je ne manquerai pas de vous tenir informés.

Amicalement

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#65

de Lordjim, le 12 janvier 2006, 14:05:52

Bonjour, chère Maryhoul je ne dirai pas quelle honte pour la psychanalyse, mais ça fait réfléchir, il ne faut pas évacuer un symptôme parcequ'on n'en a pas découvert l'origine vers un trop facile psychologique. C'est vrai que ce site est devenu un forum, celui des "j'ai mal au ventre", mais je crois qu'il a été utile à tout le monde.

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#66

de Philippe Bourlitio icon, le 12 janvier 2006, 14:58:42

« Utile à tout le monde ». Très bien ! Loin de moi l'idée de brider la participation et les échanges qui en résultent. Sauf qu'aujourd'hui, les nouveaux arrivants auront-ils le courage de lire les 65 messages ci-dessus ? je pense que non. C'est pour cette raison que je souhaite synthétiser et hyérarchiser les informations contenues dans ces messsages. Les discussions pourront alors reprendre de façon plus efficace à mon avis.

« ce site est devenu un forum, celui des "j'ai mal au ventre" ». Effectivement. Le succès de cette page m'encourage d'ailleurs sur la piste des « conférences de consensus » qui se pratiquent dans le monde médical, où les personnes atteintes d'une même maladie forment une sorte de panel dont le savoir « expérienciel » est désormais reconnu comme une source d'informations précieuse pour les médecins et les chercheurs. Alors, volontaires pour former le panel virtuel des cholécystectomisés ?

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#67

Ablation vésicule billiare

de Daniel, le 12 janvier 2006, 18:10:18

Bonjour à tous,

j'ai été contraint d'enlever ma vésicule par laparoscopie le 9 janvier 06 à cause d'une concentration élevée de calculs billiaire.

En lisant vos 65 commentaires,et oui..j'ai pu me faire une idée avant mon opération des différents problèmes qui avaient surgi pour certains d'entre vous.

J'en suis à mon 4ème jours après l'intervention qui s'est déroulée parfaitement. Evidemment, l'abdomen me fait mal mais la douleur s'estompe déjà et cela avec un minimum d'anti-douleurs. Je mange normalement en évitant les matières trop grasses.

Je reprendrais les propos positif du message de Lordjim du 13 décembre 05 et en saluant le webmaster pour le nouveau concept de pages qui simplifiera et ciblera la lecture du forum.

Bien à vous

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#68

de Lordjim, le 12 janvier 2006, 18:19:45

Si je trouve que le repositionnement du site est une bonne chose, je crains néanmoins que certains participants ne suivent pas. En effet l'aspect forum dont j'ai moi même fait un large usage a pris une telle importance que la correction me parait difficile.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#69

forum et alors?

de kinezia, le 16 janvier 2006, 18:36:03

bonjour à vs tous!
tt d'abord je tiens à dire à Mary que je m'inquiète pr elle!
contacte ton médecin au plus vite!la douleur est infernale après l'opération c pa normal!

concernant ce site,si vs voyez que c'est devenu un forum où est donc le mal?

nopus les opérés de la vésicule biliaire ns partageons les mm peines!

je ss fière de participer à ça!et contribuer avec mon éxpérience réele à guider les autres et à ns entre aidés!!

donc n'arrétez pas d'écrire!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#70

Bravo

de Maryhoul, le 20 janvier 2006, 9:11:34

Effectivement c'est devenu un forum (très spécialisé !) mais c'est de loin le meilleur sur le sujet à l'heure actuelle, et pourtant j'ai cherché ! Je conçois très bien que ce n'était pas seulement ce résultat là que vous espériez mais, moi, quand je suis tombée sur le témoignage de Lodjim en juin 2005, je me suis dit "enfin quelqu'un qui a eu la même chose que moi", et j'en ai été très réconfortée.
D'autre part votre article sur le dysfonctionnement du sphincter d'Oddi est très intéressant et je ne l'avais lu nulle part.
Sans parler, évidemment, des effets de la codéine dont je n'avais pas connaissance avant.
Donc pour votre travail Philippe Bourlitio 20/20 et merci, même si la forme n'est pas celle que vous souhaitiez.
Je pense qu'effectivement il serait préférable d'en faire une synthèse. A vous de jouer ! Et tout à fait d'accord pour faire partie d'un panel
de cholécystectomisés à complications.
Encore merci.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#71

merci pour les infos

de Calumar inquiet, le 25 janvier 2006, 21:29:26

je viens d'apprendre que j'ai trois pierres de 1.5cms dans la vésicule, j'avais des tas de symptômes et douleurs dont on ne savait l'origine, les nerfs, le coeur(rien chez le cardio)finalement après échographie on voit d'où vient le problème je me demande s'il vaut mieux me faire opérer rapidement, j'ai déjà eu une opération d'hernies par coelioscopie il y a 2 ans tout s'est bien passé, on va donc réouvrir au niveau du nombril je suppose? Je crains les suites quand je lis tous les témoignages.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#72

de maryhoul, le 09 février 2006, 21:53:52

Il vaut mieux vous faire opérer et ... à froid. Vous risquez des complications (infections etc...) en ne le faisant pas.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#73

enfin...on a trouvé

de Mary, le 10 février 2006, 3:38:53

Un gros bonjour à tout le monde!!! Enfin on a trouvé ce que j'avais.... j'ai refait 5 crises depuis l'opération. Cette semaine 2 en 3 jours...ouf... j'étais plus capable de supporter le mal, je me suis donc présenté à la clinique. On me l'a certifié je ne peux VRAIMENT plus faire de crise puisque je n'ai pu de vésicule. Il y a 2 possibilité de diagnostic: la première; une intolérance au brocoli (et oui), puisque j'ai déja une intolérance au lactose peut-être que j'en ai d'autre de non diagnostiqué , je ne remange plus de brocoli donc avant un certain temps pour voir ce qui se passe ( 2 mois environ) si je n'ai pas de crise pendant ce temps et que je ré-essaye le brocoli et que ca y est voilà c'est la solution. La deuxième; c'est mon estomac qui a des contractions... on m'a suggéré de boire de l'eau bouillante pour calmer les spasme vu que la chaleur externe calmait un peu mes crises....
on verra bien...donc pas d'inquiétude tout est normal pour ce qui est de mon après opération... je vous embrasse et en espérant ne pas avoir d,autre problème (c'est assez pour cette anée là!)...xxx

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#74

de Lordjim, le 10 février 2006, 9:03:06

Un de mes amis a longtemps souffert de douleurs hépatiques, le diagnostic a tardé, finalement on lui a découvert une maladie de Caroli dont j'ai piqué la définition suivante. Attention je crois que c'est très rare et il ne faut surtout pas commencer à paniquer et à se dire "c'est ça que j'ai!" Je donne cette information seulement pour la culture générale :-) lol:
"La maladie de Caroli est une affection héréditaire autosomique récessive entrainant des dilatations segmentaires des canaux biliaires, prédominant souvent à gauche, qui peuvent se compliquer de lithiase intra-hépatique, de cholangite chronique, de cirrhose biliaire secondaire et enfin d’un cholangiocarcinome. Elle peut être associé à une dilatation kystique de la voie biliaire principale (kyste du cholédoque), et à la fibrose hépatique congénitale, qui provoque une hypertension portale juvénile."
Nous voilà donc plus savant sauf qu'il faut un dictionnaire médical pour comprendre. Le hic c'est que mon ami faisait des calculs à répétition et que personne n'y comprenait rien, jusqu'au jour où il a consulté un bon service d'hépatologie, là ça a été vite fait le diagnostic. Donc un conseil: se renseigner sur les meilleurs services de l'Assistance Publique par exemple pour la région parisienne celui de Henri Mondor à Créteil a très bonne réputation.


Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#75

tenez bien:moi je tien plus!

de kinezia, le 10 février 2006, 12:30:51

salut chers amis!
un ouf de soulagement que j'adresse à Mary!Dieu merci si on a trouvé la cause de tes crises!
en ce qui me concerne!
des douleurs à la place de la VB,la cicatrice est assez dure!
en plus,des douleurs lors de montée des escaliers,un simple streching!je n'ose pas commencer les abdominaux!
je voudrais tomber enceinte bientot mais j'ai peur!
je me dis ke les points de suture vt làcher!!
en plus,mon sommeil é pérturbé,g des incidents d'amnésie temporaire,j'oublie tt le tps où st mé clés ,le lait sur le feu!
g consulté un psy,il m'a donné un anxiolytyque et un autre traitment que g pas pris du tt!
je me sens pas du tt bien ds ma peau!
et depuis mon opération le 23 septembre dérnier;je ss plus la mém!

je ss de caractère passionné,mais sociable!je préfère m'entourer juste de mes soeurs et quelques amis qui d'habitude ne me contrarient

g demandé à un anésthésiste si le stress chirurgical ou l'effet des drogues st en rapport avc mon amnésie,il m'a rassuré que c temporaire et dure en général 48h après l'opération!
donc je vs prie de vs renseigner sur les effets des drogues anésthésiants!

je vs remércie et vs souhaite bonne santé!
pas!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#76

de Maryhoul, le 15 février 2006, 14:56:08

Mary, si tu as vraiment une intolérance au brocoli qui te provoque des crises pareilles, je veux bien manger mon chapeau.
Quant à boire de l'eau bouillante... Enfin, tu fais comme tu veux....

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#77

de Lordjim, le 15 février 2006, 17:36:57

Je ne sais pas si ton chapeau est plus digeste que des brocoli, mais bon sait-on jamais, mais où va-t-on ?

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#78

lol..

de Mary, le 16 février 2006, 1:38:41

lol...je sais que ca a l'air fou comme ca mais bon je me fie à ce que les docteurs me disent..lol..et puis je vous le confirme j'ai refait une crise depuis le e-mail et j'ai bu de l'eau chaude...et vous savez tout est rentré dans l'ordre après environ un gros 30 minutes!!! donc boire de l'eau chaude c'est peut être pas si mauvais que ca... pour l'intolérance au brocoli et bien... sans mots! moi aussi je trouve ca étrange. Je crois plus que mes symptômes sont causé par le stress et que mon estomac a des spasmes du a ce stress... on verra bien ave cle temps!...

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#79

de Calumar inquiet, le 17 février 2006, 15:21:39

pour éviter les désagréments consécutifs à une anesthésie totale le médecin homéopathe m'a donné ISOMIX (general anesthetics)fabriqué par DOLISOS Il s'agit de cinq doses de granules que l'on absorbe après l'intervention quand on se réveille pour la première et chaque jour qui suit pour les quatre autres. J'ai déjà expérimenté cela lors d'une précédente intervention (hernie inguinale) il y a deux ans et cela m'a permis de me remettre sur pied plus facilement. Une amie m'a dit qu'après une anesthésie totale elle avait été assez mal dans sa peau au moins pendant six mois voilà pour Kinezia

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#80

de Lordjim, le 17 février 2006, 16:32:39

Je pense qu'il y a beaucoup d'exagération quant aux suites d'anesthésie, c'est plutôt l'intervention et ses suites qui fatiguent. La relecture des commentaires me permet de constater qu'il y a beaucoup de confusion dans différents problèmes et que toutes les interventions ne concernent pas la cholécystectomie. Je constate aussi beaucoup d'inquiétude et une information insuffisante de la part des médecins à laquelle ce site ne peut pas répondre.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#81

de Philippe Bourlitio icon, le 17 février 2006, 16:47:12

Merci, Lordjim, pour ces petits rappels :)

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#82

Ou va-t-on dans ce débat?

de Mel, le 17 février 2006, 17:11:08

Bonjour à tous!
Losque j'ai écrit la première fois sur le site, il étais plus question de dire au gens d'arrêter de se préocupper d'eux-même, que la vie étais belle et que, et oui, saviez-vous, ils y a bien pire.... Nous sommes en vie et heureux de l'être...pour la plupart d'entre nous, du moin.
Philippe Boulito, en créant ce site, avait des raisons de recherches précises sur les effets de la codéine sur nous, des personnes normale ayant été opérés au niveau de la visicule biliaire. Tout simplement! De jours en jours, les infos que je cherchais sur ce site sont devenu vagues et insinifiantes. De l'idée initital, celle de receuillir le plus d'informations sur les conséquences d'utilisations de codéine, nous en sommes maintenant au compte rendu des j'ai mal au ventre et de de tout les petits maux cachés des habitués de ce site...
Pouvant comprendre les craintes et les angoisses, il est très facile d'utiliser ce furum comme une psycanalyse de ses peurs...

Peut-etre, que le moment est venu de rediviser le furum en deux sections...suggestion comme ça... Une partie informations médicales pertinantes et l'autre partie pour le furum des craintes et malaises de tous et chacuns...
Je ne suggère pas cela avec méchanceté, je conçois juste qu'a toutes les fois que je reçois un suivit des commentaires, je juge qu'ils sont de plus en plus loin de l'idée originale...
Et l'idée originale, c'est celle qui m'a attirée vers ce débat....connaitre les effets secondaire et réaction sur a ce genre d'opération...
J'èspère que vous ne le prendrez pas mal, Philippe, mais la reconfiguration du site serai très envisageable si vous ne voulez pas perdre l'intérêt de départ que vous y avez investie,ainsi que celle des lecteur qui y sont venus en cherchant des réponses, ou pour en fournir... En espérant que vous comprendrez le point de vu que j'émmet, et soyez convaincu, Philippe, que je crois énormément a l'utilité de ce débat qui peut nous en apprendre long...
Bien à vous,
Mélanie

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#83

Re: Ou va-t-on dans ce débat?

de Philippe Bourlitio icon, le 17 février 2006, 17:20:41

Merci, Mélanie, de votre soutien. Et puisque c'est si bien demandé, je vais tâcher de m'occuper de cette struturation du débat ce week-end. A suivre...

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#84

de jessica, le 18 février 2006, 18:55:59

coucou,
tout vos commentaire son tres sympatique je l'avoue pour certaine je me suis revu y a quelque annee qq mois je vous explique mon cas lol: alors tout a commencer en novembre 2003 arriver au boulot (je suis apprenti pour etre preparatrice en pharmacie) tout aller bien qd tout a coup je me suis senti mal je suis devenu toute blanche je me tortiller de douleur .. mon employeur que je remerci a appeler les pompier mais qui son arriver apres 1/2 heure la crise de douleur c t extompe eloigner mais tjs la avec un mal de chien a respirer atroce g cru que j'allai mourir sans rire sa fais vachement mal g ete emmener au urgence ou rien il mon rien fais a par prendre la tension et hop rentrer cher vous ! merci monsieur.
le lendemein je v a la premiere heure vous mon medecin traitant qui me dis que c t une crise de spasmophilie et d'angoisse du au stress tres bien il me donne des anxiolitique a prendre un max pendant une semaine puis 1 a chaque nouvelle crise. tres bien je suis le medecin... a chaque fois je lui repete que sa fais de plus en plus mal je lui montre ou j'ai mal que la respiration je n'en ai plus durant les crises oui mais c les crise d'angoisse mademoiselle et vous inquieter pas sa arrive jamais qd on est occuper ( je vous rapel que la 1er est arriver au boulot c vrai on fais rien qd on travail) puis c sataner crise arriver de plus en plus souvent et de plus en plus forte g trop mal je n'en dor plus apres un crise vraiment trop forte la 7 eme ds la meme journee je demande a ma mere soi de me tuer soi de me faire hospitaliser ( les anxiolitique me fesai plus rien mais rien je l'ai prenai c t pire ). ma mere me mene au urgence le 01/11/06 la il me pause tout un ta de question et dise denble que mon medecin et in "charlatan" kil ne faut pas se fié au stress que le stress a bon dos mais kil n'ai pas la solution a tout les probleme: je leur di que des migraine c t ajouter a c douleur bon il y a qq chosse il me fais des ordonnance pour un tas d'examen a faire au plus vite ! avan de partir une prise de sang perfusion d'antalgique je me dis sa sens pas bon de tout! puis une crise mais d'une douleur equvalan a du 9/10 apparret oup's le medicament fais effet mais fais plus mal que si j'avai rien pris ma mere appel vite le medecin la douleur etai tel que je suis tomber du lit! au meme moment les resultat de la prise de sang! j'entend kil dis dans le coulir a ma mere les resulta son catastrophique on l'enmene faire une eco! je suis transbaluter a traver l'hopital tout le monde me voi blanche en pleure . le medecin me fais l'eco bilan calcul dans la vesicule et les calcul se disperse or de la vesicul il fo operer! je retrourne ds mon box ou mes parent m'attendais il savais deja la suite ! je suis emmener au 3eme etage mon repas m'attendais comme si le medecin avais su que j''allai rester c la misere g mal il me chout mais g mal je suis donc hospitaliser le mardi 1er novenbre je doi etre operer vendredi super je serai au lycer lundi (je revais tu le pense aussi!) minuit prise de sang rien pour me remettre en forme 6 heure prise de sang encore ! encore et c po fini . le medecin passer a 10 h du matin pour me dire que mon operation et reporter que les resultat sanguin son encore plus catastrophique trop de calcul on migrer mardi 8 je suis attendu a paris pour m'enlever ce qui on migrer une semaine passe sous perfusion me voila a paris a jeun depuis la veilli minuit mon exan retarder je le passerai k 15h sympa sa gargouille la dedans moi! oup's resulta de l'echo endrofibroscopie 0 il on trouver aucun calcul cool g visiter paris vu la tour effeil au frai de la secu mais pour etre ds le chou apres cette anesthesie general pour rien bref de retour a mante mes parent m'entendan bon le chirurgien passe ds la soiree me dire se ki a vu sur les conclusion de l'examen passer il fo operer mais cette semaine on peu pas ( a non pas une semaine de plus je me di) alors il me dis d'une voi douce je vous laisse rentrer cher vous mais a la moindre douleur revener! de retour le 09/11/06 a la maison cette semaine passe tout va bien qq douleur mais la pas de quoi paniquer me voila mercredi 16 de retour a l'hopital pour mon operation de 17/11/06 super je suis trop contente enfin operer le jour j au reveil c pas la meme satisfaction g mal il me choute a la morphine la douleur et horible mais je suis contente c une bonne chose de faite je n'aurai plus mal dans l'apres midi tjs le 17 je demande a une infirmiere de me lever elle dis si vous vouler oula je tombe ds les pommes fallai pas je n'en ve pas a l'infirmiere mais j'arrivé pas a uriner au bassin bref on trouve la technique du trampage de doigt dans l'eau froide yes sa a marcher pas besoin de sonde bref je vomi toute la nuit l'anestesie je l'ai pas suporter puis de retrour a la maison tout va bien je reprendrai le boulot et l'ecole que le 04/12/06 zut 56 heure d'absence de cours sa fais mal pour l'examen on verra il est qd juin mais aujourd'hui le 18/02/06 se qui est sur c que je n'ai plus mal du tout tout va parfaitement bien la seul chose c que je digere toujour pas je n'ai sans cesse la diarrhées tout se que je mange sa passe pas que se soi haricot vert tout g du perdre 10kg pas mal le regime non vous trouver pas alors je ne sais pas se qui fo faire mon medecin oui celui qui avai pas trouver d'ou venai mes douleur et ki me prenai pour une barge a me chouter au anxiolitique a longuer de temps et ba lui il me di que vu que au bout de trois moi c tjs comme sa (car le 1er moi fallai faire attension au graisse et apres se remettre petit a petit au reste) ba que je serais tjs comme sa que toute ma vie ou pendant qq moi ou ds un autre monde et bien je serais tjs comme sa je digererai plus rien de rien alors sans vouloir faire rire ou quoi mais defois on a l'impression de sentir le caca tout le temps vu ke je fais que sa alors voila ma petite histoire enfin petite je m'entent elle a qd meme durer 3ans aavn de savoir le pourquoi du comment bref j'espere pas trop vous avoir embeter mais moi sa ma fais du bien d'en parler
merci
jessica 21ans


Commentaire jugé pertinent à 100% (3 votes).

#85

de celine, le 18 février 2006, 20:37:35

je trouve l'histoire de jessica tres touchante et pleine de peche c allucinant de voir comment son histoire c derouler! felicitation a bientot et tou qu'a bon retablissement a toi

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#86

de Lordjim, le 20 février 2006, 9:26:16

L'histoire de Jessica est très instructive avec le recours trop facile à l'anxiété ou au stress plutôt que de rechercher une cause par un bon examen clinique et au moins une echographie et une radio abdominale. Jessica a eu de la morphine a eu des douleurs et a vomi, réaction due à la morphine ou au post opératoire? Elle ne nous dit pas quel type d'intervention elle a eu.
C'est bien que tu aies vu la tour Eiffel même si tu n'étais pas en état de monter au sommet lol! ton récit est très vivant et très sympathique.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#87

de jessica, le 21 février 2006, 19:23:39

coucou je lordjim et celine par la meme occassion hihi alors g qq nouvelle sur mon etat qd meme mais avan pour en revenir au commentaire agreable de lordjim g eu comme operation une cholécystectomie (on ma enlever la vesicule en deux mots)... mes vomissement oui son du au faite de l'anesthesie generale mais c que j'en ai eu 2 en espace de 2 semaine ( 1 pour l'endrofibroscopie et une pour l'operation en elle meme). pour etre plus claire pour se qui connaisse pas l'endrofibroscopie en faite c presque enfin ! cmme la fibroscopie c toujour un tuyau qu'il te passe ds la bouche mais la on es sous anesthesie general! pourquoi aller vous medire ba tout simplement que le tuyau doit aller plus loin il doit aller jusque dans le canal du choledoque... je vous avou que je trouve pas sa tres agreable car pour que le tuyau passe en faite il fo pas que ta gorge soi totalement endormi donc il te le passe qd tu n'es pas totalement endormi et sa fais hyper mal pour vous dire je n'est plus eu de voix pendant 5jours ... bref
je vou disai la derniere fois que depuis cette operation du 17/11/2005 je n'avai pas fais encore de selle dure (desoler sivous ete a table ou si vous aller y passer)et bien aujourd'hui g manger des ravioli a midi et mon apres midi je l'ai passer sur le trone encore sa fais mal et en plus on a l'impression de sentir la M.... ! tout le temps c vrai alors comprenai que c pas evident qd avec son homme on ve aller au restaurant ou meme ds les relation amoureuse sa change on accepte moin bien certaine chose vous comprendrai bien que sa nous gene enfin pour ma par donc pour en revenir a sa je uis aller au medecin et deviner quoi si le premier moi c t pas passer sa peu mettre 6mois a 1ans avan que mon transit se fasse correctement et nous vous rever pas vous avez bien lu je suis sous trantement eurobiol pour eviter de tout rejetter mais sacher kil y a pas que les graisse qui me fon sa car je mange plus de beurre se mot je l'ai banni depuis 3moi mnt et oui! mais sa n'empeche que je regrette pas cette operation vous saver car en enlevan ma vesicule je pensai bien que tout aller pas etre si rose c chiant c sur mais fo vivre avec qd meme po le choix llol ! MAIS F APPRIS UNE CHOSE JE C PAS SI C VRAI J4ATTEN VOS COMMENTAIRE POUR ME DIRE ALORS EST CE VRAI KON NE GROSSI PLUS AVEC CETTE INTERVENTION? car la pharmacienne me disais que toute les graisse partai ds les celle et urine de se faite on grossi plus au contraire dans mon k j'en suis a 10kg de moin pas mal .
j'allai vousdire encore qq chose je c plus d que sa me reviendra je von tiendrai informé gros gros bisous merci ! jessouille

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#88

de jessica, le 21 février 2006, 19:55:20

je me souvien se que g oublier de dire : meme si l'operation c derouler par celioscopie ba les trace son qd emme la et franchement g mis du temps avan de l'accpeter voila c t pas grand chose mais moi c qq chose qui ma perturber aussi alors je voulais dire sa !!! merci merci jessouille

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#89

de Leeloo, le 22 février 2006, 13:28:53

Bonjour,
Je viens rejoindre vos rangs, cholécystectomisée en avril 2005. Comme beaucoup les récits que je viens de lire pourraient être les miens. Premiére crise en juin 05, en septembre suite à une prise de sang, mon généraliste me dit que j'ai probablement une hépathite, il m'oriente vers un spécialiste. Les nouveaux examens sont normaux sauf peut-être les Gama GT. Je ne bois pas la semaine et en quantité raisonnable le we.Nouvelle crise en novembre. En décembre les analyses de sang sont bonnes, à cause du boulot, j'annule mon rdv chez le spécialiste. Mi janvier recrise, puis début février alors que j'ai mal à la tête je prends un codoliprane. Une crise de plus que je surmonte, j'en parle à mon généraliste la semaine dernière, qui me conseille de reprendre rdv chez mon spé car il craint un dysfonctionnement du sphicter d'oddi. J'ai rdv le 03 mars mais je vais essayer d'avancer le rdv dés demain,il rentre de congé, car depuis ce matin la douleur remonte jusque sous mon bras droit.
Excusez mon manque de vocabulaire médical mais je débute!!! Que c'est bon de savoir que l'on est pas seule. En fait quelques semaines après mon opération en avril j'ai recommencé à avoir les mêmes symptomes qu'avant avec les crises en plus.
Ce qui ressort de vos expériences c'est qu'il n'y a pas de traitement qui soulage, à part des interdictions, ça me fou la trouille.
Je vous tiendrai au courant de mon rdv.
Un grand merci à tous, si vous avez des médicaments qui marchent, n'hésitez pas.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#90

de annabelle, le 22 février 2006, 13:38:18

pour jessouille llol j'espere qe ton traitement t'aidera bisous

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#91

Cholecystectomie, morphine et grossesse

de Célia, le 02 mars 2006, 10:34:36

Bonjour,
enceinte de 4 mois, j'ai eu une première crise très douloureuse (douleur au niveau de l'estomac qui irradiait dans le thorax, le dos...) qui a disparu d'un seul coup au bout de 4h, au moment où je contactais sos medecin. Pendant près d'un mois, plus rien. Je mets donc ça sur le compte de la grossesse qui est réputée rendre les digestions plus difficile.
Un mois plus tard, nouvelle crise, je patiente encore en prenant 2 cachets de paracetamol et en espérant que le même "miracle" que la première fois se produirait. Mais non.
Donc appel de sos medecin (je signale que mes 2 crises se sont produites un samedi après-midi). Le médecin régulateur au bout du fil m'explique qu'il s'agit très certainement d'une crise d'angoisse et que je devrais prendre un cachet de lexomil en attendant (!!!). Vu mon état, un medecin arrive quand même très vite et pense immédiatement à un pb de calculs vésiculaires. Il me prescrit une echo+une prise de sang.
Le lundi matin, je suis toutes les indications et l'echo confirme la présense de nbx lithiases+début d'épaississement pariétal.
Mardi matin, rdv chez mon généraliste pour + de précisions et démarches à suivre (je n'avais jamais entendu parler de calculs vésiculaires, d'ablation de vésicule).
Mon médecin m'explique que compte tenu de mon état, il est important d'agir rapidement. Contact pris avec un obstétricien, on nous dirige vers le service de chirurgie digestive de l'hopital intercommunal de Creteil.
RDV est pris avec un chirurgien dès le lendemain matin.
Mercredi matin, le chirurgien m'explique qu'il est obligé de pratiquer une coelioscopie et de faire une ablation de la vésicule et que l'intervention serait pratiquée le lendemain matin. Je devais être admise avant 15 h à l'hopital.
Mon mari étant en voyage professionnel pour la semaine, mon bébé de 2 ans chez une nounou (il n'a jamais passé plus de 24 h sans voir sa mère ou son père), et moi beaucoup plus émotive qu'à l'accoutumée grace à ma grossesse, je effondre et n'écoute plus du tout ce que peut me raconter le chirurgien.
L'intervention a donc qd même lieu le jeudi en début d'après-midi (14h40 environ). Je me réveille vers 17h15 avec des douleurs que j'ai évaluées à 7/10. On m'injecte donc de la morphine 3 fois dans la salle de réveil. Tout va bien donc je retourne dans ma chambre vers 18h.
Le vendredi matin nouvelles douleurs, nouvelle injection de morphine. Je suis sortie samedi matin et aujourdh'hui, 1 semaine après l'opération , rien à signaler, si ce n'est des douleurs cicatriciels et une sensation de creux sous les cotes coté droit.
Je signale également que le chirurgien ne m'a pas signalé de régime alimentaire particulier à suivre , ni averti du moindre risque de "récidive" de crise en cas de prise de codéine.
J'avoue d'ailleurs que ce que je viens de lire m'inquiète un peu et que je m'abstiendrai de prendre tout médicament contenant de la codéine.
Je dois rajouter que ce type d'intervention est régulièrement pratiqué - parait il - chez des femmes enceintes mais je n'ai trouvé aucune info précise sur ce point.
Merci pour ce sujet qui permet d'obtenir des infos un peu plus précises que celles que j'ai pu obtenir de mon chirurgien.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#92

Re: Cholecystectomie, morphine et grossesse

de Philippe Bourlitio icon, le 02 mars 2006, 11:03:54

Bonjour Célia,

Juste un petit message pour rappeler que, comme dit quelque part plus haut, il ne faut pas d'emblée écarter la codéine qui rend de bons et loyaux services contre la douleur. Les crises évoquées dans l'article et dans quelques autres témoignages ne concernent en effet qu'une minorité de cholécystectomisés. Il est simplement bon de connaître ce phénomène au cas où il vous arriverait...

Concernant la pratique de cette intervention chez les femmes enceintes, je n'ai pas d'infos non plus.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#93

de Lordjim, le 02 mars 2006, 12:26:57

Un petit mot à Célia pour lui dire que tout ça parait très rassurant.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#94

des histoires trop longues!!

de kinezia, le 03 mars 2006, 14:18:22

bonjour à ts!
désolée mais j'ai du mal à lire vos témoignages!
ils st trop longs!
je vs conseille d'étre plus réstreint afin que je puisse lire vos témoignages!!

de ma part!,tjs des douleurs au niveau de la cicatrice!!
je ss allée voir mon chirurgien vendredi dernier,il m'a éxaminée et rassurée!!

mais entre ns!
ces douleurs persistentes m'empoisonnent la vie!je voudrais bien commencer l'aérobic mais j'ai peur tjs!
l'opération par laparotomie le 23 septembre 2005!

tenez bon!la vie vaut la peine!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#95

codéine=crise

de Elise, le 04 mars 2006, 21:45:10

Suite à une migraine j'ai pris 2 comprimés à base de paracétamol + codéine je n'ai malheureusement pas lu la notice où il était écrit "chez le patient sans vésicule biliaire, la codéine peut provoquer des douleurs abdominales aiguës" J'ai eu une crise qui a durée une heure environ. J’ai vraiment passé un sale moment ! Je suis certaine que c'est la codéine qui a provoqué cette crise.

Commentaire jugé pertinent à 100% (2 votes).

#96

de Calumar inquiet, le 07 mars 2006, 9:19:02

j'ai rejoint le groupe des opérés de la vésicule, mon chirurgien très habile a réussi à extraire quatre très gros calculs par coelio, ma vésicule était très très grosse! Sept jours à l'hôpital sans problème mais, premier jour de retour forte diarrhée pourtant je ne mange pas de gras! Je me demande si c'est normal. D'autres ont-ils eu les mêmes ennuis? Merci de me rassurer.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#97

de Philippe Bourlitio icon, le 07 mars 2006, 11:45:20

Bonjour Calumar inquiet,

Avec Google, on trouve très facilement la réponse :

- En chiffres :
« Les conséquences perceptibles de la cholécystectomie se limitent à une diarrhée (quelques selles molles ou liquides par jour) chez 1 à 2% des opérés. »
http://www.hopital-dcss.org/actes/vesicul.htm

- Pour ceux que ça intéresse, une tentative d'explication (connaissance de la circulation entéro-hépatique nécessaire) :
« Il arrive quelquefois qu'un patient souffre de diarrhée à la suite d'une cholécystectomie, peut-être parce qu'a été démasquée une malabsorption des acides biliaires, lesquels provoquent une diarrhée. »
http://gastroresource.com/GITextbook/Fr/chapter13/13-3.htm

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#98

suite opération

de Calumar inquiet, le 09 mars 2006, 8:25:45

pour Philippe Bourlitio
Un grand merci, la première référence que vous donnez est très parlante. Ma vésicule était "énorme" selon le chirurgien! il aurait voulu la garder pour montrer aux étudiants mais elle n'entrait pas dans le bocal prévu à cet effet!! Je pensais donc que la bile avait déjà trouvé un trajet différent puisque les cailloux dataient de trente ans d'après le chirurgien toujours et que je n'aurais aucun changement suite à l'ablation mais ce n'est pas le cas. Maintenant les choses rentreront peut-être dans l'ordre avec le temps. J'ai parlé au médecin de la codéïne mais il n'était pas au courant. En tout cas j'éviterai absolument cette codéïne. Encore merci pour ce forum si éclairant qui déborde le sujet de départ codéïne mais donne des renseignements fort intéressants.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#99

de jessica, le 21 mars 2006, 18:28:43

coucou,
je vien pour vous donner quelque nouvelle... alors tou d'abord je digere toujours rien voir encore moin qu'avant c aussi quelque petit souci d'hemoroide et de fissure anal c vraiment pas la joie je vous l'accorde! comme je vous l'avai dis g t sous traitement d'eurobiol° mais qui ma contiper j'ai donc du changer de traitement je suis donc sous dicetel° et de la si se traitrement ne fonctionne pas j'aurai epuiser les stock de tout se que l'on puisse faire c ballot et moi sa me met en rage pourquoi je sais pas mai c'est tel sentiment de mal étre je suis egalement sous diosmine° pendant un mois et demi. j'ai une prise de sang a faire et si mes souci persiste j'aurais une fibroscopie a repasser voila merci a tous gros bisous .
JESSICA

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#100

l'espoir renaît

de calumar inquiet, le 21 mars 2006, 21:08:31

pour Jessica, je suis vraiment désolée de voir l'évolution négative de votre état de santé, moi je suis encore très fatiguée trois semaines après l'intervention mais je recommence à manger plus ou moins normalement en évitant les matières grasses nocives (viande, beurre,charcuterie) et en privilégiant les poissons, les produits complets d'origine biologiques,et puis je prends aussi des gouttes homéopathiques ainsi que un anxiolytique qui doit stabiliser les craintes inhérentes au suite de l'opération, alors courage, vous verrez aussi le bout du tunnel, ayez confiance dans le processus naturel de guérison de votre corps, envoyez lui des messages positifs, cela ne peut pas faire de mal.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#101

espoir

de caddy, le 24 mars 2006, 17:37:33

Tous jeune opéré (19 mars 2006), je lis avec beaucoup d'attention tous vos commentaires. merci pour les renseignements concernant la codéïne. Je suis prudent en ce qui concernent la reprise de l'alimentation par contre faut il prendre au début et pendant combien de temps des précautions particules pour la reprises des activités (efforts) Je ne ferai aucun commentaire pour le moment sur le résultat je préfère prendre un peut de recul dans le temps. Merci de bien vouloir me répondre

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#102

pour caddy

de calumar inquiet, le 24 mars 2006, 20:26:51

opérée le 28/02 le médecin m'a recommandé de ne pas faire d'effort pendant un mois et le régime c'est trois semaines environ, depuis quelques jours je reprends un morceau de chocolat, un très petit morceau de bon fromage avec un peu de vin rouge et tout se passe bien, reste la fatigue normale alors, patience, tout ira bien d'ici la mi avril pour vous, de toute façon il y a dans votre cas encore les soins pour les plaies et les piqures dans le ventre pour éviter les phlébites. Sachez vous reposer pour permettre à votre corps de se rétablir sans problèmes secondaires.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#103

MORPHINE

de EMMA, le 27 mars 2006, 16:03:39

Bonjour,

Il m'est arrivé exactement la même chose que ce que décrit Philippe Bourlitio. Après une opération de la vésicule sous laparoscopie. 72 heures après l'opération, une douleur intélorable qui m'empêchait de marcher, de me lever. Bref revenue en urgence, IRM, examens sanguins avec un taux de Gamma GT de 230.
Rien ne se voyait à l'IRM (pas de calcul oublié), les médecins m'ont donné l'explication que j'avais une dilatation des voies biliaires due à des spasmes du sphynter de d'Oddi, ils n'ont trouvé que çà comme explication.
Bref, j'ai vécu un véritable calvaire, et 4 semaines d'arrêt maladie au lieu de 2.
Je précise aussi qu'il m'arrive encore d'avoir cette douleur très sporadiquement mais je n'arrive pas à savoir pourquoi et d'où çà vient. Voilà donc cette opération n'est pas toujours si banale comme on vous l'explique, quand aux cicatrices c'est pas top.....

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#104

de Aurore, le 05 avril 2006, 16:47:59

Bonjour à tous... Moi c'est Aurore, 23 ans. Je suis ravie d'être tombée sur une discussion aussi interessante et qui me concerne. Vos discussions m'ont permis de répondre à beaucoup de mes questions. En ce qui me concerne, de fortes crises surviennent depuis décembre 2005. Toujours la nuit, assez espacé des repas. La durée des crises est en principes plus longue que ce que vous décrivez. Elles peuvent durer de 2 heures à 8 heures au maximum. Quand ça me prend je sais que j'ai à souffrir jusqu'au matin. Mal en haut du ventre et violentes crampes continuelles dans le dos. Horrible. Après échographie, fibroscopie, coloscopie (pour voir si tt allait bien) et récemment un IRM, il s'avère que j'ai une 20ène de micro calculs dans la vésicule d'environ 3mm. Il s'avère également que quelques calculs ont migrés et bloquent au niveau de l'ampoule de Vater. Un peu compliqué tout ça. Il m'a dit qu'il fallait les débloquer avec un intervention sur Paris, et que la suppression de ma vésicule ne pourrait être faite qu'après. Désolé, je ne connais pas tous les termes techniques... Il m'a dit de prendre RDV rapidement, pour éviter une pancréatite qui peut être grave. ça rassure pas des masse... Donc j'attends impatiemment mon rendez-vous avec la peur au ventre, c'est le cas de le dire! Des mots de soutien et qui rassurent seraient les bienvenus... Merci à tous, et bon courage à tous. Aurore.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#105

pour aurore

de jessica, le 05 avril 2006, 20:19:25

coucou miss,
et effet ici c un endroit tres bien a qui je me suis bcp livrer g fait un roman lol alors sache que moi aussi mes calcul avai migrer d'ou le faite d'etre rester 3 semaine a l'hopital sans pouvoir me faire opérer, c t ds le canal du choledoque qu'il fallai verifier 'il avai bloquer ou pas le passage ... ouf rien que de la peur ... mais c deja beaucoup le stress declache des crise cher moi alors fais attention si c ton cas.... sache que tu ne sens rien tu es endormi... en te reveillant tu as juste tres mal a la gorge car le tuyaux et balaise qd meme ... puis sa passe... moi g senti l'intubation je te le dis c pas agreable heureusement t vite endormi apres mais c du tres rapide je t'assure ... tien nous au courant miss
bon courage jessouille

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#106

de Lordjim, le 06 avril 2006, 17:25:57

Bienvenue au club Aurore, ne t'inquiète pas toute cette chirurgie est bien codifiée et comme tu as pu le voir sur le site on vit très bien sans vésicule ! Pour mieux comprendre les choses il faut un petit peu se renseigner sur l'anatomie des voies hépato-biliaires, je pense que tu peux demander à ton médecin ou regarder sur internet.
Bises.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#107

de Aurore, le 06 avril 2006, 20:37:02

Bonsoir et merci pour votre soutien. J'aurai besoin de vos expériences... Mon médecin, en attendant mes examens et l'opération ne m'a prescrit aucun médicament pour soulager mes crises, et je ne vous apprend rien, certaines sont très violentes. Que puis-je prendre pour me soulager? Avez vous entendu parler des tens? Appareil avec électrodes à placer à l'endroit de la douleur et choisir l'intensité électrique pour soulager. Y'a t il des contre indications ou est ce bon pour ces crises? Merci d'avance pour vos réponses. Aurore.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#108

Eh bien....

de Mary, le 06 avril 2006, 23:28:06

Re-bonjour à tous!!
Aurore moi ce que j'utilisais pour diminuer la douleur c'était ce qu'on appelle par chez moi le sac magique (un sac rempli de blé ou d'orge...bref, je ne sais plus). Je le mettais au micro-onde durant 5 minutes et puis je le posais en dessous de mes seins ou entre ceux-ci.La chaleur aidait à soulager le mal. Lorsque je ne ressentais plus la douleur dans le devant je mettais mon sac dans le dos pour aider cette partie. Le seul hic: réchauffer le sac à toutes les 15 minutes environs...mais au-moins la douleur diminuais presque supportable. Essaie de boire aussi de l'eau TRÈS chaude... bref aucun médicaments pour moi ne fonctionnait... à part le truc par injection que je recevais à l'hopital...

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#109

j'ai oublié...

de Mary, le 06 avril 2006, 23:28:56

BONNE CHANCE à toi aurore!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#110

de Lordjim, le 15 avril 2006, 14:51:54

Pendant les crises pour soulager la douleur j'utilisais Spasfon Lyoc, Viscéralgine et surtout Debridat qui marchait vraiment bien.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#111

nouvelle venue

de Amélie, 28 ans, le 01 mai 2006, 21:26:45

Bonjour à tous,
Tout d'abord merci à tous pour vos témoignages...
Je suis tombée sur ce site en faisant qques recherches sur le net sur les effets post-opératoires de la cholecystectomie....
Je viens de sortir de l'hopital il y a une semaine ou j'ai subi 2 opérations à une semaine d'intervalle :
apres 2 très grosses crises de douleurs dans la poitrine et dans le dos (à la seconde crise s'ajoutait un teint très jaune), je suis rentrée en urgence à l'hopital. Après examens, on m'explique qu'il va falloir m'opérer pour m'extraire un calcul mal placé dans le choledoque et que l'on va en profiter pour m'enlever la vésicule qui est bourrée de micro calculs ....
l'opération se déroula sous coelio. Les jours qui suivirent : la douleur était toujours présente et pas moyen de me réalimenter.
Je passe donc un IRM de contrôle ou l'on ne voit pas de nouveaux calculs pourtant le chirurgien m'annonce qu'il va devoir me réopérer cette fois par laparotomie en me donnant comme explication : la première opération n'a pas été une réussite et c'est tout !!!
bref. Je me réveille avec une sonde gastrique dans le nez, direction les soins intensifs. apres qques jours dans les vapes sous morphine, je recommence à me réalimenter normallement. Le chirurgien est resté vague sur ce qu'il a fait lors de la seconde opération : il a parlé d'un résidu de calcul et surtout il m'a dit qu'il avait fait une "DERIVATION BILLIAIRE".
Est-ce-que qqun sait ce que c'est ?
est-ce-que cette méthode permet de mettre hors service le cholédoque ce qui éviterait la réaparition de nouveaux calculs ???
Pour l'instant, tout va à peu près bien pour moi sauf qques spasmes au niveau de l'estomac : ils sont très brefs mais j'ai peur qu'ils ne s'accentuent avec le temps.
Je sais qu'il faut être patient mais ce n'est pas toujours évident surtout apres 20 jours d'hospitalisation...
Bon courage à tous, j'espère que tout ira de mieux en mieux pour chacun de vous,
et merci encore pour ce site,
Amélie

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#112

de Lordjim, le 02 mai 2006, 17:14:48

La dérivation hépatobiliaire permet de court circuiter l'ampoule de Vater là ou le Cholédoque s'abouche dans la vésicule. Il me semble nécessaire d'obtenir des renseignements complémentaires par votre chirurgien ou que votre médecin généraliste les obtienne. Pour vous c'est important et puisque ce site semble voué à ce thème, pour nous c'est une information intéressante. Pourquoi et suites de la dérivation hépatobiliaire. Cette intervention se faisait plus souvent avant les sphinctérotomies qui permettent maintenant d'évacuer les calculs enclavés dans l'ampoule de Vater. Bon courage, ne t'inquiète pas, mais tu as le droit de savoir !

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#113

de catherine, le 03 mai 2006, 23:32:18

un mois après une cholécystectomie par laparotomie ( laparoscopie étant un échec technique) j'ai refait une crise aussi violente et angoissante , provoquant un état dépressif aigu très pénible l'echo endo était normale les GGT un peu hautes. Un an plus tard je refais des terribles crises depuis 2 semaines je n'ai pas encore reconsulté, je suis anxieuse ,j'ai peur aussi pour mon pancréas,j'espère que ce sont seulement des spasmes mais je n'ai pris aucun médicament ni codéine .Votre site me console parceque j'ai l'impression moi aussi qu'on ne prend pas vraiment ces douleurs au sérieux et qu'après l 'ablation de la vésicule tout devrait aller bien selon les médecins

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#114

de marisa, le 22 juin 2006, 15:28:34

Bonjour,
En février dernier j'ai finalement eu mon rendez vous en médecine nucléaire pour aller vérifier la circulation biliaire. OUfff...ca c'est très mal passer. A peine quelque minute après m'avoir injecter le l'hormone qui simule la digestion....je tombe dans un violent choc vagal. Je perd conscience...j'urine bien malgré moi pendant cette perte de conscience.....les infirmières perdent mon poul...etc etc etc. Ils ont vraiment eu peur de me perdre et moi aussi. Après quelque semaine...mon gastrologue me rappel pour me dire que je suis allergique a cette hormone qu'ils m'ont injecter. C'est le CCK. Je n'ose plus continuer mes examens....j'ai trop peur...mais d'un autre coté....la douleur est tellement insupportable lors de mes crise. Je n'ai plus de visicule depuis maintenant 8 ans. Ils croient que c'est une disfonction du sphinctère d'oddi....mais avant de m'opérer...ils veulent le prouver. Dois-je continuer les foutus testes au risque de ma vie ???? Je ne sais plus quoi faire. L'opération pour le sphinctère d'oddi a t-elle d'excellent résultat ???

Merci

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#115

dilatation des voies biliaire du foie gauche

de lucie, le 16 août 2006, 10:46:04

bonjour a tous!!

je viens a vous car je suis inquiete!Merci pour ce forum

voila, suite a une pancreatite aigue il y a un mois jai été operé de la vesicule biliaire qui comportait de nombreux calculs!on ma pratiqué une cholécystectomie.

Depuis 8 jours, jai beaucoup de mal a digérer et je ressens un encombrement de l'oesophage(nourriture qui reste bloqué continuellement)et le blanc de mon oeil demeure un peu jaune, jai été au urgences il y a 5 jours, on ma fait une prise de sang qui s'averé normal a part une augmentation d'enzymes et un peu aussi de billirubine.

Jai fait aussi une echographie de l'abdomen il y a 2 jours et on a trouvé une dilatation debutante des voies biliaire intra hépatiques au niveau du foie gauche!l'echographe ma dit quil etai possible que des calculs residuels soit entré dan ses voies!

Avez vous deja eu ce probleme suite a l'ablation de la vesicule biliaire??
Dois je m'inquieter reelement?

merci de me repondre, je suis tres inquiete

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#116

de lordjim, le 24 août 2006, 14:16:54

Il est probable que des calculs soient coincés. avez-vous fait une sphinctérotomie ?

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#117

signes cliningues de lithiase

de nadjet, le 30 août 2006, 11:31:43

je cherche signes cliningues
de lithiase billiare

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#118

de lucie, le 05 septembre 2006, 17:35:12

bonjour,

merci pour vos reponses.
J'ai fai une echo et on a decouvert des micro calculs au niveau du foie gauche, je ne comprend pas comment se sont il formes...bon diagnostic Lordjim!!

je dois voir mon chirurgien cette semaine on verra bien ce qu'ils vont devoir me faire encore...c'est reparti l'angoisse...

Je vous tiens au courant!!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#119

MAL AU DOS

de TARIK, le 18 septembre 2006, 11:12:25

Bonjour,

ma mère va se faire opérer cette semaine pour une ablation de la vésicule biliaire (car elle a de gros calculs dans la vésicule)...
Je suis très inquiet... Ces derniers jours elle a eu de la fièvre, et très très mal au dos. Est-ce lié?
Elle afait des analyses et elle aurait apparemment une infection, elle est donc sous antibiotique (AUGMENTIN 1G 3fois / jour)...Ce n'est pas grave de prendre les antibiotiques alors qu'elle va se faire opérer dans 2 jours?

Merci beaucoup par avance pour vos réponses....

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#120

de lordjim, le 18 septembre 2006, 11:42:01

Au contraire en traitant l'infection, le risque de complication est réduit. Les douleurs semblent normales vu le contexte, donc vous faites pas trop de bile :=)
Bon courage Tarik

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#121

MERCI

de TARIK, le 18 septembre 2006, 15:16:23

MErci beaucoup LORDJIM pour ta réponse qui est vraiment très rassurante... Mais je me fais tellement de film sur cette opération, que je n'arrive même plus à dormir et ni même à travailler au bureau... Faut vraiment que j'aille voir un psy.:)))
En tous cas merci beaucoup.
Tarik.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#122

de Lordjim, le 27 septembre 2006, 10:00:41

Pour revenir au sujet qui nous préoccupe: récemment n'étant pas très bien je demande un doliprane à des amis, ils me donnent sans se méfier un codoliprane(paracétamol-codéine), une vingtaine de minutes plus tard je ressens une douleur pénible bien que modérée similaire à celle ressentie lors des crises de colique hépatique. C'est l'apparition de la douleur qui m'a fait penser qu'il y avait de la codéine, j'ai posé la question, bingo ! Donc chez les cholécystectomisés, mais aussi chez les sphinctérotomisés la codéine peut provoquer des douleurs probablement par son action au niveau des fibres lisses du sphincter d'Oddi et augmentation de la pression dans la voie hépatique principale.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#123

de TARIK, le 27 septembre 2006, 12:42:44

Bonjour à tous, et à LORDJIM aussi,

ma mère s'est fait opérer la semaine dernière. Elle a donc subi une ablation de la vésicule biliaire par laparoscopie.
L'opération s'est bien passée, sauf que le lendemain de l'opération elle a eu un PIC de fièvre au moins 40° de fièvre. Ils l'ont donc gardé à l'hopital 3 jours de plus avec antibiotiques, ect... Elle est sorti de l'hopital samedi dernier, très très afaiblie...Elle récupère tout doucement, mais est toujours assez faible à mon goût...
Elle se plaind d'énormes douleurs au dos, surtout vers le bas du dos, et au milieu..elle a également de temps en temps des douleurs au niveau de l'épaule... Par contre elle n'a pas de diarhées, ses selles sont assez normales.
A une semaine de l'opération; est-ce que ces douleurs sont normales?

Merci pour vos réponses.
TARIK.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#124

ne t'inquiéte pas Tarik!

de kinezia, le 27 septembre 2006, 13:03:28

me revoilà!
Bonjour à vs ts!ça fait une année depuis mon opération!
cmt je me sens?
bien Dieu merci!
sauf que franchement je fais pas attention à ce que je bouffe!je vis sans régimes!j'évite juste les graisses!
je bois du lait entier et j'adore les chips!

une nuit g pris des gateaux à la crème!et g passé une nuit térrible:colliques et diarhées!

Tarik,ne t'en fait pas!
c normal ke ta mère ressente ces douleurs!
la laparoscopie consiste à gonfler le ventre du gas,c pkoi elle a tjs mal au dos!
pr l'inféction,antiobiothérapie!
elle ne doit manger que la soupe de légumes,pas trop de pain et le repos physique et psychique!
avc Ramadan,elle ne devrait pas jeuner!

pas la peine que tu consultes un psy!t inquiet sur l'état de ta mama koi de si normal!
fais du sport,sors avc tes amis!

Rbby màha!
Bon Ramadan!
à bientot vs ts!je vs ai pas oublié!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#125

de TARIK, le 27 septembre 2006, 13:17:32

Merci beauoucp Kinezia, ça rassure.

Rabi M3ek aussi, et bon Ramadan à toi également.

Tarik.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#126

marhaba!

de kinezia, le 27 septembre 2006, 13:53:55

Tarik!
ce forum est une boufée d'O2!on est là pr s'entraider!
si tu peus lire ts mes msgs précédents!
tu sentiras à quel pt g souffert mais aussi à quel point le fait de savoir qu'on é pas seul sur terre,et que des gens que ns ns connaissons que par pseudo pensent à ns et s'inquiètent à notre sujet!
c ça l'humanité!et c ça l'amitié!
je resterai à ta disposition si tu as des quéstions,"sal mjrb latsal tbyb"

bonne journée!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#127

de Lordjim, le 27 septembre 2006, 14:13:49

l'ambiance est bonne aujourd'hui! Tout ce que dit Kinezia est juste, il faut du temps pour récupérer, aussi bonnes soient les techniques chirurgicales et aussi soft que soient les interventions, on ouvre le ventre et on coupe, peut on imaginer qu'il est normal de recevoir des coups de couteau dans le ventre ! Excusez la violence de l'image c'est pour mieux illustrer le propos. Je ne connais pas bien les préceptes du Coran, mais je crois savoir que les malades sont dispensés du jeûne, alors la mère de Tarik doit s'occuper de sa santé et avoir une alimentation saine et bien répartie dans la journée. Donc bon Ramadan à tous les concernés.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#128

sal mjrb latsal tbyb

de Philippe Bourlitio icon, le 27 septembre 2006, 14:34:50

Bonjour Kinezia et Tarik,

"sal mjrb latsal tbyb" -> Comme je suis toujours curieux de ce qui se dit sur mon forum, j'ai fait une petite recherche. J'ai trouvé cette traduction :

"sal lemjareb latsal tbib" -> "Demander conseil à celui qui en a fait l'expérience est plus pratique que de demander à un médecin"
J'ai bon ?

Le mot "tbib" ressemblant beaucoup à notre "toubib", j'ai donc cherché ça aussi. Et ça donne :
"Toubib : il s'agit d'un médecin à l'origine en argot militaire. Ce mot, qui date de 1898, a été emprunté à l'arabe algérien tbib qui signifie proprement sorcier."
Intéressant !

Voilà une petite contribution juste pour le plaisir de partager les cultures.

En conclusion, je trouve que votre expression "sal mjrb latsal tbyb" (ou "sal lemjareb latsal tbib") reflète assez bien l'état d'esprit de la présente page.

Merci Kinezia pour la "bouffée d'O2".

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#129

de Philippe Bourlitio icon, le 27 septembre 2006, 14:45:34

Bonjour Lordjim,

Quelle fidélité à ce forum !! Merci pour ta réactivité et ce nouveau retour d'expérience.

Kinezia, Tarik : bon Ramadan !

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#130

ah!ke de fun!

de kinezia, le 27 septembre 2006, 14:46:22

Philippe!c sympa d'avoir chéché la signification!
une phrase de plus!
en voilà une autre " bsha" la bouffée d'o2!
je ss ravie que ça a attisé ta curiosité!
à bientot!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#131

merci bcp!

de kinezia, le 27 septembre 2006, 14:59:56

je vs remércie!
Ramadan se passe très bien!on a pas faim et la rupture du jeune se fait en famille,et plein de repas délicieux!

sauf ke g des douleurs abdominales juste apès avoir ingérer!

concernant la cicatrice!gràce à madécassol et des massages cicatriciels (je ss kinésithérapeute)ça c attendrie mais bon!

il faut se dire qu'il faut accépter son nouvelle image corporelle c tt!

surtt ke je porte pas de maillots deux pièce ou des vétements mi-ventre!tant mieux!

c le fonctionnel qui prime sur l'ésthétique!
on remercie Dieu de sa grace et de son bienveillence constante!

courage pr l'avenir!on a assez souffert!mais la vie continue!

g remarqué que prendre de la semoule d'orge avec de l'huile d'olive sont très bénéfique!

g perdu d'avantage du poids mais j'ose pas m'inscrire ds un fitness!

voilà!pr le sport?pr l'alimentation encore des quéstions!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#132

de Béatrice, le 27 septembre 2006, 16:36:02

J'ai subi l'ablation de la vésicule il y a 1 an 1/2, depuis à part 2 kg en moins que je n'arrive pas à récupérer, tout va bien, je mange exactement comme avant l'opération.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#133

question pour Tarik

de Michèle, le 27 septembre 2006, 23:12:16

Lorsqu'on m'a fait l'ablation de la vésicule par laparascopie, on ne m'a pas installé de drain. Il paraît que seulement 1 personne sur 10 en a besoin. Malheureusement, cette personne c'était moi et j'ai dû retourner à l'hôpital pour être ré-opérée(installation du drain sur anesthésie générale) d'urgence à cause de l'infection qui me causait d'énormes crampes et un grand inconfort. Donc Karik, ta maman a-t-elle un drain? Sinon, si l'inconfort persiste, elle devrait retourner à l'hôpital selon mon expérience. Bonne chance
Michèle

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#134

MERCI MICHELE

de TARIK, le 29 septembre 2006, 10:14:08

Bonjour Michèle;

je te remercie pour tes conseils. Ma mère a toujours des douleurs, mais moins que les jours précedents. Elle a toujours des douleurs au dos, c'est cela qui m'inquiète. sinon elle mange normalement, avec méfiance quand même.
Si les douleurs persistent d'ici début de la semaine prochaine, j'irai avec elle à l'hopital pour vérifier si elle n'a pas besoin de DRAIN.
sinon, peut-elle voyager à l'étranger (au MAroc pour être plus precis) ou bien vaut mieux pas?
Merci beaucoup pour votre réponse.
Amicalement,

Tarik.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#135

de lucie, le 16 octobre 2006, 22:19:57

Bonsoir,

jespere que vous vous portez tous bien!

javais envoyé un message il y a quelques temps car javais un encombrement au niveau de l'oesophage suite a une ablation de la vesicule biliaire, mais je nai plus eu ce phenomene quelques temps apres

cependant aujourd'hui depuis plusieurs jours, apres avoir avaler de la nourriture, j'ai des douleurs fortes qui durent quelques secondes c'est comme si mes intestins se nouaient!je ne comprend pas ce qui se passe, ca minquiete beaucoup

quelqu'un pourrait til maider svp??

merci beaucoup

a bientot

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#136

pour lucie

de maryhoul, le 21 octobre 2006, 21:50:33

je ne vois rien d'autre à te dire d'autre que d'aler consulter ton médecin... tes symptômes ne sont pas normaux mais ce n'est pas forcément grave... beaucoup d'opérés de la vésicule font des gastrites à hélicobacter pilori peut être est-ce ton cas... à vérifier.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#137

de Lucie, le 23 octobre 2006, 1:11:05

bonsoir,

merci Maryhoul pour ton attention

qu'est ce qu'une gastrite à hélicobacter pilori exactement?est ce que c'est grave?je minquiete beaucoup snifff, a chaque fois j'ai un nouveau probleme ca me destabilise!

merci de me repondre s'il vous plait

a bientot jespere

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#138

renseignée moi SVP urgent

de samira, le 29 octobre 2006, 20:33:16

Bonsoir à tous; alors j'ai ma mère qui a déja subie une opération de la vésicule soit disant "une ablation de la vésicule " en 1985, et il a 10jrs aprés 21années ma mère a eu une trés forte douleur au niveau de l'épaule et qu'elle ne pouvait même pas supporter à bouger ou parler alors elle a dut prendre diantavic pour diminuer la douleur et aprés on est aller à l'hopital alors elle a fait une echographie et la SURPRISE les médecins en trouvés "un moignon visiculaire multi-micro lithiasique" ils lui ont donner des médicament (duspatalin, vésiralgine, smecta) et il a un chirurgien qui lui dit qu'il a des médicaments à prendre pour guérir sans avoir recour à la chirurgie et il à deux autres chirurgiens qui disent aucontraires vaut mieux l'opérer et ils rajoute que c'est tres tres dangereux une autre opération au même endroit déja opéré.
alors s'il vous plait,
es-qu'il a des médecins dans ce forum donné moi votre avis?
es-qu'il a des cas simillaire?
s'il vous plait réponder moi Lordjim et kinezia merci
que dieu garde toutes les mamans du mondes inchallah.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#139

pas de panique samira

de kinezia, le 30 octobre 2006, 17:24:34

Bonjour Samira!
en fait!g jamias entendu parlé d'un moignon!
vaut mieux prendre l'avis d'un autre médecin et consulter un bon chirurgien!
il faudra surtt pas se précipiter pr un autre acte chirurgical!
ne vs fiez pas aussi aux cliniques privées!vaut mieux consulter un Professeur ds un Centre hospitallier Universitaire.

ne vs inquiétez pas!et montrez vs forte devant votre mama!

Allah màkom!mais renseignez vs bien!
je c pas si g le droit sur ce forum de communiquer mon mail afin de vs donner les coordonnées de mon chirugien si vs étes au Maroc?

voilà une quéstion au responsable!cmt pourrais je renseigner et aider les amis du Maroc?

au plaisir de vs lire!tenez bon!

Kinezia à votre disposition.

Portez vs bien

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#140

renseignement

de anna madagascar, le 05 novembre 2006, 19:58:46

bonjour je juste renseigne qui est le non de docteur specialiste rate chez vous j'ai un ami malade on vas evaquer las bas;donc je t'atandrais la reponse gentillement. merci à bientot

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#141

dysfonctionnement du sphincter d oddi provoquant des pancreatite

de sandrine, le 06 novembre 2006, 18:15:52

bonjour,je souffre depuis des annees du dso 5ans environ ,j ai été hospitalisé 3 fois au urgences en 2003 et 2004. il m ont tous simplement dit que j étais dépressive et que les douleurs violente que j avais été du a ca.lors d une autre crise en février 2005 je consulte un gastro sur nimes a qui je dit que je ne suis pas depressive et il me fait passer differents examens qui révele un DSO . je prend un traitement depuis qui me conviens (quelques spasmes de temps en temps rien de comparable avec les crises d avant). haujourd hui mon ami et moi désirons un enfant est ce risqué ? merci d avance.
p.s une operation est possible mais le taux de mortalitée est trop important.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#142

calcul biliaire2cm

de maverick, le 16 novembre 2006, 16:39:14

j ai ete operee au mois d ogtobre le 16 tout allait bien jusque ces dernier jours une crise la nuit derniere douleur au les urines sont fonces y a t il urgence pour prendre rendez vous medecin merci

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#143

actualiser le site?

de kinezia, le 16 novembre 2006, 17:03:04

bonjour!
je voulais demander au responsable d'actualiser le site en mettant les témoignages trop lointains ds dossiers archives à consulter au besoin.

parcequ'il m'est difficile de consulter les derniers commentaires c à dire les récents puisque je dois faire suivre toute une centaine!!

ça me fait perdre du tps!

donc cette proposition vise à soulager le site et à aller droit vers les commentaires les plus récents!

je vous souhaite bonne santé!

tenez bon!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#144

de maryhoul, le 17 novembre 2006, 20:55:33

Oui Maverick il y a urgence.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#145

complications

de viana77, le 23 novembre 2006, 0:13:45

j'ai été operée le 2 fevrier en urgence de la vesicule biliaire ce fut une horreur, mais bon le medecin me laisse sortir 4 jours aprés me disant que tout allé bien , mais moi je me sentais pas en forme .Le jour meme de ma sortie le en fin de journée j'ai été prise de douleurs attroce le mot est juste rebelotte urgence il me soulage la douleur mais ne savent pas du viennent ces douleurs, examens les plus complet pendant toute une semaine on me soulage la douleur avec de la morphine plusieur fois dans la journée et malgré ça des fois la douleur persisté , donc le medecin decide d'ouvrir pour voir on se trouvait le probléme il se trouve que l'épiplon était colé , au reveil super plus de douleur j'avais un redon car il y avait de la bile .Et oui une fuite biliaire qui ne se tarisait jamais donc on me fait une sphincterotomie et 3 jours aprés j'ai fait une hemoragie digestive direction soin intensif j'ai était transfusé et comme je n'avais pas de chance j'ai refais 2 autres hemoragies transfusé a nouveau, en tout 2 mois hopitalisé donc 1 en soin intensif enfin maintenant je ne travaille toujours pas et de plus j'ai mal au ventre en permanance et des diarhées fréquentes tout ça pour une ablation de la vesicule

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#146

complications

de viana77, le 23 novembre 2006, 0:14:07

j'ai été operée le 2 fevrier en urgence de la vesicule biliaire ce fut une horreur, mais bon le medecin me laisse sortir 4 jours aprés me disant que tout allé bien , mais moi je me sentais pas en forme .Le jour meme de ma sortie le en fin de journée j'ai été prise de douleurs attroce le mot est juste rebelotte urgence il me soulage la douleur mais ne savent pas du viennent ces douleurs, examens les plus complet pendant toute une semaine on me soulage la douleur avec de la morphine plusieur fois dans la journée et malgré ça des fois la douleur persisté , donc le medecin decide d'ouvrir pour voir on se trouvait le probléme il se trouve que l'épiplon était colé , au reveil super plus de douleur j'avais un redon car il y avait de la bile .Et oui une fuite biliaire qui ne se tarisait jamais donc on me fait une sphincterotomie et 3 jours aprés j'ai fait une hemoragie digestive direction soin intensif j'ai était transfusé et comme je n'avais pas de chance j'ai refais 2 autres hemoragies transfusé a nouveau, en tout 2 mois hopitalisé donc 1 en soin intensif enfin maintenant je ne travaille toujours pas et de plus j'ai mal au ventre en permanance et des diarhées fréquentes tout ça pour une ablation de la vesicule

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#147

de kiki, le 23 novembre 2006, 18:25:35

dis viana77 puis je savoir ou tu t'es faite opéré?dans le 77 je suppose?

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#148

pour kiki

de viana77, le 23 novembre 2006, 20:46:40

bonsoir kiki je me suis fais opéré dans un hopital sans vouloir le citer il se trouve dans le 77 par contre quand j'ai fais ma 1 hemoragie j'ai été transféré a l'hopital st Antoine sur paris en soin intensif là je le cite car ils m'ont sauvée la vie se sont des medecins formidables je ne pourrais jamais assez les remercié

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#149

de Lordjim, le 24 novembre 2006, 9:05:14

C'est vrai que Viana les a accumulés ! Enfin si tu vas mieux même malgré des douleurs résiduelles ça va, mais quel calvaire. Kinézia voudrait que Philippe toilette le site, mais on l'a déjà complétement détourner de son objectif, il ne faut pas lui en demander trop ! Une solution Kinézia, fais comme moi, commence par la fin !

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#150

encore mal...

de angel, le 24 novembre 2006, 14:09:03

Bonjour
Je me suis faite opérée (cholecystectomie sous cellioscopie) il y a 15 jours, et cela se passait quand ce matin sans aucune raison valable j'ai eu une nouvelle crise : mêmes symptômes, même douleur qu'avant l'opération étonnant voire même effrayant !

je n'ai plus de vésicule alors comment est ce possible ???
j'ai comme antalgique LAMALINE à base d'opium qui me soulage très bien mais qui ne m'ont pas donné cette crise.


Merci
angel

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#151

de Maryhoul, le 26 novembre 2006, 22:12:05

Je ne sais pas si, comme le dit Lordjim, nous avons parasité ce site mais en tout cas, il est extrêmement précieux. Désolée viana77 mais il serait bien que tu nous donnes le nom de l'hôpital (je suis dans le 77 aussi) et j'aimerais savoir. Quant à Angel, il faut retourner voir le médecin, les crises après l'ablation de la vésicule : ça arrive et ce n'est pas normal !

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#152

coucou

de christelle, le 27 novembre 2006, 3:44:04

bien voila j'arrive pas a dormir et pour cause...
je me suis faite opérée par celio en avril 2005 d'un calcul ds la vésicule et voila que dernièrement des crises comme avant l'opération reviennent régulièrement j'ai beau prendre des spasfons comme le docteur me l'a conseillé mais rien y fait et pourtant j'ai plus de vésicule nn plus... malade imaginaire?? sa m'étonne quand meme mais bon...
demain je vais prendre rv avec un gastro et lui fer voir une écho que j'ai passé ya pas longtemps le radiologue il a dit état inflammatoire, il va ptete me dire mme cé dans votre tete!!!
m'enfin toujours est il que j'arrive pas a dormir tellement sa me lance quand meme. est ce normal de souffrir encore a notre époque?

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#153

de maryhoul, le 27 novembre 2006, 21:26:26

Non, ce n'est pas normal, Christelle. Je sais, on culpabilise beaucoup lorsqu'on a des douleurs après l'opération, mais ce n'est pas du cinéma, c'st réel et ça prouve que quelque chose ne va pas. Retourne consulter et insiste...

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#154

de christelle, le 27 novembre 2006, 21:30:09

merci maryhoul
j'ai pris rendez vous ce matin et en ai obtenu un demain a 11h30 avec un gastro enterologue, je te tiens au courant des suites qui me seront donnés.
bonne soirée à toi moi je pense que je vais pas trainer ce soir parce que la nuit dernière j'ai peu dormi

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#155

pour kinezia

de samira, le 29 novembre 2006, 16:04:25

merci vous êtes gentille ; moi je suis d'alger pour les nouvelles de ma maman elle a vue un grand prof et il lui a conseillée l'opération pour éliminer toute traces de micro-lithise(plus fins que du sable) et pour cela elle va faire un scanner de l'abdomen dans une semaine inchallah pour choisir la meilleur technique pour l'opérer rabi yesterha wa kol elmoaminine inchallah.
pour le moignon vésiculaire alors c'est un trés petit morceau de vésicule laissé aprés la première chirurgie.
il m'a fait plaisir votre message et merci encore bonne santé à tous

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#156

de christelle, le 29 novembre 2006, 17:17:39

ba voila résultat pour moi c'est le colon qui souffre et je dois passer une colioscopie sous anesthésie générale donc d'ici la encore quelques crises mais le gastro entérologue n'a pas compris que mon médecin traitant ne m'est pas envoyé le voir avant. Enfin pas grave je serai dans qques jours ce que j'ai vraiment. Je vous tiendrai au courant pour la suite...
bisous

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#157

sphinctérotomie et toujours mal

de emilo, le 03 décembre 2006, 11:31:29

J'ai subi une sphinctérotomie il y a 10 ans et depuis, je souffre de violentes crises telles que vous décrivez plus haut. On a diagnostiqué très tardivement un DSO lorsque j'ai fini aux urgences où on m'a conseillé de prendre contact avec un gastro entérologue. J'ai subi 2 gastroscopies et une endoscopie, une échographie et on me dit que tout va bien !J'ai des crises notamment lors de la prise de médicaments codéinés, mais malheureusement pas toujours. J'ai eu une pneumonie l'année dernière où j'ai du prendre du bi-profénide et re-crise.De même il y a un mois lors d'une prise d'antibiotique pour soigner une dent ... et de nouveau une crise. Depuis, j'ai l'impression d'être en crise de foie perpétuelle. Que puis-je prendre hormis les médicaments traditionnels style débridat, spasphon pour m'aider ? et avez-vous un avis sur mon cas ?

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#158

tant mieux Samira

de kinezia, le 04 décembre 2006, 11:41:40

salam Samira!
je ss rassurée!et tant mieux ke mamak a vu un prof!
je lui souhaite bon rétablissement!

prie bcp pr elle!

merci aussi pr les éxplications chère voisine!

Bonne journée vs ts!
RQ:qu'en est il de ma proposition d'actualiser le site et mettre les anciens témoignages ds dossier Archives à consulter à volonté?

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#159

DSO

de sandrine de nimes, le 04 décembre 2006, 12:14:12

bonjour EMILO , j ai un DSO qui a été decouvert tres tardivement . j ai 30 ans et ca fait 1 ans et demi que je prend un traitement qui me convient parfaitement. je prend du FIVASA 800 2 par jour et du VIDORA 2 par jour. je n ai plus de crises depuis , quelques spasmes tous les 6 mois rien de grave. je n ai plus fais de sejours aux urgences depuis. d apres mon gastro le traitement que je prend ne convient pas a tous les gens qui on un DSO mais tu peux toujours te renseigner. je te souhaite bon courage et arrete le spasfon ca ne m a jamais rien fait. si tu a d autres questions n hesite pas.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#160

Accéder plus facilement aux derniers commentaires

de Philippe Bourlitio icon, le 04 décembre 2006, 13:45:40

Bonjour Kinezia,

Je suis entièrement d'accord avec toi : la page est devenue vraiment trop longue en terme de confort d'utilisation.
Il faut que je me replonge dans le développement informatique du site pour améliorer ça. C'est prévu. Il faut juste que je trouve un moment pour le faire. Là est le problème...
En attendant, il y a toujours la combinaison de touches Ctrl+Fin qui t'amène directement en bas de page. :)

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#161

on attend alors!

de kinezia, le 04 décembre 2006, 15:10:35

Bonjour Philippe!
merci d'avoir pris avc intéret mon commentaire et je serais très reconnaissante si vs replonger au plus brefs délais!

revenant à la codéine: sur la notice de la codoliprane ici au Maroc n'est pas du tt mentionné contre indiqué au cholystéctomisé!

je prends alors la peine d'en faire la diffusion de l'information autour de moi!

un autre volet encor important:la nourriture!!

ce que ns avs le droit de bouffer et ce qui ns ferait mal!

je souffre tjs de l'inconfort intestinal!

g éliminé le beurre et les gàteaux à la crème!

mm de l'huile d'olive et les féculents me font mal!

autre chose:faut il faire un bilan lipidique sanguin complet?


merci pr le raccourci philippe!je le savais pas!


Tenez bon tous et restez ZEn!

Kinezia de Rabat!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#162

suites et fin...

de angel, le 05 décembre 2006, 11:20:33

bonjour vous tous !
je voulais juste vous raconter la suite et fin je l'espère de mon aventure "biliaire" !!!
après une écho endoscopie (25/10) et une cholécystectomie (10/11) j'ai subi la semaine dernière une troisième anesthésie générale pour faire une sphinctérotomie...en effet, prise de douleurs après l'opération j'ai revu mon gastroentérologue, peut etre que je suis trop peureuse, eh bien non : un calcul était encore en train de voyager dans le canal cholédoque, et me faisait souffrir comme avant...
Après cet examen, je me suis sentie très affaiblie, mais là je remonte la pente doucement et je n'ai plus mal...
Tout ca pour vous encourager à consulter et surtout écouter votre corps car seuls vous êtes conscients de ce qui vous arrive.
A bientôt
Bon courage
ANGEL

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#163

L'ablation de la vésicule biliaire et codeine

de Aloue, le 09 décembre 2006, 22:53:53

Bonjour, je viens de subir L'ablation de la vésicule biliaire (le 5.12.06), aprés avoir parcouru votre forum, j'etais trés anxieux, en effet, ancien toxicomane, je prend de la codeine tous les jours, et donc je craignai les douleurs atroces decrites ci-dessus, dés le lendemain de l'ablation j'ai essayé de nouveau la codeine, et il ne s'est rien passé, aucune douleur, mis à part les douleurs post operatoires liées au CO2 et aux cicatrices, malheureusement, je continue donc à me droguer à la codeine puisque je ne rescend aucune douleur de ce coté là, par contre j'ai l'impression que mon estomac est en suspension "qu'il roule dans mon ventre", mais je pense que cela passera avec le temps et c'est aussi trés dur pour la station horizontale, assis ou debout, pas de problémes, voilà donc conclusion pour ma part aucune douleur entre L'ablation de la vésicule biliaire et la prise de codeine

Commentaire jugé pertinent à 100% (2 votes).

#164

de Lordjim, le 11 décembre 2006, 11:29:51

Le site est repris d'un dynamisme certain. En général les suites cholécystectomie, sphinctérotomie sont bonnes. Peut être plus de reflux gastro oesaphagiens qui peuvent être à l'origine de tas de petits problèmes: oesophagite, angines à répétition etc. La prise d'oméprazole peut être bénéfique, voir avec son médecin. Il faut dire que la physiologie de la sécrétion biliaire est un petit peu dérangée et anarchique. Elle ne répond plus tellement aux repas. Dites donc vous me donnez des envies de voyager, se méfier des repas trop épicés.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#165

de Lordjim, le 11 décembre 2006, 11:41:26

Je ne pense pas qu'un bilan lipidique s'impose mais pourquoi pas, après tout on peut additionner les problèmes. Samedi je me fais opérer pour une fracture de ménisque, donc rien à voir avec cholécystectomie sauf que antalgiques opiacées, vous connaissez la suite.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#166

et moi?

de kinezia, le 11 décembre 2006, 12:04:27

Bonjour vs tous!
Bon courage pr Angel!

Mes quéstions restent sans réponses?

La nourriture?
Le sport?
FAut il faire un bilan lipidique complet sanguin?


g tjs mm pb de digéstion et d'inconfort!tt ce je bouffe me fait mal!!!

merci!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#167

coelio et éventration

de soliane, le 06 janvier 2007, 15:32:31

Bonjour,

J'arrive par hasard sur votre site que je trouve très intéressant mais j'avoue et vous m'en excuserez je n'ai fait que le parcourir; trop de messages à lire depuis le début et surtout, certains sont beaucoup trop longs;
Mais j'ai fait quelques "arrêts" sur image et je suis 'tombée' sur un commentaire concernant coelio et éventration;
et bien si c'est possible: ayant subi l'ablation de la vésicule biliaire en 98 par coelio, je dois très prochainement ma faire opérer d'une éventration au niveau du nombril...et tout démontre qu'il y a un rapport de cause à effet; sans l'ombre d'un doute....alors, ceci étonne certes (moi, mon médecin, le gastro, le chirurgien) mais c'est ainsi..
voilà, c'est seulement un petit témoignage; je dois ajouter que depuis 98 tout c'est bien passé, il est vrai que je n'ai jamais pris de codéïne, un chose est sure, j'avais TOTALEMENT oublié cette partie de mon anatomie depuis l'opération faite en urgence d'ailleurs
BONNE ANNEE A TOUS ET SURTOUT TRES TRES BONNE SANTE - à part ça moi, ça va très bien, j'ai le moral; il y a pire dans la vie et il faut garder bon pied bon oeil.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#168

Bonne année 2007

de Philippe Bourlitio icon, le 06 janvier 2007, 19:11:23

Je vous souhaite à tous UNE TRÈS BONNE ANNÉE 2007 ET UNE TRÈS BONNE SANTÉ.

Soliane, bienvenue sur ce forum et merci pour votre témoignage.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#169

bonne année 2007

de kinezia, le 10 janvier 2007, 16:52:02

Bonjour ts!
je vs souhaite bonne et heureuse Année 2007 et pour les musulmans Bonne féte adha moubarak!

je me ss privée cette année des délices du mouton faisant attention aux graisses!

g consulté un gastro ki m'a fait écho abdo,des gaz partt,et a précisé que ts les malades souffrent de l'inconfort intéstinal pa de réstriction alimentaire!

g pa osé faire du sport et des nuits de douleurs intestinales st tjs au RDV!!

Prenez soin de votre santé, meilleurs voeux de bonheur et ke la paix puisse régner dans ce monde!

Kinezia de Rabat

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#170

de Lordjim, le 16 janvier 2007, 20:06:45

Bonne année à tous et bonne santé, et la paix dans ce monde bien sur. Kinezia je crois que tu es trop stricte et que tu peux de temps en temps faire varier le régime sans excès...pour le plaisir qui fait du bien à l'âme et donc à l'organisme !
Le truc du nombril je l'ai aussi depuis cholécystectomie classique, mais pour l'instant ça craint. Après la ménisectomie prise d'un peu de morphine et bien sur légère douleur hypocondre droit.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#171

de Nath, le 27 janvier 2007, 16:11:23

Bonjour à tous !

Tout d'abords j'ai subit une ablation de l vésicule il y a maintenant 2 mois (j'avais des calculs) ...
Et sans vouloir vous offusquer je suis contente de ne pas avoir eu le temps de consulter votre forum avant car je pense que jamais j'aurai autorisé l'opération...
Personnelement je suis bien contente de l'avoir subit cette intervention car depuis je n'ai plus de douleurs à en tomber dans les pommes, quand au douleur post op il faut savoir relativiser, ce n'est rien comparé à celles qu'on subissaient avant, sommes nous d'accord ?
Pour ce qui est du régime post ablation, je crois qu'il n'en existe aucun qu'on puisse généraliser, je pense que c'est l'organisme de chacun qui s'accomode comme il peut.
Ma mère et moi avons subit la même intervention à 20 ans d'intervalle (elle d'abord) et à 25 ans, je remercie le ciel des progrès fantastique fais dans ce domaine car maintenant je tiens à le rappeler nous avons juste 4 petites incisions ...
Enfin bref pour revenir au régime elle et moi ne réagissons pas du tout de la même façon aux aliments (je peux manger certains aliments 2 mois après et ma mère 20 ans après toujous pas et vice et versa).

Sur ce, je vous remercie quand même car je me sentais un peu isolée après mon ablation et je découvre que finalement bcp de pers l'ont eu ...

Je m'interrogeais cependant sur la moyenne d'âge des personnes ayant subit une ablation car j'en peux plus que dès que je dis mon âge (pour opération) tous s'exclament en me disant que je suis jeune pour ça ...

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#172

à Nath

de Philippe Bourlitio icon, le 27 janvier 2007, 16:25:23

Bonjour Nath,

Je suis d'accord avec toi, il ne faut pas généraliser, pour les régimes post-op comme pour les complications : si des personnes comme toi ou moi vivent très bien après l'opération, quelques témoignages, certainement une minorité des cas, indiquent que tout ne se passe pas toujours aussi bien.

Concernant la moyenne d'âge : j'ai eu droit aux mêmes réflexions que toi, ayant été opéré à l'âge de 15 ans. Et c'était il y a 20 ans. Il faut croire que nous sommes clairement en dessous de la moyenne d'âge pour cette opération. Ou alors les clichés sont coriaces...

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#173

INQUIETE

de EMMA, le 30 janvier 2007, 14:52:04

Bonjour à tous,

Je viens de me faire opérer le 15 janvier pour enlever la vésicule biliaire.découverte de 5 petits calculs. Le chirurgien m'a précisé que ce n'était pas les plus gros les plus dangereux. Donc en effet, j'ai 4 "trous", des douleurs dans le dos assez fortes et je ne digére bien sur pas tout ce que je mange... suivi de diarhées et de douleurs à l'estomac.
Je suis "tombée" sur ce site tout à fait par hasard, pour me renseigner sur le délai moyen de repos avant la reprise du travail.J'avoue ne pas avoir tout lu, mais beaucoup de messages m'ont effrayée, j'ai 35 ans et une sensibilité très prononçée que je m'efforce de cacher à tout ce qui m'entoure d'ailleurs mais Je pense que vous allez un peu fort ou peut être que finalement les gens pour qui tout s'est bien passé ne consultent pas ce genre de site.
J'aimerais savoir afin de me rassurer si l'un d'entre vous à eu cette sensation bizarre que les organes étaient plus ou moins bien accrochés surtout l'estomac. La position de côté donne l'impression d être un cube d'enfants ou on a glissé des choses à l'intérieur et que tout se rassemble au moment ou on bascule l'estomac est trop lourd.
je vais peut être faire peur moi aussi finalement!!!!!!
Bref en moyenne combien de temps faut il pour retourner travailler en forme?

merci pour vos réponses
et bonne année et bonne santé surtout

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#174

un peu de patience

de viana77, le 30 janvier 2007, 22:10:32

Emma,
Je pense qu'il te faudra du temps pour etre bien en forme, maintenant tout dépend de la personne ,moi sa va faire un an que je suis a la maison ,mais bon mon histoire est plus que compliqué meme a ce jour j'ai de gros soucis de santé et les medecins sont un peu perdus car je crache du sang quotidiennement et ils ne savent pas d'ou cela vient sans compter toutes les autres douleurs liées a l'ablation de la vesicule (lis mon message au dessus date du 23 novembre).Je peux te rassurer par rapport a cette sensation ou tes organnes bouges quand tu te met de coté moi aussi cela me le faissais et mon medecin m'a dit que cela était normal ,ça a duré quelque temps et maintenant je peux bouger sans plus rien sentir quel plaisir ,donc te t'inquiete pas ,avec le temps tout ira mieu.
Je voudrai posser une question aussi a mes amis lecteurs ,je voudrais savoir si ils ont 2 clips du coté droit du a l'ablation de leurs vesicules,car moi je ne le savais pas et c'est suite a une radio que je me suis apperçu que j'avais 2 clips et en lissant le compte rendu operatoire j'ai pue lire "isolement du cystique et de l'artére qui sont clipés séparement par deux clips " et comme j'ai des douleurs de ce coté je me demandais si se n'etait pas un oublie comme je n'ai pas de chance .Jattends vos réponses avec impatience car je suis inquiéte merci d'avance

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#175

de Lordjim, le 05 février 2007, 10:02:16

Mon dernier message n'est pas passé, j'ai du faire une fausse manoeuvre ! Bref je disais que je pense que j'ai commencé à avoir des calculs et mes premières crises vers 18 ans, je n'ai été opéré qu'à 35, jusqu'alors les radios de l'abdomen étaient normales, ce n'est que lorsque j'ai pu faire une echographie que le problème est apparu. Beaucoup de calculs sont radiotransparents et n'apparaissent pas sur une radio normale. L'échographie a été un vrai progrès, surtout l'échoendographie.
Pendant des années mes douleurs abdominales ont été considérées comme des manifestations nerveuses.
Pour le régime je n'en ai jamais suivi et ça n'a jamais posé de problème, pas plus en tout cas qu'aux autres.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#176

de maryhoul, le 12 février 2007, 13:29:50

Oui Viana, j'ai deux clips aussi. Personne ne m'avait rien dit, je les ai vus sur une radio en me demandant bien ce que ça pouvait être !

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#177

bonnes nouvelles

de emma, le 12 février 2007, 14:03:46

Bonjour
j'aimerais bien avoir des nouveles de christelle qui n'a pas donné de ses nouvelles depuis son examen du colon, ou je l'ai loupé!!!!
Apporteuse de bonnes nouvelles j'annonce après mon opération du 15/01/2007
je viens de reprendre le travail aprés 1 petit mois à l'arrêt et ça va mieux pourvu que ça dur
à part cette sensation de ballonement à l'abdomen et cette sensation un peu de chaleur au niveau des plaies ça va plus de douleur
je voulais donner de l'espoir pour ceux qui ne vont pas bien

courage à tous

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#178

CHOLECYSTECTOMIE

de ERIC68, le 14 mars 2007, 14:15:24

DEPUIT PLUSIEURS MOIS JE SOUFFRAIT DE DOULEURS VIOLENTES AU VENTRE,DOS,A PLUSIURS REPRISES JE CONSULTAIT AUX URGENCES DE L'HOPITAL DE MULHOUSE,A CHAQUES VISITES AUX "URGENCES"TOUJOURS LA MEME PHRASES DES MEDECINS-"VOUS N'AVEZ RIEN,VOS DOULEURS SONT DANS VOTRE TETE,VOUS DEVRIEZ CONSULTER UNE PSYCHOLOGUE OU UN PSYCHIATRE",LE MEME SCENARIOT SE REPRODUIT UN APRES-MIDI VERT 14H25,CETTE FOIT-CI ON ME GARDE 1 1/2 JOURS EN HOSPITALISATION,ON ME MET UNE PERFUSION PENSANT POUR MES DOULEURS VIOLENTES,EN REALITE C'ETAIS DU LAROXYL QU'ON ME PERFUSAIT,LE LENDEMAIN-MATIN VISITE D'UN MEDECIN,EN FAIT UNE PSYCHIATRE? MES DOULEURS CONTINUANTS A ME FAIRE SOUFFRIR,JE FINIT PAR ALLER VOIR UN GASTRO-ENTEROLOGUE EN VILLE QUI ME FIT UNE ECHOGRAPHIE DIAGNOSTIC"LYTHIASE VESSICULAIRE"-CALCULS BILLAIRES DANS LA VESSICULE-AVEC INFLAMMATIONS,IL ME FIT UNE LETTRE POUR QU'ON M'OPERE-ENLEVEMENT DE LA VESSICULE BILLAIRE CHOLECYSTECTOMIE-IL FUT INDIGNE PAR LE COMPORTEMENT DE L'HOPITAL,DE PLUS J'APPRENAIT QU'IL EXISTAIT UN MEDICAMENTS QUI DISSOUT LES CAILLOUX BILLAIRES ET EVITE AINSI QU'ON ENLEVE LA VESSICULE,MALHEURESEMENT AUCUNS MEDECINS NE M'EN A PARLER DE L'EXISTANCE DE CE MEDICAMENT-C'EST EN SURFANT SUR INTERNET QUE j'AI APPRIS CETTE INFORMATION,POURQUOI CES MEDECINS NE NOUS DISENT RIEN? CARS IL FAUT SAVOIR QU'APRES QU'ON ENLEVE LA VESSICULE BILLAIRE,DES TROUBLES DIGESTIFS APPARAISSENT-DOULEURS,NAUSEES,REFLUX,BALLONEMENT...-DONC AVANT DE SE FAIRE ENLEVER LA VESSICULE,IL FAUT BIENT PENSER AU EFFETS SECONDAIRES QUI SENT SUIT,J'AIMERAI AVOIR DES TEMOIGNAGES,MA VIE A FALLIT BASCULER A CAUSE DE L'INCOMPETENCE D'UN HOPITAL,PENDANT PLUS DE 3ANS J'AI SOUFFERT LE MARTYR-LA FAUTE AVOIR FAIT TROP CONFIANCE A CET HOPITAL.ERIC DE MULHOUSE 40 ANS.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#187

Pauvre Eric!

de kinezia, le 14 mars 2007, 14:55:41

Bonjour à vs tous!
je me ss absentée un moment à cause d'un drame familial!
la lettre d'Eric m'a griffé le coeur!

m'apercever que mm ds les pays developpées, les erreurs de diagnostic, l'incompétence des médecins ns font couter de la souffrance et la vie!!


Eric!Dieu Merci qu'enfin ils ont su ce ke tu as!

moi mm au Maroc, on m'as traité pr l'ulcère par voie parentérale alors ke ce ke je fé c des crises hépatiques!!

pire encore; en 97 on m'avait changé le holter ECG par celui d'un autre malade et on m'a donné un béta bloquant pdt un an!!
alors qu'un autre médecin a trouvé plutard que mon coeur et bel et bien normal!

tt ceci alors que je ss suivi par des professeurs et en Privé!

tt cela pr dire que des fois c juste la foi qui ns fait tt supporter!!

Gardons éspoir!tenez bon mon coeur est avc vs tous!

Eric Courage!ça passera!

Kinézia de Rabat!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#188

je me pose des questions!!!

de betty, le 30 avril 2007, 12:39:24

bonjour à tous
je viens de tomber sur ce cite suite à une inflammation de la vésicule et en sachant très bien que je dois me faire opérer prochainement(date à déterminer suite au rv fixé le 15/05/07).je voulais en savoir plus en fait...
et j'avoue que là j'ai vraiment la trouille!!!
alors je viens d'ouvrir le courrier que mon généraliste m'a remis pour le chirurgien...
j'étais curieuse de savoir...
ce dernier décrit que je viens de présenter une cholécystite aigue sur lithiase!!!! c'est du charabia pour moi !!!et qu'il m'envoie vers lui pour envisager une cholécystectomie.
après avoir surfer sur le net et vu que je ne souffre plus et que l'infection est passée je me demande si cette demande est tjs valable????
il me semble avoir lu qu'une sphinctérotomie serait le mieux pour moi maintenant mais je ne suis pas toubib non plus!!!
quelqun pourrait il me conseiller si ce cas de figure lui était arrivé...me rassurer????
merci par avance pour tous ceux qui m'aiguilleront.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#189

cholecystectomie

de Angleline, le 02 mai 2007, 18:58:54

Je viens de subir une cholecystectomie il y a 2 semaines. Mon chirurgien m'a dit que je peux manger tout mais parfois je n'arrive pas à digerer certains aliments. IL ne m'a pas donner bcp d'information sur les symptômes qui pourraient survenir après l'opération.Il y a t'il des aliments et les efforts qu'il faut éviter? Pendant combien de temp? Je dois recommencer à travailler le 7 mai. Merci de vous conseils

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#190

de Lordjim, le 03 mai 2007, 18:04:46

Pour Betty l'indication chirurgicale parait s'imposer. Dommage que la lecture de ce site t'ait foutu la trouille, ce n'est, à mon avis, vraiment pas l'objectif de Philippe. Y a-t-il une ou plusieurs lithiases ? La sphinctérotomie n'est indiquée que pour les calculs dans le cholédoque. Ne panique pas demande bien au chirurgien et à ton médecin. Voit un deuxième chirurgien, un deuxième avis est toujours rassurant.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#191

de Nic, le 16 mai 2007, 14:05:57

Bonjour à tous. J'ai lu votre site avec attention.
Je voudrais d'abord rassurer les futurs op. La cholécystectomie sous coelio n'est en principe pas très douloureuse. J'ai subi 2 op. en 2 mois :
fin février une hysttérectomie par laparotomie et fin avril l'ablation de la vésicule (1ere crise lors de ma 1ere hospi.) Tt s'est finalement bien passé après 2 mois de régime d'épargne vésilculaire. Je dirais pr moi : douleurs presqu'insignifiantes . Il persiste cpdt chez moi quelques difficultés de digestion de certains aliments ou repas copieux.. Aucune douleur avec la codéine.(2/3 prises) Etat général bien meilleur..
Par contre j'aimerais vos témoignages éventuels ?j'ai 3 cicatrices déjà presqu'invisibles, mais le 4e "trou" (pas celui du nombril) ayant saigné il subsiste une adhérence importante que le chi appelle une grimace (comme un nombril) un peu douloureux.
J'ai commencé des manipulations de kiné et si cela subsiste on peut envisager une petite incision chirurgicale.
Pouvez-vs m'éclairer ? Excusez-moi d'avoir été un peu longue !! Merci à vous

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#192

Suites operatoires cholecystectomie

de cauroir, le 11 juillet 2007, 21:21:38

Bonjour,
Bravo et merci pour ce site qui est une mine d'informations.
Pour ma part, douleurs et reflux pendant 5 mois : on m'a dit c'est le stress, vous n'avez rien .... je pars en vacances au mexique (en me disant voila un bon antistress). Douleurs violentes, un medecin local me dit 'cholecystite' apres 5 minutes de consultation. Hospitalisation : le calcul bloque le collet. Je refuse l'intervention qui ne sera faite qu'a mon retour. A l'hopital en france, on m'opere en urgence le jour meme. C'etait fin avril (laparotomie). J'ai toujours des reflux, on me dit que c'est sans rapport. On n'a jamais retrouve le calcul. Depuis deux jours, j'ai une douleur sous la cicatrice, douleur semblable à un bleu et de temps en temps sensation d'aiguilles plantees. On a fini par me faire un scanner ce matin. J'aurais le resultat vendredi. Evidemment, je stresse un peu en attendant le resultat (la, c'est du vrai stress :-))

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#193

suite et fin...

de christelle, le 11 juillet 2007, 22:47:31

il ya quelques mois je vous ai écrit en vous disant que depuis mon opération en avril 2005 de la vésicule, j'avais toujours une douleur au meme endroit, suis allé voir un gastro entérologue résultat colioscopie en décembre 2006 : ras vous avez rien malade.
De plus belle, les crises sont revenues ---> échographie abdominale : reins, foie, dès fois que...
Rien de ce coté la, l'échographiste il dit je comprend pas je vois rien...

la semaine passée nouvelles crises 3 en 4 jours, le 4ème jour je pars en urgence à la clinique parce que d'après le médecin remplaçant ce serait peut être l'appendicite...
j'y cours, résultat radio du ventre : tâche blanche au niveau du bas du ventre.. l'avis du chirurgien : je vous monte au bloc dans les 5 mns qui suivent, vous êtes a jeun, célioscopie et je vois si vous avez qque chose dans le ventre...

Le lendemain, au réveil il me dit : "Madame, vous aviez un kyste sur ovaire droit, gros comme une patate enroulé autour de l'ovaire donc ablation de l'ovaire, de la trompe, et du kyste rétroversé..."
direct le chirurgien, le coeur encore en vie, tout va mieux... enfin je cicatrise et j'ai le moral!!!! faut bien!!! enfin j'étais pas une malade imaginaire!!! mais les examens proposés avant de découvrir d'ou venait la douleur j'en ai passé mais pas les bons lol
bonne soirée à vous tous lecteurs
christelle

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#194

Pour Christelle!

de kinezia, le 13 juillet 2007, 17:53:33

Bonjour à vs tous!
ça fait des mois que g pas participé à notre site si particullier!

Félicitations pr Christelle!

la pauvre!je te souhaite bon rétablissement!

En ce qui me concerne: g fait du sport, l'aérobic trois fois / semaine, pas de douleur!

la sensation de l'incofort intestinal pérsiste tjs!

les diarrhées sont au rendez vs!

Je vous souhaite bonne Santé à vs tous et bon week end!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#195

rien

de christelle, le 14 juillet 2007, 1:40:02

bisous a vous tous
merci kinezia pour ton soutien
je reprend le boulot dès lundi
je vien de féter mes 40a et tout roule dans l'ordre lol
je vous souhaite bon courage a tous
christelle

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#196

resultats

de cauroir, le 14 juillet 2007, 9:45:04

Je vous ecris pour donner la suite de mes soucis. En fait, un fil me blesse de l'interieur et c'est ce qui me fait mal. Il faut attendre qu'il se resorbe.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#197

re

de christelle, le 14 juillet 2007, 15:15:20

bon courage a toi cauroir, sois patient
bisous
christelle

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#198

suite a ablation vésicule

de irisgrisette31, le 22 juillet 2007, 10:41:26

mon ami a subi l'ablation de la vésicule il y a 1 an 1/2 par coelioscopie.

depuis plusieurs mois il a un gnre d'hernie qui s'est formée au niveau d'un des 3 "trous". ca fait vraiment un petit ballon. Cela le gène surtout pour une raison esthétique

le médecin parle d'une réopération de confort

Est ce que quelqu'un parmi vous a connu cela ,

merci a bientot

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#199

pour irisgrisette31

de christelle, le 22 juillet 2007, 11:01:49

bonjour,

est que ton ami a vu le chirurgien ou le médecin traitant?? je pense que oui depuis un an et demi remarque!!
pour ma part j'ai subi deux célio ( dont la dernière le 5/7 dernier) et pas au meme endroit résultat 6 supers cicatrices sur le ventre dont une qui a une petite boursouflure mais qui a l'air de diminuer de jour en jour...

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#200

cholécystectomie le 11/08

de Tonia2b, le 17 août 2007, 10:15:36

Bonjour tout le monde !!
je sors à peine de la clinique où j'ai subi une cholécystectomie par coelio samedi 11/08.
Celà faisait 1 an 1/2 que j'avais des douleurs insupportables la nuit dans le dos et le ventre... J'ai consulté plusieurs médecin : "c'est psychologique", "c'est nerveux", "c'est une nevralgie intercostale", "c'est une mauvaise circulation du sang", "il y a un pb au foie". On me prescrit une echo abdominale. On ne trouve rien...
Aucun medecin capable de me dire d ou venaient vraiment ces douleurs...
Dans la nuit du 7/8 au 8/8, cette douleur me revient, encore plus forte que les fois precedentes et aussi de la fievre. Je ne supporte plus, je vais chez mes grands-parents (lol c'est un reflex qd jai un probleme :) ) qui font venir un medecin. Il me dit donc que c'est l estomac et m'envoie d'urgence à la clinique. Arrivée là bas, ils me mettent sous perfusion, et quelques heures apres, on me passe une echo abdominale, et là on me trouve 4 calculs (2gros et 2 petits), les 2 petits etaient bloqués + une infection.
On me met sous antibiotiques, puis on me dit que je pourrai sortir le lendemain, que l operation aura lieu 3 semaines plus tard. Le lendemain, j'avais tjs de grosses douleurs malgré les calmants, et bcp de mal à respirer. on me repasse la mm echo abdominale. Ca s etait aggravé !! tous les calculs etaient bloqués. epaississement de la vésicule, une inflammation encore plus importante, et la vésicule sur le point d exploser selon les medecins...
On devait m operer le lendemain malgré cette inflammation importante. J'avais une peur... n ayant pas trop l habitude des opérations...
Le samedi matin, on m opere diffcilement sous coelio. Le chirurgien a du sortir la vésicule avec un sac plastique car elle se décomposait...
j'ai eu des douleurs au ventre pendant 3 jours. Mais maintenant seulement les points tirent, et je ne peux pas me lever seule qd je suis allongée, je ne peux pas contracter le ventre. Sinon j'ai aussi l'impression que mes organes se deplacent à l'interieur lorsque je bouge, ou que je m allonge sur le coté. J'essaye de manger le moins gras possible, mais c'est pas evidement. Enfin ca me fera pas de mal lol

Combien de tps apres l operation avez vous sorti les points?

Est ce vrai que l on minci bcp apres cette operation?

Merci !! bisous à tous !

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#201

de lilidums, le 28 août 2007, 0:31:37

Bonsoir!
Quel soulagement d'avoir trouvé ce site!! On se sent un peu moins seule!
J'ai 29 ans. J'ai été hospitalisé le 29 décembre 2006 en urgence pour une pancréatite aigue suite à une lithiase biliaire. Je suis restée à l'hôpital durant une semaine, à jeun stricte, avant de pouvoir subir une endoscopie bilio-pancréatique sans sphinctérectomie. Le lendemain je subissait une cholescystectomie par coelio.
Après ma sortie, j'ai bien suivi le régime imposé suite à une cholecystectomie. Mais depuis, rien n'est vraiment rentré dans l'ordre. Cela fait maintenant 8 mois que j'ai des troubles digestifs plutot invalidants tous les jours avec des douleurs abdominales voir des difficultés à respirer, j'ai perdu 18 kilos que je n'arrive pas à reprendre. Il s'en ai suivi une dépression.
Il y a deux mois, mon médecin traitant m'a envoyé consulter un gastro qui m'a fait une coloscopie --> RAS. Au niveau des analyses sanguines, tout est normal, mon pancréas semble fonctionner normalement.
J'ai une traitement efficace pour ma dépression ainsi qu'un traitement pour mes troubles digestifs qui ne règle en rien le problème.
Je suis un peu perdue, d'un côté les médecins semblent dire que tout ça c'est "dans ma tête".. Ras le bol de ces commentaires. De l'autre côté le psy qui me suit pour ma dépression ne voit pas le rapport et ne comprend pas ma prise en charge.
Est-ce que parmis vous certains ont eu de tels troubles digestifs après une cholecystectomie??
Vos conseils ou témoignages similaires me toucheraient beaucoup.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#202

sorry

de lilidums, le 28 août 2007, 8:06:01

désolée! mon oridinateur m'affichait des pages d'erreurs et j'ai enregistré mon message plusieurs fois..
à très bientôt.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#203

Re: sorry

de Philippe Bourlitio icon, le 28 août 2007, 14:15:16

Bonjour Lilidums,
Le site est un peu dépassé techniquement face au succès de cette page. Les erreurs en sont le symptome. Vous n'y êtes donc pour rien. Malheureusement, je n'ai pas le temps de le dépanner. En attendant, je retire les doublons quand il y en a.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#204

test

de Philippe Bourlitio icon, le 29 août 2007, 20:38:48

Suite aux nouveaux messages d'erreurs reçus ce jour, j'ai tenté un remède. Voyons...

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#205

résultat du test

de Philippe Bourlitio icon, le 29 août 2007, 20:41:43

Pas convainquant. Le temps d'envoi d'un commentaire est encore trop long, il risque à nouveau de planter. Suite au prochain épisode...

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#206

nouveau test

de Philippe Bourlitio icon, le 30 août 2007, 23:52:19

...

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#207

Fin du test

de Philippe Bourlitio icon, le 31 août 2007, 1:23:33

Voilà, j'ai apporté quelques modifications qui devraient améliorer la situation. Tenez-moi informé via mon mail en Contact si les problèmes persistent.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#208

cholécystectomie!!hé oui une nouvelle parmis vous!!mais plein de prob

de missbonita, le 13 octobre 2007, 23:42:10

Hello

j'ai lu une partie des commentaires pas tous mais pas mal et je vois que bocoup ne sont pas gaté et j'en fais parti....

Donc OP de la vésicule le 22 fevrier 2007 à 23 ans...

L'histoire qui n'en finit plus!!!
donc depuis plusieur douleurs au dos qui iradie bref....me suis dit bon j'ai accouché de mon fils en juillet 2006 , je lui met mes douleurs sur son dos lol!!normal je le porte trop!!!bref bizarre...mais bon j'attend un peu....
un soir une douleur atroce , comme certains le connait donc pas besoin de détails lol...j'apel le 15 qui m'envoi un doc de garde dimanche à 1h00 mat aie aie!!!bref j'ai un anneaux gastrique!!pour moi c'etait ca !!!complication donc j'inform le doc de grade quand mm.....bref douleur diffuse je savais mm pas ou j'avais mal ce jour!!d'ailleur meme le doc lui meme!!bref il m'envoit en urgence avec un courrier 2h du mat je me pointe à la clinique qui m'a OP de l'anneau!!entre temps la douleur c'etait estomper , radio et rien....ce con de doc des urgence me renvoi chez moi....je lui dit " met attendais si j'ai eu cette douleur c bien pour quelque chose" me repond "vous avez plus mal?" moi "bah non" donc pas rentrer chez vous et si vous avez mal revenez !!ahahah elle est bien bonne celle la !!

bref le elndeamin je consulte mon généraliste (que j'aodre au passage) bref il m'osculte j'ai encore mal au niveau de la vésicule mais au touché quand il appuie!!bref il me dit "ca c la vésicule" donc echo le lendemain!!!

verdict une vingtaine de calcul ds ma vesicule!!!bref donc cholécystectomie programmer 2 jours apres....

donc vendredi matin op sous coelio!!bref0...2/3 jours passe jai mal au niveau du drain....et l'autre drain ne donne rien aucune bile ca lui parait bizarre au chir mais sans plus.....vendredi de la semaine suivante (a la base je devais sortir genre le mrecredi) 8h00 douleur ++++ plus que les colique hépatique....infernal ...je peux pas m'allonger , semi assis non plus...je souffre j'informe les infrièmière qui ne bougent pas leur cul...13h00j'apel ma mère il font rien j'en peux plus!ma grand mère arrive à la rescouse pour essayer de faire bouger les chose!!
17h00 mon chir arrive on fait une echo....verdict la bile est descendu ds l'abdomen!!(m'en rapel plus du non exact je crois du à une lithiase du colédoque)....18h00 je sui au bloc OP....
laparo....on enelve la bile...donc je rentre ds ma chbre ....ds le cosmose!!!
donc entre temps au faite inflammation d pancréas ensuite lors de la laparo decouvert un hématome au foie (du au drain) + donc une fuite sur le colédoque....je reste 2 semaine de plus avec 1 lame a la place du redon et un drain kher....
2 semaine je sors avec mon drain de kler et une poche ou la bile s'evacue....je retourne on fais une radio du coledoque pour voir ou ce que donne la fuite...bon ca a l'air d'aller je garde mon drain de kher encore 2 semaine chez moi mais fermer ou cas ou on doit evacuer la bile en urgence!!!
2 semaine j'enleve le drain....
Avril 2007 je repars sur de bonne base (en tout cas c ce que je penser)
Aout 2007 !!!!hé voila me revoila avec une douleur!!!c quoi encore ce bordel!!!je pète un peu un cable à vrai dire!!moi qui croyais etre enfin trankill!!
Alorss urgence donc echo, radio , PDS echo radio rien a signaler!!bon j'attend les resultat de la pDS scahant que je suis à jeun depuis la veille et qui'l est 14h00 je vais voir le doc de garde!!!bon la sa suffit meme lui en avait marre il etait entrain d'apeler le labo!!bon aparament tout va bien mais manque encore 1 resultat les transaminase!!ok j'attend
Mon chir arrive ..transaminase a plus de 500UI alors que le max 50 pour mon labo!!!
Bon surement un calcul qui est passé d'apres lui...on refais une PDS ds une semaine voir le taux...
1 semaine apres les transaminase sont à la normal..pour on fait une IRM.....
Verdict suspicion d'une stenose!!qu'est que ca encore ca!!!et retrecissement du canal qui emepeche la bile de coulé correctement et donc fait ces douleurs ....
MOn chir me dit bon bah on attend de voir!!sinon on opère!!!on attend quoi le deluge!!!!!et c bon les OP j'ai eu ma dose je pense
bref une semaine apres nouvelle douleur!!!!
Je decide de voir un autre chirje vais voir mon généraliste et me conseil un autrechir!!!
je vais le voir !!je lui explique!!!c l'un des meilleur chir en gastroplastie et en voie biliare!!
donc lui enfin me dis une phrase censé" vous avez 24 ans il faut a tout pris arreter ses complications car l'a on va plus en finir "(je precise quil prefère eviter d'op et passer si possible par d'autre voi

Bref depuis 3 mois je vomissait constemment du a mon anneau !!!pas normal il veux me desser et faire une radio!!!
encore une nouvelle qui m'effondre!!!l'anneau c deplace en plus de ca on doit OP pour le replacé!!!
lui entre temps mais en place pour faire une fibro plus pousé sur paris !!!!
Donc pour mon probleme de stenose je sais pas ce qui est prevu mais mon histoire n'est pas encore finit !!en tout cas 2 jour apres il m'apel pour me dire qu'en fait de compte on enleve l'anneau c'est pas compatible avec le traitement quil veux il risque de se deplacé à nouveau)
mais quel traitement il parle!!!je dois etre juste hiospitalisé 4 jours sur paris !!!j'en serais plus ds 10/15 jours....
Mais apres quelque recherche sur le net je vois traitement endoscopique de 4 jorus je sais pas ce que sais
d'ailleur si vous avez des détails se serais cool!!pas sur que ce soit ca en tout cas!!!!

Bref voila un peu l'histoire!!!ya surement pire que moi d'ailleur ya tellement de maladie autour de nous!!mais quand ca nous arrive on ce croit seul au monde!!alors que c loin d'etre le cas!!!mais c nou!comment réagir !!comment relativiser ds cette situation!!moi j'arrive pas personnelement!!!je me dis que ca n'en finira jamais!!!j'ai que 24 ans et toute al vie de moi !!mais ds ses conditions !!!!piouffff.f...

bref desolé pour le long discours!!mais c'est clair avoir subit une cholécystectomie c'est pas forcement un long fleuve trankille....

stéphanie

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#209

de Typhon, le 24 octobre 2007, 19:32:28

Il y en a qui ne sont pas gâtés, c'est clair.
Pour ma part, tout commence par une crise de douleur intense en juin 2007 à 3h du matin. Sur le coup, j'ai pensé à une crise cardiaque. A 30 ans c'est bizarre mais bon. Le temps de monter dans la voiture (le plus proche hôpital est à 30km) et la douleur passe. Donc, je me recouche. Après tout, la douleur étant passée, pas de quoi s'inquiéter.
Avec la pression de mon entourage, je vais voir le doc. La coïncidence a voulu que j'avais porté une caisse lourde deux jours avant. Du coup, tout le monde met ça sur le compte d'un disque intervértébral déplacé. D'autant plus que j'ai une douleur dans le dos. Alors RDV avec l'ostéopathe, manipulations et retour au boulot.
Deux mois plus tard, je suis à Paris. Une deuxième crise me prend dans le métro avec les mêmes symptômes : sensation de coup de poignard juste sous le sternum, douleur irradiante, aucune position ne calme la douleur. Ma frangine appelle alors les pompiers qui viennent rapidement, évacuation direction l'hosto avec les gyrophares.
Aux urgences, j'ai un ECG normal, la douleur part vite. En tout la crise dure près d'une heure. Mais les médecins me lachent au bout de deux heures avec une douleur costale comme diagnostic. Je repars avec une ordonnance d'antalgique avec des doses de cheval pour une semaine que je m'empresse de ne pas suivre (pas envie d'être shoutée du matin au soir au boulot).
De retour chez moi, je retourne, encore sous la pression de mon entourage, chez le doc. Là, il ne comprends plus rien et me fait faire des analyses sanguines, une radio des poumons et une échographie. Médusée, je fais tout le parcours.
A l'échographie, le résultat est immédiat. Le gars me dit : "j'ai trouvé, ne cherchez pas plus loin". Ah bon. J'avais plein de petits cailloux dans la vésicule. Donc retour au doc qui ne sait alors pas trop quoi faire et qui m'écrit une lettre pour un chirurgien. Par ici, cette espèce ne court pas les rues et celui auquel j'appelle est en congé, normal pour un mois d'août.
Finalement, j'ai rendez-vous un mois plus tard avec un doc gastro entérologue qui m'envoie deux jours après auprès de son collègue chirurgien.
Entretemps, j'ai des douleurs régulières mais supportable après chaque repas, un vrai supplice, à vous dégouter de manger. D'ailleurs, en trois semaines, je perds 5 kg.
Finalement, l'intervention a eu lieu début octobre avec une biopsie du foie en prime. Comme quoi, il faut être patient.

Depuis, la drôle de douleur à l'épaule droite suite à l'opération a disparu (je ne sais toujours pas d'où ça vient mais il parait que c'est normal avec une larascopie, ah bon) et la digestion se fait bien. J'ai même repris du poids. Le foie se fait encore sentir mais rien de grave. Les cicatrices ne sont pas vilaines. Toutefois, j'ai pris connaissance des désagréments qui ont été mentionnés ici notamment à propos de la codéine.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#210

Cholécystite chronique + début Angiocholite, suites post-op

de Cathérine, le 14 novembre 2007, 16:50:50

Cholécystite chronique + début Angiocholite

Bonjour à vous tous.

J'ai lu avec grand intérêt tous vos témoignages et je me suis dit que je pouvais mettre mon grain de sel aussi, puisque j'ai eu droit à une complication classique:

La Cholédocholithiase

Un calcul peut migrer à travers le canal cystique vers le canal cholédoque. Il butera alors dans le bas cholédoque, et risquera de l'obstruer, souvent de façon transitoire: on aura alors constitution d'un ictère (ou jaunisse), souvent fluctuant. La surinfection de la bile cholédocienne entraînera l'angiocholite qui se révèle par la succession en 48 heures de douleur, fièvre, ictère. Le foie est un organe très vascularisé, l'infection de la bile intra-hépatique entraîne une décharge massive de toxines et de bactéries vers le sang, avec risque de constitution rapide d'un choc septique. C'est ce que j'ai eu, mais ce n'est pas allé jusqu'à l'ictère.

J'ai été admis à l'hôpital en urgence le dimanche 14.10 au soir vers 23h en pleine crise de colique hépatique (si ça vous arrive, appelez les pompiers, eux ils viennent tout de suite contrairement à certains SAMU ce qui était arrivé à un ami…). J'ai passé la nuit aux urgences sur un brancard dans le couloir avec mon beau pompier jeune en uniforme à mes côtés qui me tenait même poliment ma bassine pour vomir dedans ; c'était la grêve des internes et un interne qui m'avait vu arrivé "pensait" que j'avais une "gastro" bénigne, parce-que je vomissait (peut-être j'aurais du hurler de douleur au lieu de me tordre en silence. Au bout de quelques heures j'étais résignée que j'allais mourir là, sur un branquard dans un couloir plein de monde, j'ai fait la paix avec mon créateur et j'ai dit adieu à mes enfants en silence en espérant que la famille s'en occupera bien. Puis j'ai perdu la faculté de raisonner à quoique ce soit.)

Personne ne m'a examiné avant 5h du matin quand un chirurgien (chirurgien en chef) est passé par là par hazard, a remarqué que j'étais entré en choc (j'avais déjà perdu connaissance plusieurs fois entre 2 vomissements de sang) et là tout le monde s'est affolé, radio, échographie, tuyaux dans le bras avec antibiotiques et morphine etc…

Dès qu'une salle d'op était libre on m'a retiré la vésicule par c½lioscopie le lundi 15 (fin d'après-midi). Lors de l'opération on s'est rendu compte qu'il s'agissait en fait d'un début d'Angiocholite (calcul bouchant le canal cholédoque), donc après ablation de la vésicule ils ont mis en place un drain de la bile venant du foie vers l'extérieur pdt 2 jours et le jeudi 18 on m'a transporté en ambulance à une clinique spécialisée pour pour réalisation d'une sphinctérotomie et extraction du calcul cholédocien. C'était le jour des grêves en région Parisiennes… l'ambulance a mis 2 h pour faire 20 km…

Là-bas on m'a endormi encore 2 fois dans cette clinique, 1x le matin pour endoscopie (trouver le calcul), 1x l'a.m. pour la sphinctérotomie (qui a bien fonctionné).

Puis le même jour on m'a ramené en ambulance à mon 1er hôpital.

3 anesthésies générales en 3 jours… mais mon chirurgien dit que les 2 dernières étaient moins profondes que celle utilisée pour l'ablation de la vésicule.

Dès le lendemain on m'a servi… un repas "normal salé" de la Sodexo. Extrêmement gras. Bien entendu j'ai rien pu avaler, idem le vendredi. J'avais déjà des diarrhées, donc on m'a rajouté des bouteilles de Vichy St Yorre "pour combler mes pertes de sels minéraux" sur les plateaux de plats en sauce. Bonjour les conseils de régime… inexistants, pas de diététicien en vu de près ou de loin. Mais le samedi on m'a quand même fait rentrer à la maison, j'ai mis 15 minutes pour monter les 4 étages sans ascenseur chez moi… avec l'aide d'un ami qui est venu me chercher à l'hôpital.

On m'a affirmé que je pouvais tout de suite reprendre une alimentation normale. Mes nausées devant n'importe quel aliment gras et mes diarrhées m'ont depuis convaincu du contraire.

En effet, je n'ai pas de douleurs notables ou que ce soit (ça tiraille au niveau du drain avec bouchon qui est toujours en place et qui ne sera retiré que mi-décembre, chgt de pansement 2x/semaine), mais je ne peux toujours pas manger, nausées permanentes, je dois me forcer pour force chaque bouchée. J'ai envie de ne rien manger. Et j'ai développé une intolérance au lait même 0% il semble. J'ai perdu 8 kg en moins d'1 mois.

Ce qui est bizarre, c'est que pendant tout le temps que j'étais à l'hôpital je n'ai jamais eu peur, même pas quand j'étais persuadé que j'allais mourir sur mon brancard aux urgences. J'ai seulement eu peur 15 jours après quand j'ai commencé à faire de timides recherches sur le net pour savoir précisément à quoi correspondaient tous ces mots savants des trucs qu'on m'a fait. Des fois il vaut peut-être mieux rester ignorant.

Mais je suis toujours vivante, alors pffff pour les chti petits problèmes… j'ai offert des chocolats à mon chirurgien (en chef) et à l'anesthésiste (en chef qu'on avait bipé exprès pour mon opération, j'ai appris ça que + tard. Chouette cas d'école, j'imagines…).

Parce-que, vous voyez, sans eux…je ne serais pas là à vous écrire.

Bon, tout ça pour parler des symptomes post-op:

Est-ce que qqn d'autre expérimente un manque total d'appétit, des nausées et diarrées depuis son opération?

En ce qui concerne la codéine, je ne risque pas d'en prendre de toute façon, je suis asthmatique, contre-indication majeure…mais c'est tout de même une très bonne info pour les autres, bravo de l'avoir mentionné.

C'était un peu long, j'espère que je ne vous ait pas ennuyé... amicalement vôtre, oh vous, co-démunis de la vésicule

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#211

pour Cathérine

de cauroir, le 14 novembre 2007, 22:32:32

Bonjour Cathérine,
Je confirme ce que tu décris sur les suites opératoires.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#212

Merci Cauroir

de Catherine, le 15 novembre 2007, 10:33:56

Bonjour cauroir,

voilà qui est rassurant... et avez-vous une idée du temps que ça prend avant que tout rentre dans la normale... est-ce que ça rentre seulement un jour dans la normale?

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#213

Pour Catherine

de Tonia2b, le 15 novembre 2007, 16:36:31

Bonjour,
J'ai eu une ablation de la vesicule en Aout 2007 (je raconte comment ca s est passé un peu plus haut sur le site).
Alors, apres l'opération, ca s'est bien passé pour moi. J'ai respecté ce que m'a dit mon chirurgien : pendant un mois, ne pas manger trop gras, pas d oeufs, pas de mayo, pas de friture.
Maintenant je mange de tout et ca ne me fait rien.
Par contre, une fois fini le repas, si je ne reste pas tranquillement assise pendant environ 1h, j'ai tres mal au ventre et diarrhée... Je ne sais pas à quoi c'est dû...Ca doit perturber ma digestion...

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#214

Pour Tonia2b

de Catherine, le 16 novembre 2007, 14:41:32

Merci Tonia, ça m'encourage de me dire qu'avec 1 peu de chance je pourrais à nouveau manger normalement ds 2 mois :) :) :)
A propos, en relisant ton témoignage, celui de quelques autres personnes et me rappelant que les pompiers qui m'amenaient à l'hôpital et une infirmière sur place avaient parlé de "crise d'angoisse" (crise d'angoisse mon ... !) je constate que le personnel soignant voir les médecins eux-mêmes semblent un peu trop souvent confondre les symptomes de crise hépatique avec des symptomes de stress/d'angoisse aigue/de dépression. Pourquoi est-ce que personne ne croit les malades quand ils affirment qu'ils ont tout simplement MAL? La recherche d'un problème réel et organique devrait peut-être être + systématique avant de "présumer" d'un prob hypothétique de déprime...mais bien sûr, ça coûte probablement + cher à la Sécu...

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#215

de Typhon, le 17 novembre 2007, 11:43:35

Bonjour,
En fait, j'imagine que la douleur d'une colique hépatique est tellement proche d'autres douleurs. Aux urgences, quand j'y ai fait ma colique, j'ai eu le droit à l'ECG et comme c'était normal...bah... je suis repartie avec mon ordonnance d'antalgique avec un vague diagnostic de douleur costale... Vas donc y comprendre quelque chose.. J'imagine que la dépression ou je ne sais quoi est souvent un diagnostic qui arrange tout le monde, un diagnostic poubelle.

J'ai eu un premier écho de la biopsie du foie qui a été faite en même temps que l'ablation de la vésicule. Apparemment, ça parle d'une cholestase intra hépatocytaire. C'est quoi ce truc ? Comme, dans ma famille, j'ai un cas de cancer du foie, je ne suis pas tranquille. Le chirurgien m'a simplement balancé que je devais voir ça avec mon médecin et le temps que je lui dise bonjour il m'avait déjà expédiée dehors !!

A la suite de l'intervention je n'ai pas vu la diététicienne, j'imagine qu'elle m'a simplement oubliée. J'en parle au chirurgien qui me traite quasiment de menteuse ! Super !!! Autant dire que je lui fais, maintenant, une sacrée pub. Il n'est pas prêt de me revoir celui-là. Autant que je ne le croise pas dans la rue, ça vaudra mieux pour lui. Du coup, pour l'alimentation, j'ai testé et je teste encore. Des fois le foie râle, des fois non (nausées), des fois ça fait mal et des fois non. Certains aliments passent un jour et pas le lendemain, c'est bizarre. J'appréhende déjà le repas de Noël.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#216

Erreur médicale

de Logika, le 18 novembre 2007, 11:14:12

Bonjour,
Je viens vous expliquer ce qu'il c'est passé suite à ma cholécystectomie.

En juillet 06, suite à des douleurs insuportables, les urgences ont découverts que j'avais des pierres dans la vésicule biliaire. Le chirurgien m'a suggéré de m'opérer rapidement afin de calmer mes souffrances. Nous avons agendé une date pour l'opération et tout en discutant, il m'a dit que la durée d'hospitalisation sera entre 2-3 jours et l'opération sera faite par laparoscopie.

Je me suis faite opérée la semaine suivante. Ils m'ont prise le matin vers les 9h. Mon mari a commencé à téléphoner pour prendre des nouvelles vers les 15h et ils lui ont répondu que j'étais toujours en salle de réveil. Le soir à 19h, il est venu et j'étais toujours pas en chambre. Il a été se renseigner, et lui ont expliqué que j'allais revenir vers les 21 h en chambre. En demandant de mes nouvelles, ils ont dit que tout c'est très bien passé, qu'il ne fallait pas se faire de souci.

A 22 h, il est revenu, et j'étais en chambre. Je vomissais chaque 5 mn et j'étais très très mal. Chaques heures, ils me prenaient la pression.

Le lendemain matin, en étant mieux réveillée, le médecin chirugien a passé pour voir comme j'allais. Il m'a expliqué que l'opération c'est très bien passée, mais en ouvrant , ils ont découvert une petite hernie ombilicale qu'ils ont enlevé en même temps.

Après 3 jours d'hospitalisation et étant toujours très souffrante et très à bout de force, je ne pouvais pas sortir, ce qui était normal. Mais par contre, j'avais une poche du côté droite du ventre ou sortait de la bile. Et ils m'ont expliqué que tant que le liquide s'écoulait, je devais rester sous surveillance.
Après 10 jours d'hospitalisation, j'ai pu enfin rentrer chez moi et ils m'ont enlevé cette sorte de drain le jour même. J'avais une ouverture d'environ 5 cm très profonde.

Entre temps, mon médecin généraliste m'a prise en charge, car je devais faire contrôler cette ouverture. Il m'a aussi fait une prise de sang, et les valeurs étaient beaucoup trop élevées. Il a fait une lettre accompagnatrice à mon chirurgien, car après 1 mois, j'avais un contrôle à faire.
Quand, je suis passée chez lui, il l'a lu ,m'a oscultée et m'a dit que tout était en ordre et qu'il fallait tout oublier.

Soulagée, je suis sortie et j'ai continué une vie normale. J'ai 42 ans et J'ETAIS EN PARFAITE SANTE.
J'ai repris mon travail. Mais par contre, je n'étais pas bien et toujours très éprouvée. Je mettais sur le compte qu'il fallait que je récupère mon opération.
Etant très battante, je me disais que tout va passer.

Au mois de décembre 06, je devenais jaune, mes selles aussi, et je n'étais vraiment pas bien. Des démangeaisons horribles sont survenues et je vomissais régulièrement. J'avais perdu 10 kg en 1 mois. Je suis allée chez mon généraliste et en me faisant une prise de sang, il m'a envoyée aux urgences de suite, mais cette fois-ci dans un hôpital universitaire.
Résultats après 1 semaine d'examens très pénibles:
J'avais mon canal biliaire sténosé. La bile restait dans le foie et ne pouvait pas s'évacuer. Et celà m'a provoqué une grave jaunisse (ictère).

En faisant un collogue avec des professeurs, ils m'ont proposé une opération assez compliquée. Ils me proposait de me mettre une sorte de prothèse (tuyau) qui le reliait au foie et que chaque 2 mois, je devais me faire hospitaliser 2 jours pour le changer.
J'ai été effondrée et leurs disant que je suis jeune pour subir celà, est-ce qu'ils n'avaient pas une autre chose à me proposer. Après 2 semaines, ils sont venus nous parler pour me proposer cette fois-ci une dérivation biliaire. C'est une opération très longue et lourde, mais qu'après je pouvais vivre assez normalement. En discutant très longuement avec les professeurs et mon mari, j'ai décidé pour cette proposition.

L'opération a duré 12h et m'ont ouvert environ 50 cm sur tout l'abdomen.
Je suis restée 4 semaines hospitalisée et j'ai porté un drain 5 mois. Ils ont dérivé avec de l'intestin. Et vu que le canal a été touché jusqu'à l'entrée du foie, l'opération a été très compliquée.

J'ai énormément souffert autant sur le plan psychologique que médical. Maintenant, je vis mieux, mais avec beaucoup de douleurs.

J'ai demandé d'expertiser mon cas de ma cholécystectomie et les résultats sont incroyables.
En me faisant opérer, ce n'est pas mon chirurgien qui l'a fait mais un médecin assistant. Durant mon opération, il a touché l'artère cystite, et aussi il a cassé durant l'extraction de la vésicule l'endobag(sac ou la vésicule est déposée) et apparemment, il a touché tout mon canal biliaire.L'opération a duré 8h de temps, et après, ils viennent me dire que tout c'est très bien passé. Vraiment, ils se foutent de la gueule de qui?

Conclusion, en lisant que la cholécystectomie est une opération très simple, voilà ce qu'il c'est passé.

Maintenant, mon dossier médical est en expertise extra-judiciaire, car je ne veux pas me laisser faire, car j'ai perdu ma santé, mon plus grand capital. Heureusement que je suis une personne forte dans le caractère, mais vraiment c'est difficile de gérer une atteinte à son intégrité.

Mais par ce message, j'aimerai rentrer en contact avec des personnes ou si vous avez des connaissances qui ont subi une dérivation biliaire.

Car j'ai des complications qui arrivent et j'aimerai savoir exactement la suite. Les médecins ne le disent pas, car chaques personnes sont différentes... et apparemment, je n'arrive pas à trouver des personnes dans mon cas?


Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#217

Pour Typhon

de Catherine, le 20 novembre 2007, 10:25:07

Salut Typhon,

* En médecine, la cholestase désigne une stase de la bile dans les voies biliaires pouvant provoquer une jaunisse encore appelé ictère

* Les hépatocytes sont les cellules du foie. Ce sont de véritables usines biochimiques, assurant de nombreuses fonctions métaboliques dont les principales sont :

* la synthèse (glycogénogénèse) et phosphorolyse (glycogénolyse) du glycogène,
* la néoglucogenèse à partir des lipides,
* la dégradation de l'hémoglobine et la sécrétion exocrine de bile,
* le traitement de nombreuses substances toxiques dont l'alcool.

Leurs organites et leurs enzymes leur permettent d'assurer ces fonctions.

(Source: Wikipédia)

Intra = à l'intérieur

Donc, je pense que cholestase intra hépatocytaire veut dire: stase de bile dans les cellules du foie… à suivre. Tu devrais en parler à ton médecin je crois, et si tu ne fais pas confiance à ton chirurgien/ton hôpital, n'hésite pas à aller chercher un 2ème avis médical pour être certain(e) qu'il n'y aura pas de complications...

Logika, je suis vraiment désolée de ce qui t'est arrivé. Je crois que ton cas est très rare (heureusement). Je te souhaite de tout coeur que ta santé s'améliore et que tu puisse faire valoir l'erreur médicale, puisque visiblement il y en a eu un tas là...

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#218

Logika

de missbonita, le 22 novembre 2007, 22:56:03

Logika

Voila aparament ce que j'ai une stenose biliaire depuis 3 mois des crise de colique hépatique...IRM basique qui indiquer suspiction stenose biliaire depuis tjs ses crise infernal ....je repasse une bili-IRM....pour etre sur de ce quon va faire....mon chir ma juste pris <RDV pour une hospitalisation pour traitement en clinique a paris le trocadero(habite limoges)...mais en faite il ne dis rien je sais pas ce qui va etre fait rellement!!!aucune info en faite els info je les obtiens sur le net c la que j'ai vu les prothèse dont on t'a parler !!par contre je savais pas que fallait la changer tout les mois....
l'autre operation dont tu parle c'est encore pire!!!dailleur aparement c tjs pas la joie pour toi!!!!
maintenant je me demande que va etre ma vie!!!
tu te dis jeune (certe je dis pas car c pas le troisième age lol) tu as 42 ans
Hé bé moi 24 ans!!!!!J'ai tout la vie devant moi!!mais dapres ton temoignage c'est pas une vie!!!!
comment as tu eu ton dossier medicale a savoir que c'etait un assitant chir qui avait fait l'operation ....car je pense pas quand demandant mon dossier tout ces infos y soit indiquer puisque ces des infos opératoire....genre le temps de 'loperatoire qu'est qui c passer etc.....
car mon 1er chir qui me dit"je trouve bizarre ke le drain de kher donne rien" mais une semaine comme ca!!une journée complete a crier de douleur!!pour enfin de compte s'apercevoir que la bile etait descendu ds labdomen et qui ma fallu une laporo!!!pour moi c scandaleux!!!mais que dire que faire!!!

bref voila je suis deprimer !!mon coup de gueule de ce soir!!!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#219

de Typhon, le 23 novembre 2007, 10:33:11

Bonjour,
En fait, là, ça sort du contexte de ce forum. Tu peux demander à l'assistance juridique pour te conseiller sur les démarches à suivre. C'est gratuit et tout le monde y a le droit. En tant que patient, nous avons des droits et nous ne les utilisons quasiment jamais. Si tu penses avoir été victime d'une malversation quelconque, vas-y.
Evidemment, ça ne changera rien sur le plan médical. La justice ne fait pas de miracle dans ce domaine malheureusement...

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#220

Missbonita & Thyphon

de logika, le 24 novembre 2007, 10:42:45

Missbonita, l'opération de la dérivation biliaire qu'on m'a faite est surtout mieux que la prothèse. Car la prothèse il faut aller chaque 2 mois pour la changer et faire entre 2-3 jours d'hospitalisation à chaque fois. En ayant une vie professionnelle, j'ai opté pour la plus facile.

Sur le plan juridique, on a le droit de demander notre dossier médical à l'hôpital et le faire expertiser. C'est pour celà que j'ai sû comment c'est passé mon intervention de la cholestyctectomie.

Thyphon, je ne sors pas du contexte du forum, j'ai juste fait un chapitre comme quoi, je voulais informer les personnes que nous avons des droits juridiques sur le plan médical. C'est tout!
Et je suis en démarche....

Encore une chose, quand nous sommes victimes de ce genre de chose, et que nous subissons ces graves dommages sur notre santé, NOTRE SEULE CAPITAL, je crois que nous sommes les seules à comprendre L'IMPORTANCE DE L'ERREUR MEDICALE!

J'ai fait ce témoignage afin de retrouver des personnes qui sont dans le même cas que moi? Car ce n'est pas courant suite à une ablation de la vésicule biliaire!!!

Missbonita, je vous envoie tout plein de courage!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#221

de Typhon, le 25 novembre 2007, 19:01:56

Pour Logika :
Je crois qu'effectivement la justice est un droit que nous devons saisir. Le dossier médical est, normalement, accessible par le patient. Généralement les médecins pestent mais ils doivent le faire.
D'autre part, c'est à moi que je pensais quand je disais qu'on sortait du contexte du forum. Le "on", c'était moi. Je suis désolée si tu t'es senti blessé par cela, ce n'était pas mon intention.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#222

de Typhon, le 16 décembre 2007, 17:06:31

Bon,
Au final, je suis allée voir la gastroentérologue. Un bilan sanguin a montré que tout était redevenu normal. L'échographie ne montre rien d'inquiétant, juste une facheuse tendance à avoir des gaz dans le système digestif. Pour elle, ça pourrait signifier la présence de polypes mais rien de grave en perspective. Les douleurs résiduelles sont liées, selon elle, à des points d'adhérences qui doivent, en principe, passer avec le temps. Je dis en principe car j'ai d'autres cicatrices vieilles de près de 30 ans et dont les points d'adhérence sont toujours douloureux.
Il faut croire que le chirurgien s'est inquiété de pas grand chose. Je vais demander à voir les résultats de la biopsie par pure curiosité. Je n'ai pas l'intention de mettre en doute, dans mon cas, le diagnostic.

Mais pour vous qui avez été victimes d'erreurs défendez-vous. Perso, j'ai été victime à l'âge de 10 mois d'un faux diagnostic qui me vaut aujourd'hui une surdité moyenne dont je me serai bien passée. Franchement, prendre une méningite pour une poussée de dents, il y a de quoi se poser des questions ! Maintenant, il y a prescription, malheureusement.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#223

imodium et cholecystectomie

de xavxav, le 16 janvier 2008, 9:16:54

suite à une cholecystectomie il y a 10 ans ,j ai fait depuis 2 sejours aux urgences suite à la prise
efferalgan codeine entrainant douleurs insupportable s au niveau du creux epigastrique.(spasmes)
le gastro suite à des examens n'ayant rien montres
et des recherches m'a dit de ne plus prendre de codeine.Depuis plus rien sauf il y a 2 jours lors de la prise d imodium(derive analogue des opiaces)qui m'a entraine le meme probleme mais qui a dure plus longtemps .La crise a dure + de 2 heures et je n' ai ete calme que par l'antidote de la morphine le narcan .
Je vais maintenant eplucher le vidal afin de ne plus renouveler cette experience!!!!!

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#224

de Typhon, le 16 janvier 2008, 10:08:19

Bonjour Xavxav,

Pour le vidal, je te conseille de consulter celui des pharmaciens. Il est très complet. Ma mère étant pharmacien, je peux regarder si tu veux.

Typhon

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#225

douleurs

de samijo, le 23 janvier 2008, 13:20:14

bonjour,

nouvelle venue parmi les cholecystectomisés, opérée le 17 janvier
de grosses douleurs de le réveil de l'opération sous scélio, morphine et autres injections par perfusion. je récupère bien, et sors deux jours après.

Les cicatrices se portent bien, je suis bien fatiguée, et sous ixprim ( tramadol et paracétamol ) pour les douleurs qui sont encore là mais quoi de plus normal, après 4 coups de couteau dans le ventre, et un organe en moins. Constipée pendant 5 jours, je retrouve un transit normal.
Mais au bout de 5 jours, dont 4 sous ixprim, la soirée devient difficile, douleurs dorsales, point droit, et douleurs ventre droit , comme en crise de colique hépatique. et ce même point de conpression qui gène a respiraion !!!

cela dure jusqu'hier soir, par crises plus ou moins longues, je remarque que debout celà va mieux, mais peux pas dormir debout !!!

cela passe, hier soir, et ce matin , rebelote, mais en moins fort. Je remarque que c'est la position assise ou allongée qui déclanche les crises.

j'ai depuis mon opéation fais très attention à mon alimentation, et cela ne peut être en lien.

Je pense donc à IXPRIM, morphinique, mais pourquoi au bout de 4 jours ?

ou alors des effets secondaires, puisque douleurs ventrales en font partie

bref, normalement, le chir c'est assuré de la non présence de calculs ailleurs, je n'ai pas de fièvre, le bilan sanguin est normal, j'attends le bilan hépatique de jeudi.

en attendant, j'ai arrêté IXPRIM

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#226

de Typhon, le 23 janvier 2008, 15:44:52

Bonjour,

Je ne saurai te répondre correctement, je ne suis pas médecin. Effectivement, c'est curieux. Ca ressemble à un calcul cette histoire. Les douleurs apparaissent-elles après manger ou sans liaison avec la digestion ?
S'il n'y avait pas eu la douleur dorsale, j'aurai pensé à des points d'adhérences qui se seraient formés au niveau des cicatrices. Ce qui serait logique.

Cordialement,

Typhon

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#227

de samijo, le 23 janvier 2008, 18:02:25

je ne crois pas que cela soit lié à des moments de digestion, enfin je ne l'ai pas remarqué !!!

ce soir la crise est plutot sur le flanc gauche avec point dorsal à gauche aussi

j'en perds mon latin

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#228

vu le docteur ce soir

de samijo, le 23 janvier 2008, 18:42:00

j'ai finalement fait déplacé mon toubib ce soir

auscultation, rien d'anormal

il connait le PB des opiacés et morphinique et leur action sur le sphincter d'Oddy

je lui dit que j'arrete le ixprim. Il me conseille de prendre du spasfon

voilà
j'attends, en espérant que ces crises vont s'arreter

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#229

le super imodium!!!

de Mary, le 23 janvier 2008, 19:24:49

a xavxav :

oui moi aussi l'an passé j'ai fait une "crise" dû à ce médicaments. J'étais a puerto plata en vacance et comme la majorité du temps j'ai attrapé ce que l'on peu nommé la tourista. Ma soeur avait avec elle de l'imodium. Alors je vérifie les contre-indication (ce que je fais toujours pour vcérifier s'il y a de la codéine) et il est marqué contre-indicqué pour les peronnes ayant des problèmes de foies... la majorité du temps quand il marque ca c'est pour les gens ayant des cirhoses ou opértion au foie, c'est le pharmacien qui me l'avait dit un jour. Alors je prends un comprimé et même jusqu'à 2 parce que l,on doit en prendre à toute les fois ou on va à la toilette...mais la!!! la CRISE totale,....j'ai manqué tombé dans les pommes quelques fois malgré les douleurs mais je m'en suis sorti après 5 heures de souffrances incroyable....alors le conseil évider l'imodium même s'il ne contient pas de codéine.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#230

les nouvelles

de missbonita, le 23 janvier 2008, 21:27:33

Bonjour,

Merci logika encore de tes reponses

je viens au rapport car depuis mon dernier message les chose on changer du moins non pas encore mais jai du faire des choses...donc fin novembre tjs de nouvelle crise en decembre 1 par semaine pour moi c enorme quand on souffre a chaque crise.....je vois mon chirurgien on parle donc de faire une echoendoscopie pour etre sur du diagnostique car entre temps depuis l'IRM de sept et celle de dec javais plsu de suspicion de sténose....euh...j'en perd la boule!!donc contrairement a toi logika moi on devais faire dilation de la stenose et mettre uen prothèse pendant 1 an sans y toucher apres ca dependais de l'evolution....bref je monte donc sur Paris clinique trocadero 2 meilleurs chir dans le domaine de l'echoendoscopie et de ...mince m'en rapel plus le nom specifique bref...si tout va bien juste hospitalisation de 4 jours max...
donc lundi matin on fait l'echo endoscopie sous anesthesie générale la on a le diagnostioque qui confirme la sténose....dans l'apres midi il decide d'intervenir pour dilater la sténose..donc on me rendors je me reveille 1h30 apres et la il me dit quon a pas pu faire on sera obliger de passer par la derivation je m'ecroule je pleure!!!
le lendemain les esprit retrouver il m'explique que la sténose est tellement serré que en intervenant avec un cathtère de 2/3mm il on meme pas pu passer et une autre méthode pareil!!!bref je suis plus que degouter je ne conçois pas une dérivation pas a 24 ans c pas possible....j'apprends aussi que lors de mon ablation de la vésicule j'ai fais une hémoragie (yavais des clips que l'on met quand on coupe et que le sang ne s'arrete pas )la mon ancien chir c'est abstenu de me le dire !!pas cool!!!!
bref il me dit pour la derivation faudra attendre la dilation au dessus de la sténose!!je comprennais pas trop pk??de retour chez moi je vois mon chir et lui demande plus de détails....
j'lui demande deja comment c'est possible cette sténose puisque d'apres mes sources on a une sténose que quand on y touche (sans faire expres peu importe ) aparement ma vesicule etait trop pres du cholédoque d'ou deja lors de mon intervention la fissure et dnc mes 3 semaine d'hospitalisation....bref pareil ca il a bien gardé pour lui!!!

donc pas le choix dérivation de prevu!!il faut attendre la dilation pour derivé et remonter linstestin coupé la sténose pour pourvoir ensuite la mettre ce canal direct dessus...apparement c'est tellement fin ce canal quil fau attendre qu'il grossisse un peu....je lui demande "mais si on attend la dilation la sténose aussi va se dilater"il m'a repondu que dans mon cas non ca va pas aller en s'arrangeant bien au contraire bientot la bile ne pourra mais plus du tout s'ecouler...donc ds 2 mois et demi maintenant IRM afin de savoir si OK pour l'intervention ou si il faut attendre encore!!!oui mais combien de temps!!j'ai eu une nouvelle crise la semaine dernière et j'en peux plus!!!y'a t-il pas quelque chose pour nous soulager directement???en intramusculaire style une injection d'un produit!!!!!
Bref est ce que je vais enfin etre tranquille lors de cette derivation logika me met le doute!!pour mon chir tout va bien ce passé!!!et le apres aussi!!a force j'y crois plus!!!
bref le calvaire s'arrete pas !!!

Voila pour les news

bon courage a tous

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#231

Suite Missbonita

de logika, le 26 janvier 2008, 14:38:39

Missbonita, je suis vraiment désolée par ce qu'il t'arrive! Tu sais, lors de mon ablation de la vésicule, ils m'ont touché l'artère cystite. Je n'ai que sû lors de la lecture de mon dossier médical.
Maintenant, pas tout à fait une année après ma dérivation biliaire, j'ai tj pas mal de problèmes. J'ai mes selles qui sont toujours très jaunes, et c'est vraiment désagréable et suis tj en physiothérapie suite à ma cicatrice qui est d'environ 40 cm sur l'abdomen. J'ai aussi les intestins qui ne sont plus comme avants. J'ai beaucoup de flatulences et je ne digère pas tous les aliments. Je suis toujours très fatiguée. Tu sais, quand ma bile ne s'écoulait pas et restait dans le foie (avant mon opération) j'ai fait une jaunisse. Ils ont essayer par gastroscopie de me dilater le canal biliaire. Mais il était foutu...
Par contre, je recherche des gens qui ont eu ce genre d'opération, mais je trouve que des personnes qui ont subit cette opération, mais suite à un cancer du pancréas!!!!!!
ALORS, JE LANCE TJ UN APPEL, QUI A UNE CONNAISSANCE QUI A ETE OPERE D'UNE DERIVATION BILIAIRE SUITE A UNE CHOLECYSTECTOMIE????

Missbonita, bon courage pour ta suite, et n'hésite pas d'aller aux urgences quand tu te sens mal, surtout ne pas faire une jaunisse. Car, le foie prend un coup.....

Commentaire jugé pertinent à 0% (2 votes).

#232

je suis deg

de minitoi1, le 24 février 2008, 14:13:33

bonjour,
contente d'avoir trouver votre site

je mapel val j'ai 31 ans
ablation vesicule 14nov 2007

plusieurs crises on suivies cette operation

27 decembre demangaisons attroces ( pe etre les crevettes de noel)
direction le doc medoc anti allergie

perte de poids 18 kg en 2mois
plus d'appetit demangeaisons

prise de sang : transaminases gama ... tout au top le plus haut

echo scanner irm ... clip chirurgical a proximité de la sténose


la jaunisse arrive

je vais voir un professeur sur lille apres examen de mon dossier
il veu me prendre mercredi operee jeudi pour un ballonement de la voie biliaire (QUI A DEJA EU CA ??? )

1 ballonement jeudi
1 ballonement lundi

si les 2 marchent pas rebalonement 4j apres

si marche toujours pas derivationn

j'ai 4 enfants et je suis tres en colere pourkoi ces choses la arrivent encore a notre epoque ! pfff


toute personne ki a eu ballonement merci de me dire si a bien marcher pour vous merci et bon courage a vous

Commentaire jugé pertinent à 0% (1 vote).

#233

tjs pareil

de missbonita, le 28 février 2008, 7:33:03

minitoi1

moi je n'ai pas eu de ballonement puisque justement la stenose était tellement serré que impossible de passé mais normalement j'aurais du avoir ca pour dilater la sténose ....donc bah moi j'ai pas le choix dérivation....

depuis le depuis du mois de février je suis sous morphine une crise toute les semaines la ca faisait 5 jours et crise hier....j'en peux plus!!!!la deprime totale!!et encore pire quand c arrive au boulot
IRM dici 15 jours pour voir si la voie au dessus de la sténose c'est dilaté!!!!si c'est pas le cas!!!je vais pas pouvoir suporter 3 mois encore comme ca!!!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#234

attente de bili irm

de minitoi1, le 28 février 2008, 10:28:03

bonjour,
visite hier a l'hopital avant l'operation verdict je suis revenue chez moi !
selle avec bile lundi
selle blanche mardi
selle normale mercredi
si selle normale ca ve dire que la bile repasse
donc il on pas vuoulu me garder pour dilatation
ils veulent que le repasse bili irm de controle
pour verifier si stenose partie

par contre urine tjr foncée
demangeaison tjr presente
seule les selles son normale

rdv irm prevu le 9 avril c trop loin
j'atten que l'hopital me rapelle ce jour
pour leur dire d'en prevoir une plus tot que ca

pffffffffffffff ca me soule
a cette heure la je devrais etre au bloc op

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#235

AIE AIE AIE

de Anne, le 24 avril 2008, 15:25:16

Bonjour, j'ai entièrement lu depuis 2005 (courageuse ou profondément mazo lol).
Premières coliques hépathiques en septembre 2007, au bout de trois jours ca a empiré, j'ai été amené aux urgences. Ils ont voulu m'opérer sur le champ sans m'expliquer pourquoi comment et conséquences ... Etant en vacances, j'ai refusé et suis rentrée chez moi illico. Je n'ai pu voir un chirurgien que 3 semaines plus tard et fut opérée une semaine ensuite. Sachant que les coliques étaient non stop, un mois de souffrance bien connue par vous furent très pénibles à surmonter. Le pire reste à venir mais serrant les dents je ne le savais pas encore.
On m'annonce que j'en ai pour 15 jours d'arrêt max chouette, je suis intérimaire, je ne vais pas perdre ma place.
Opérée le 15 Octobre 2007, je fut arrêtée jusqu'au 2 mai 2008, cherchez l'erreur. (dsl je vais être longue mais j'ai besoin d'en parler en détail). J'ai bien entendu perdu mon emploi et suis au chômage.
Déroulement :
-9h00 prise de médoc pour détendre
-9h30 descente au bloc
-10h00 entrée dans le bloc, deux persones que je cotoye très souvent (à la pétanque) dont un homme dans le bloc, je me retrouve les seins à l'air ( pour la radio) devant eux non endormie (le stress monte gravement et je suis écoeurée)
-16h30 je me réveille dans ma chambre
que s'est-il passé pendant tout ce temps.......
Ben c'est simple tout s'est bien passé l'opération a duré 60minutes, pas de complications, fils résorbables, pas de radio de contrôle canal trop petit (donc pas de risque). Enfin, ca c'est la version détaillée de l'opération.
A mon réveil, deux événements vont me "traumatiser", le chirurgien qui devait m'opérer vient m'apprendre que c'est pas lui qui a opéré (JE N'AI PAS ETE AVERTIE 1ère faute), mon copain soulève le drap j'ai 5 pansements (QUOI!!!!, on m'avait dit 3/4 incisions... 2ème faute). Le lendemain, on m'enlève les pansements, (HORREUR un hématome effroyable au nombril, effroyable vous vous demandez si je n'exagère pas, ben non nous sommes le 24 Avril j'ai encore une marque, "Vous inquiétez pas on soigne pas ca ca part au bout de deux semaines" : 3ème faute). Je demande des expliquations sur le nombre d'incisions, très vaguement on me décrit les 4 instruments utilisés mais on m'explique pas la cinquième incision, de plus j'ai un flyctène (sorte d'ampoule dûe à une brûlure généralement) du côté gauche aucun rapport avec l'opération si on y réfléfchit bien (bref je comptabilise une 4ème faute pour "foutage de hum"). Mon nombril est si atteint qu'on ne voit plus le trou, c'est tout dur et terriblement douloureux (je n'ai eu aucun traitement ni d'examen à ce sujet). Je sors, je fuis dès que possible cet hopitâl le comble aurait été d'attrapper un staphilocoque doré. De retour chez moi, le pire reste à venir : le traitement anti-douleur ne me soulage en rien, les suites normales avec le gaz ne sont pas réjouissantes j'ai beaucoup d'air au niveau des voix respiratoires, je ne dors plus de peur de ne plus pouvoir respirer. Ceci passé (ouf), j'attends que les fils résorbables tombent, queneni, les points me font de plus en plus mal, trois semaines après j'appelle l'hosto, l'infirmière en chef, regarde le rapport d'opération et me dit de ne pas m'inquiéter, pour 2 fils mon médecin traitant pourra les enlever (QUOI DEUX FILS?, j'ai huit pts!!!!, elle me passe l'interne qui noie le poisson en me faisant aller voir d'urgence mon médecin pour enlever les fils ) bilan deux incisions infectées, douleurs très denses au retrait, plus au niveau du nombril les fils sont inaccessibles à cause de l'hématome et de la dureté de l'ensemble (ce fut encore un mauvais moment)5ème faute.
Deux mois on passé des douleurs lancinantes au niveau d'une côte flottante je me rends à mon rdv de contrôle, ce n'est pas le chirurgien qui m'a opérée qui me reçoit mais celui qui devait le faire à l'origine..... (6ème faute). je lui fait part des mes douleurs à la côte, de mes nuits blanches, de mon hématome encore présent, de mes cicatrices qui me font souffrir au niveau des points enlevés : il ne me consulte presque pas, ne me palpe pas, ne regarde pas l'hématome, me prescrit une écho à faire et me fiche littéralement à la porte, moi en larme et lui disant que je n'avais pas pu dire tout ce que j'avais à dire ni pu poser les questions qui restaient sans réponse et que j'avais besoin de lui parler, il m'a rit au nez et me dit que j'ai été opérée par le meilleur, que mes cicatrices partiront dans 4 mois (archi faux j'en ai pour des années), et va chercher le patient suivant (7ème faute). Je tombe en dépression grave (agoraphobie peur de tout, je ne sors plus , je suis au plus bas). J'ai perdu toute confiance en la médecine, mais puise dans mes réserves pour trouver une solution avec mon médecin traitant pour comprendre mes douleurs à la côte. En janvier, le verdict tombe, j'ai la côte fracturée (côte droite dernière avant flottante, fracture côté extérieur longue de 3cm large de 0,5 cm, ya plus d'os, : où sont les débris???????, que s'est-il passé???? le dialogue avec le chirurgien si faible dans ma tête ne peut être possible..... Je suis désespérée, je suis ruinée, et je ne suis pas en mesure d'attaquer l'hosto. Pour résumé, brûlure suspecte, côte fracturée, hématome encore visible, cicatrices douloureuses suite à infection, prise de poids (15kgs), 5 incisions que personne m'explique, il s'est passé quelque chose mais personne ne veut me le dire.....ca mériterait bien réparation, je n'ai pas le droit de laisser passer ca mais je ne sais pas qu'elle aide on pourrait m'apporter??? Merci d'avance si vous avez une solution, tout au moins de m'avoir lue. (je jure de ne pas prendre de médoc codéiné j'ai déjà assez souffert, souffrant encore de ma côte qui n'est toujours pas réparée). Bises. Anne

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#236

Pour Anne

de cauroir, le 24 avril 2008, 15:44:57

Bonjour Anne,
J'ai lu ton ton message ! Avec grand intérêt et une histoire proche de la tienne.

Il existe je crois des commissions qui se chargent des erreurs médicales mais ce sera très difficile à mon avis. La côte, c'est "fréquent" : on te met des écarteurs pour cette opération et parfois ça abime les cotes. C'est probablement ce qui t'est arrivé et c'est malheureusement assez fréquent. Pour cette douleur, il faut attendre et c'est tout.

Je te conseille d'aller voir un autre centre pour te soigner et de te faire conseiller par ton médecin traitant.

Pour ma part, les douleurs s'estompent petit à petit mais je comprends bien de quoi tu parles. J'ai depuis un syndrome de colon irritable. Ce fut ma réaction au stress (comme toi l'agoraphobie).

Mais il est évident que les chirurgiens détestent les suites opératoires et donner des explications.

Je te souhaite bon courage !!!

Didier

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#237

Réponse à Cauroir

de Anne, le 24 avril 2008, 19:48:05

Didier, merci pour ton soutien, tu me fais peur avec ton SCI, j'ai regardé les symptômes et j'ai un affreux sentiment de vécu, mais je pensais que c'était dû à ma mauvaise alimentation (dépressive je mange tout et n'importe quoi), je vais garder ca en tête et faire attention les prochaines semaines, réduire les apports en graisse pour voir s'il y a un lien (je trouvais mon abdomen très gonflé, des fois presque plat, puis encore très gonflé, on m'a même demandé si j'étais enceinte..., bref à suivre, parce que même après la grossesse je n'ai jamais eu un ventre comme ca, ni jamais eu un transit aussi "dense",potpot 2-3 fois par jour). Merci encore Didier, dommage qu'on ne puisse parler que par ce biais. Bises. Anne

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#238

erreur reconnue

de minitoi1, le 24 avril 2008, 20:00:53

bonsoir,
tout s'arrange pour moi ...
comme mon assurance m'a dit de faire j'ai ecrit un courrier en AR au directeur de la polyclinique ou mon erreur médicale a été faite.
courrier assez salé
le directeur m'a convoqué j'y suis allée a reculons mais j'ai été très bienrecue.
quand il a recu ce courrier il a convoké l chirurgien qui a avouer la betise faite.
l'assurance de l'hosto é prevenu je vais passé au medecin expert et etre indemnisée oufffff

pour me joindre pour question
xxxx@xxxxx (ne laissez pas vos cooordonnées merci. La modération.)
bon courage a vous

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#239

Pour Anne

de cauroir, le 24 avril 2008, 20:42:07

Anne,
Je te donne mon mail perso :
xxxx@xxxxx (ne laissez pas vos cooordonnées merci. La modération.)
Aucun souci si tu veux me contacter en direct (on ne va pas polluer la liste, il y a deja 238 messages !)

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#240

@ Anne

de Philippe Bourlitio icon, le 24 avril 2008, 21:18:40

Bonjour Anne,

1. Faites moi signe dès que vous aurez récupéré les mails qui vous intéressent pour que je les efface ensuite (c'est mieux si leurs propriétaires ne veulent pas être spammés).

2. Comme je l'ai déjà signalé plus haut, ne renoncez pas d'emblée à la codéine, le problème décrit dans mon article ne touche qu'une minorité de cholécystectomisés.

Bon courage.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#241

Pour Philippe

de Anne, le 24 avril 2008, 21:25:35

Philippe, c'est bon j'ai déjà didier dans mes contacts, le message peut être supprimé. Pour la codéine, j'ai bien tout lu avec attention, et merci pour tant de détails, aussi merci de continuer à faire vivre cette belle page depuis 2005. Ca me fait tant de bien de pouvoir enfin en parler avec des personnes qui ont vécu les mêmes choses que moi. Merci pour tout. Cordialement.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#242

de Philippe Bourlitio icon, le 24 avril 2008, 22:04:07

A vot' service.

Au passage, à tous ceux qui ont apprécié cette page, faites donc un peu de pub autour de vous pour mon nouveau projet (si vous en avez l'occasion) :
http://www.sciences-et-democratie.net
Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un site participatif sur les questions science-société, un peu comme le présent site mais en beaucoup mieux...
Merci d'avance.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#243

de retour!pkoi ne pas ns rencontrer?

de kinezia, le 25 avril 2008, 15:01:14

Salam vous tous!
Cmt allez vs?vs me manquez bcp!
j'avais pas une seule mn pr voir ma boite!trop de boulot!trop de voyage!

je vs écris pr vs dire que g grossi!que je mange tt mais ce tt me fait tjs mal!
tt ce que j'avale me donne des douleurs abdominales et des nuits blanches!

si je prends le matin un tost tartiné avc du beurre, g tte la jnée une sensation de brulure!

je ne c pluas quoi faire!
régime ou consulter!

g déjà vu un gastro!pr lui ablation de la vésicule biliaire c rien!
et mes bobos c des illusions!

je vs ai tjs dit que depuis l'opération je ss plus la mm!

pkoi ne pas organiser une rencontre?

une table ronde ou des jnées scientifiques?

pkoi ne pas faire une association?

je ss aussi formatrice en ingénierie du developpement social.et militante associative.

prenez soin de vs!

Philippe tu me manques!

Big kisses!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#244

de Typhon, le 25 avril 2008, 19:06:30

Bonjour,
Pour des cas comme celui-ci, je pense que ça vaut le coup de faire appel à une assistance juridique. On en a tous au moins une avec la carte bleue, l'assurance de la voiture, etc...
Il n'est pas interdit non plus de changer de médecin. Mais attention, les médecins ont tendance à être solidaire entre eux. Le mieux est de prendre un médecin loin du précédant.

Pour ma part, depuis l'opération, ça va mieux. Le seul soucis reste une digestion relativement gazeuse. Ca me fait un ventre de femme enceinte !
Le commentaire du médecin a été une digestion active et bruyante. Merci, je suis bien avancée.
Mais bon, je ne vais pas m'en plaindre car ce n'est pas spécialement douloureux.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#245

mme philippe

de zaza, le 25 avril 2008, 21:40:44

@ kinezia

"philippe tu me manques
big kisses"

euh....

c'est madame, là....

au cas où.....

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#246

@kinezia

de cauroir, le 25 avril 2008, 21:48:56

Bonsoir,
Je ne sais pas si d'autres que moi ont des douleurs apres les repas. A priori Kinesia et moi au moins. De mon coté, on me dit que c'est le stress : syndrome de colon irritable. J'ai été opéré il y a un an.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#247

je ss bien une femme Philip!

de kinezia, le 30 avril 2008, 14:50:42

Salam vs tous!
tu m'as oubliée Philip!
c moi Kinezia!
g écris" sal lmjareb latsal tbyb"

cmt allez vs?

vs ne trouvez pas de réponses pr mon cas?
c douleurs à chaque ingéstion?

ça me fait tant mal que je regrette d'avoir mangé!

vais je rester ainsi tte ma vie?

prenez soin de vs!

qu'en é t il de la rencontre?

bne jnée!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#248

pr zaza!

de kinezia, le 30 avril 2008, 14:54:38

pr zaza!
je ss pas la femme de
Philip!

big kisses c ma façon de lui montrer qu'il me manque!

ça te gène?

g cru que c Philip que se demandait si je ss une femme!
donc pardon pr ce malentendu!

big kisses Philip!!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#249

ne repousser pas:

de kiki, le 02 mai 2008, 18:34:06

je rentre de l operation de la vesicule biliaire plus trouillard que moi il n y a pas je conseille de ne pas repousser l operation car ses vraiment rien en plus javais des calculs 5 assez gros cela tire les 2 premiers jours tres suportable vaut mieux 2 jours pas tres bien plutot que les 2 ans que j ai soufer

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#250

cholécystectomisé et codeine

de jack82, le 08 mai 2008, 17:07:51

Je confirme qu'être cholécystectomisé n'est pas sans inconvénient. J'ai eu la très douloureuse surprise d'être obligé de faire venir les urgences après avoir pris un seul comprimé de Codoliprane pour résorber une douleur vertébrale persistante. En fait la douleur vertébrale a été de très loin surpassée par les spasmes très douloureux à la suite de la prise de Codoliprane. J'avais le ventre tendu comme une baudruche, très douloureux, nausées sans que je puisse vomir, éructations, essoufflements, douleur thoracique à la base du c½ur, douleurs au bras, picotements dans les paumes surtout à gauche, frissons, transpiration, et l’impression de faire en plus une crise cardiaque (je connais j’ai déjà eu un infarctus). Les douleurs ont disparu avec une injection de Spasfon. Je vais donc ajouter ce médicament à ma pharmacie de secours avec le Natispray au cas ou je serai à nouveau confronté à la codéine ou autres dérivés car il y a en fait beaucoup de médicaments qui en contiennent. Il est tout de même anormal qu’à la suite de cette opération il n’y ait pas d’information sur les médicaments dangereux et que les notices ne nous mettent pas en garde. Effectivement les chirurgiens se gardent bien de dire qu’il y a quelques précautions à prendre … ce qui est scandaleux. Ils disent que cela ne changera rien à notre vie, ce qui est bien sûr faux. Depuis cette opération je ne suis plus comme avant. Après un repas même normal il est courant pour moi d’être obligé de m’allonger un &frac14; d’heure car je suis pris d’un coup de pompe. Les médecins ne sont pas tous catégoriques la dessus certains pensent pourtant que c’est normal car la production de bile doit se faire brusquement ce qui donne un coup de pompe momentané puisqu’il n’y a plus de réserve la vésicule étant absente.

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#251

Codéine toujours

de Philippe Bourlitio icon, le 16 mai 2008, 16:26:36

Bonjour Jack82,

Merci de votre témoignage. Un de plus allant dans le sens d'un effet indésirable de la codèine chez certains cholécystectomisés.

L'information des professionnels de santé sur ce sujet était aussi l'une de mes interrogations. Il serait intéressant que chacun de nous pose la question à son médecin et à son pharmacien (certains d'entre vous l'ont déjà fait). En effet, ils sont tenus de signaler ce genre de problème dans le cadre de la pharmacovigilance. Celle-ci intervient après la mise sur le marché des médicaments afin de repérer les effets indésirables que les essais cliniques n'auraient pas révélés. Si le phénomène est connu, il faudra alors enquêter sur le pourquoi de l'absence d'information sur les notices. Sinon, c'est peut-être à nous de déclencher cette alerte de pharmacovigilance. Invitez votre médecin ou pharmacien à venir consulter cette page s'il n'y croit pas (pour la trouver il suffit de taper "vésicule codéine" dans un moteur de recherche, ce sera le premier résultat ;) )

Je vais tâcher de mettre sur cette page, dans le week-end, un sondage pour faciliter la collecte de vos réponses. Quelque chose du genre :
"Interrogé sur un potentiel effet indésirable de la codéine chez les personnes cholécystectomisées, votre médecin/pharmacien indique que :
- il n'a jamais entendu parlé de ce phénomène
- il connaît ce phénomène
- il l'a déjà diagnostiqué
- il l'a diagnostiqué et l'a signalé au réseau de pharmacovigilance
- il ne veut pas répondre.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#252

Coup de pompe après les repas

de Philippe Bourlitio icon, le 16 mai 2008, 16:28:31

Je voudrais revenir sur le coup de pompe que signale Jack82. Nous avions à peine effleuré ce sujet dans les messages #17 et #18. Dans mon cas, j'indiquais : "je n'éprouve pas de difficultés de digestion, si ce n'est avec la chaire à saucisse... Effectivement, je ressens souvent une fatigue post-prandiale mais je ne sais pas si on peut l'imputer à notre pathologie...". Est-ce l'âge ? Aujourd'hui je suis obligé d'exclure certains aliments de mes déjeuners si je veux pouvoir être un minimum productif l'après midi sur mon ordinateur. Mon pire ennemi : les frites. Le week-end, une petite sieste d'un quart d'heure après le repas donne de bons résultats.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#253

@ Kinezia

de Philippe Bourlitio icon, le 16 mai 2008, 16:50:48

Bonjour Kinezia,

Merci de ton message de sympatie. C'est vrai que vous êtes maintenant quelques fidèles de cette page !

Concernant ta proposition d'une rencontre, pourquoi pas. Qui veut l'organiser ? Tenez-moi au courant :) Pour info, j'habite près de Paris, Michèle (#22) au Quebec...

Concernant l'idée d'une association, quel en serait le but ? Les 250 messages ci-dessus révèlent plutôt une diversité de situations post-opératoires (qu'il était toutefois très intéressant de découvrir). Ce forum ne reste-t-il pas le meilleur moyen de savoir si, dans cette diversité, on peut trouver des cas similaires au sien et de pouvoir partager cette expérience ?

Concernant ton échange de message avec ma Dame, je suis étonné : elle n'a pas précisé que je suis un monstre vivant au fond d'un marais puant et tellement hideux que ça pique les yeux quand on me regarde ;)

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#254

votre femme!

de kinezia, le 16 mai 2008, 17:06:27

Bonjour Philippe!
qui a parlé de votre femme?

c zaza!il a cru que je ss votre femme en vs envoyant des big kisses!

pr la rencontre, je vis à Rabat.

il faudrait penser à réaliser des tables rondes en invitant un médecin ou un chercheur et illustrer par nos témoignages afin d'en faire un débat fructueux!

Connaissez vous Docteur Mohamed Faid?c un grand savant qui a révolutionné les habitudes alimentaires.

en le contactant et en l'invitant peut étre ns allons trouver le reméde de nos maux!

tenez bon!

moi g pris "Lholba" en grains (c en arabe, je ne connais pas son nom en français!) pr me soulager des douleurs gastriques, je bois aussi du jus de gingembre et g pas pris la longue liste que m'a préscrite le médecin!

je me dirige vers la phytothérapie!

j'en ai marre des médicaments!

le thym, la marjorelle et le jojoba me font énormément du bien!

à essayer!

Bon courage!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#255

Les probiotiques

de cauroir, le 16 mai 2008, 17:09:54

Bonjour,
Je tente depuis 3 semaines des probiotiques. Ca me soulage un peu plus sans être extraordinaire. Mais ce qui est pris est pris !
Didier

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#256

@ Kinezia

de Philippe Bourlitio icon, le 16 mai 2008, 17:29:16

Juste pour dissiper le malentendu :
Derrière le pseudo "zaza", c'est bien mon épouse qui intervenait. Elle voulait prévenir toute tentative de drague d'une internaute envers son petit mari. Mais tout ça n'était que de l'humour (ce qui n'est pas toujours évident à rendre par du texte). Passons.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#257

Coup de pompe après les repas

de jack82, le 16 mai 2008, 21:02:54

Bonjour Philippe,
oui c'est ce que l'on me dit aussi, tout le monde ne réagit pas de la même façon, en un sens heureusement. Il est vrai que dans le cas de pluri pathologies il n'est pas évident de faire la part des choses et cibler un responsable en particulier. D'où l'intérêt aussi d'avoir un bon généraliste qui puisse avoir une vue d'ensemble, une approche globale de la personne et comprendre pour mieux coordonner à partir des symptômes et des avis des spécialistes au besoin. Dans mon cas le problème de l'absence de vésicule est doublé d'une déficience pancréatique (calcification de la queue du pancréas). Ces deux pathologies sont liées à l’origine. J’avais probablement eu une pancréatite aiguë passé inaperçu voilà assez longtemps (11g de triglycérides) et ensuite des pancréatites chroniques inexpliquées. A la suite d’une investigation de la région on a découvert que la vésicule très grosse et pleine de calculs communiquait, sans être elle-même douloureuse, une inflammation à toute la région, y compris le pancréas, ce dernier lui devenant douloureux. C’est une caractéristique familiale découverte simultanément. Ma mère en est morte à la suite d’un cancer qui avait été provoqué par une vésicule surinfectée depuis des années sans qu’il y ait eu de douleur préalable. Pour moi l’ablation de la vésicule à résolu le problème de pancréatite chronique ou du moins diminué les épisodes avec toutefois quelques montées épisodiques de lipase (enzyme révélatrice d'une infection du pancréas). Alors effectivement ces deux éléments cumulés peuvent expliquer cette fatigabilité qui est apparue après l’opération. Ce qu’il faut retenir aussi, c’est que pour la douleur, qui est une alerte, tout le monde ne la perçoit pas non plus de la même façon et certains endroits peuvent être plus ou moins sensibles.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#258

Codeine toujours

de jack82, le 16 mai 2008, 21:09:45

Re Bonjour Philippe et les autres internautes qui sont concernés pas la Codéine ou dérivés morphiniques.

Je suis d'accord pour mener une petite enquête autour de moi sur la codéine auprès des médecins et pharmaciens.
Ce que je peux dire maintenant c'est que mon médecin, puis l'urgentiste ensuite ne savaient pas !!! sauf après avoir consulté leur VIDAL.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#259

Fatigue après avoir mangé

de Anne, le 17 mai 2008, 11:02:42

Bonjour à tous,
Je viens de lire tous les derniers témoignages, j'ai 31 ans, et je confirme une fatigue plus ou moins importante à la limite de la nausée parfois selon la quantité de nourriture lors d'un repas, je suis d'accord avec le raisonnement sur le fait que nous n'avons plus la petite réserve de bile prête à faire fasse à une repas consistant (surtout si des matières grasses sont importantes), moi-même j'avais fait ce raisonnement face aux boissons alcoolisées et m'interdit de solliciter mon foie de manière "ardue" : puisque j'ai pris 15 kgs que j'ai un ventre de femme enceinte, je me suis lancée dans une sorte de régime et d'hygiène de vie : pas d'alccol (ou un zest pour le goût mais avec beaucoup de coca ou jus d'orange ..., pour ne pas me désocialiser ni laisser cette opération mener mon existence), 4/5 repas par jour très légers et pris lentement (bien macher), en deux semaines j'ai perdu 4kgs, sans effet de fatigue ni douleur à la digestion. Mes repas : un café et des céréales le matin, une pomme ou un yaourt (un doux : bifidus actif passe très bien) à 10h00, une salade composée ou une tranche de jambon avec des légumes ou des féculents si grand appétit (pas de pain, une craquotte ou une biscotte), un bol de céréales ou un fruit ou un laitage à 16h00, une soupe ou une salade avec un fruit et un laitage. Ca ressemble à un régime hypocalorique, et pauvre en apports nutritionnels, seulement hormis un minimum de lipides et de glucides, source de mes douleurs (à mon seul avis), j'agrémente mes salades de complément vitaminique (levure de bière), j'assaisonne avec de l'huile d'olive ou isio4, du citron et du sel aux herbes (moins d'apport salé avec beaucoup de goût), pour les féculents j'agrémente de concentré de tomates bio non acide pour ne pas mettre de beurre ou de fromage. Tout ça pour dire qu'en fait, je me sens mieux, bien mieux, juste un inconvénient, je n'ai pas de souci de constipation allant aux toilettes 2/3 fois par jour (du jamais vu pour moi qui y allais 1/2 fois par semaine grand maximum avant l'opération). Je n'ai plus ce ventre qui gonfle inconfortablement, j'ai la pêche et je ne me prive pas d'une petite barre de chocolat (riche en magnésium et très bon "antidépresseur" rireeeeeeee). Je vous tiendrais au courant de l'évolution de cette expérience alimentaire, je me donne 6 mois pour voir les résultats, sachant que je le fais seule sans conseil médical, dès qu'un nouvel aliment ne me convient pas il est très repérable (hier soir j'ai mangé une saucisse de toulouse, sur un concours de pétanque, pas le choix, j'ai eu des remontées acides pendant 3/4 heures : saucisse banie). Voilà fidèle à moi-même je vous ai écrit un roman....
Je vous embrasse tous. Pour la rencontre : c'est une bonne idée mais nous semblons très loin les uns des autres.....

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#260

@Anne

de cauroir, le 17 mai 2008, 11:14:01

Bonjour Anne et merci pour ce commentaire
Ce serait sympa de nous tenir au courant. Je suis confronté également aux problèmes de fatigues après les repas.

@Philippe, une idée d'amélioration serait de pouvoir contacter directement les autres contributeurs de cette liste.

Didier

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#261

de Typhon, le 17 mai 2008, 11:42:18

Pour ma part, j'ai peu à peu repris une alimentation normale. Par contre, en cas d'un repas consistant, je me retrouve avec les intestins qui font mal et une constipation (pour ne pas arranger les choses).
Ma mère est pharmacien. Pour elle, les effets d'un médicament codéiné étant variable d'une personne cholécystectomisée à l'autre, elle ne voit pas trop le problème vu qu'elle ne comprend pas la relation de cause à effet de la codéine sur les douleurs que ça provoque (moi non plus d'ailleurs mais bon, suis ingénieur pas médecin).
Pour ma part, je vérifie les notices des médocs qu'elle me donne avant de les prendre.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#262

de lordjim, le 17 mai 2008, 11:59:02

Je suis heureux de voir la vitalité de ce site même si j'y interviens moins, j'ai eu l'impression qu'il a parfois servi de véritable exutoire psychothérapique, ce n'est pas la moindre de ses qualités.
Bravo

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#263

alimentation

de xavxav, le 17 mai 2008, 18:00:29

concernant l alimentation je pense qu il faut faire tres attention aux aliments gras:le mouton les frites les cacahuetes (dur dur pour l apero)les saucisses et aux aliments qui fermentent:choux poireaux.
pour ma part je prend regulierement un medicament du bedelix (sachet d argile)qui me convient tres bien.
depuis je ne me prive pratiquement plus que des aliments cites dessus.
Concernant le coup de pompe je pense qu il est present chez beaucoup d entre nous mais il faudrait voir si cela est du a un repas un peu plus copieux ou non .A VOIR
SALUT A TOUS

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#264

A Thyphon

de jack82, le 17 mai 2008, 21:28:11

Bonjour Typhon,
il existe bien un rapport qui a été établi avec la codéïne : voir l'article suivant : http://www.hepatoweb.com/congres/beaujon2005/gastrobeaujon2005/ponsot.pdf
La prise de codéïne peut provoquer des troubles qui rappellent un spasme du shincter d'Oddi. Elle peut occasionner aussi une hyperpression des tractus biliaire et pancréatique, et peut s'accompagner d'une élévation des LDH.
Voilà aussi ce que l'on trouve sur la notice du Paracétamol codéiné. Effets indésirables : syndrome douloureux abdominal aigu de type biliaire ou pancréatique, évocateur d'un spasme du sphincter d'Oddi, survenant particulièrement chez les patients cholécystectomisés.
Effectivement les toubibs sont sceptiques quant à ces effets décrits !!!
Jack

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#265

alimentation

de basloulys, le 17 mai 2008, 23:35:35

j'ai subi une cholecystectomie en novembre 2005 par coelio qui s'est super bien passée. Aujourd'hui (en fait depuis environ 3 mois) je me suis aperçu que je ne supportais plus certains aliments tels que le lait qu'il soit 1/2 écrémé ou écrémé, la creme fraiche, le porc et toute préparation a base de ces aliments quiche, etc...
Quand je dis que je ne les supporte plus c'est qu'en fait j'ai des douleurs au niveau des intestins et suis obligée de me "vider" aux toilettes. j'ai quelques douleurs sur le coté droit au niveau des cotes. Ma question est la suivante : eput-il s'agir des suite de l'ablation de la vésicule ou bien est-ce un probleme au niveau du cholédoque? j'ai fait une prise de sang mais résultat que dans 72h.
merci d'avance

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#266

A basloulys

de jack82, le 18 mai 2008, 1:26:40

Bonjour Baslouly,
il est aussi possible que le pancréas soit congestionné puisque canal colédoque et canal de Wirsung communiquent avec la vésicule, le pancréas et le Duodénom (c'est à ce débouché qu'il y a le sphincter d'Oddi). Si c'est le cas sans pour autant qu'il y ait pancréatite avérée le taux de lipase est augmenté. Merci pour mon info. de me dire pour le résultat de l'analyse ... et que surveille-t-on ?
Jack

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#267

pr Zaza!

de kinezia, le 20 mai 2008, 15:46:31

bonjour!
désollée zaza!je ne draguais pas votre mari!

Concernant l'alimentation pr les nouveaux arrivés, éfféctivement, elle n'arréte pas de ns surprendre!
moi,par exemple,mm un verre d'eau des fois me fait énormément mal!

les poissons frits ou en veloupté me donne des gastaralgies et des diarrhées!

je ne c plus vers quel saint tourner!

je trouve que Anne controle la situation!et ça encourage le groupe à s'y mettre.

et notre fameuse rencontre?

à titre d'info la vésicule biliaire en arabe c LMRRARA, et nous les cholésystomisés: MHAYDYNE LMRRARA.

voilà!

Tenez bon!

Kinézia

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#268

sphinctérotomie

de vegi, le 22 juillet 2008, 18:19:20

Bonjour
j'ai subi une cholecystectomie en octobre 2006. J'ai eu 2 nouveaux épisodes douloureux avec les mêmes symptomes + bilan hépatique perturbé suite à la prise de codéine (je n'avais eu aucune info à ce sujet , je viens de découvrir sur ce site la relation ...) . Il y a peu , nouvel épisode sans raison apparente . Le gastro que j'ai vu a consulté le compte rendu opératoire de l'époque et a pu constater que celle ci c'était mal passée (sans que j'en sois informée non plus ....!!!) et qu'un calcul était passé ds le cholédoque et que le chirurgien avait beaucoup "bataillé" afin de le récupérer . Le gastro a donc pensé qu'un calcul était peut-être encore là. Rien à l'echographie , à part un cholédoque dilaté) et bilan hépatique très pertutbé. On m'a fait une bili irm qui ne montre rien . Le médecin me parle donc d'un pb avec le sphincter et envisage une sphinctérotomie, par echoendoscopie . Il m'a parlé des risques de ce geste opératoire .(possibilité d'hemorragie). Comme j'ai déjà subi plusieurs interventions (dont la vésicule), du dos , des cervicales ,... qui se sont toutes soldées par des pbs de cicatrisation et de fibrose , je suis inquiète . Je voulais donc savoir si d'autres personnes avaient subi cette intervention et comment cela c'était passé .
Merci d'avance pour vos réponses et aussi pour toutes les infos que j'ai pu trouver grâce à vous !!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#269

Sphinctérotomie

de lordjim, le 23 juillet 2008, 9:28:05

Bonjour Végi,
J'ai subi une cholécystectomie il y a plus de 20 ans,on a du me pratiquer une sphinctérotomie car calcul enclavé dans le cholédoque inextricable autrement. Il y a quelques années nouvelles crises, nouveau calcul dans le cholédoque décelé à l'échoendoscopie nouvelle sphinctérotomie pour l'extraire et parce qu'on constate qu'elle s'est refermée. Soulagement immédiat, aucune suite particulière et depuis ça roule, malgré de temps en temps petite crise, je pense qu'il y a des petits calculs qui passent. Donc pour la sphinctérotomie personnellement j'apporte un témoignage très positif et je remercie le chirurgien très sympathique par ailleurs.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#270

merci !!!

de vegi, le 25 juillet 2008, 16:14:09

Bonjour Lordjim

Merci pour la réponse et de me rassurer !
J'attends RV avec le chirurgien qui va donc faire la sphinctérotomie , pour ce pb de dysfonctionnement du sphincter. Je donnerai des nouvelles !!!
A bientot !!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#271

de Typhon, le 04 août 2008, 20:09:54

Bonjour,
Depuis que j'avais reprise les activités physiques, je ressents une douleur au niveau de la vésicule biliaire. Le chirurgien que j'avais vu pour le contrôle m'a alors déclaré que c'état normal puisqu'il y a là une cicatrice. soit .Une radio, prise suite à des douleurs dans le dos (donc sans rapport) a révéler la présence de clips à l'endroit de l'opération. Ca a surpris mon médecin de famille qui ne s'attendait pas à ce genre de chose et qui a lancé un juron du style : "ils ont oublié quelque chose". A priori ce n'est pas grave (sinon une septicémie se serait incrustée je pense) mais j'aimerai avoir confirmation et s'il s'agit bien d'un oubli ou si c'est normal. Le compte rendu n'en parle pas.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#272

pour Typhon

de minitoi1, le 04 août 2008, 23:03:31

message pour Typhon

bonsoir oui le clip est tout a fait normal c pour clamper l'artere ( pour eviter emoragie ) moi j'ai probleme avec ce clip qui clampait en plus de l'artere mon canal cystique je suis donc une victime d'erreur medicale lol mais serieusement le clip é normal

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#273

de logika, le 07 août 2008, 12:58:07

C'est tout de même hallucinant que pour des cholescystectomies, qui sont maintenant des opérations très simples, qu'ils arrivent à AMOCHER les patients d'une pareil manière.......
C'est HONTEUX.... et je parle en connaissance de cause. Vous pouvez voir plus haut mon historique..

Pour vous donner de mes nouvelles, mon dossier qui est parti en expertise n'est toujours pas de retour... ( ça prend du temps pour nous décourager)...
Ma santé va un peu mieux, mais je ne vis plus comme il y a encore deux ans....

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#274

tout juste operee

de marie, le 16 septembre 2008, 19:59:49

je viens juste d etre opérée de le vesicule en urgence,j ai eu 2 crise tres douloureuse ,mon medecin ma envoyée passée une echo à l hopital,il mon gardée et opérée aussitot,à mon reveil j ai apprie que je n avais plus de vesicule ,j avais un drain,et j etais perfusée pendant 5j,je viens tout juste de sortir de l hopital,l infirmiere passe tous les jours pour les soins et la piqure pour eviter une pheblite,dans l ensemble ça c est pas trop mal passée,je n ai ressentie aucune douleur,le seul truc c est que je n ai pas faim,j ai été opérée le 10/09,quand je vois tous les probleme que vous dites y a de quoi réflechire,mais d un autre coté ma mere c est fais opérée il y a plus 28 ans,et elle ne c est jamais plainte j espere que j aurai la meme chance quelle,sinon faudra faire avec ,moi non plus je n ai pas vu de dieticienne,et j ai un rdv de controle dans 1 mois

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#275

Bonjour Marie

de Cauroir, le 16 septembre 2008, 20:33:08

Bonjour Marie,
Il ne faut pas te fier aux quelques cas ici qui se passent mal (dont moi). Sur les milliers d'opérés, nous ne sommes que très peu.
Bon courage pour ta convalescence
Didier

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#276

de Typhon, le 22 septembre 2008, 10:36:05

Oui, Marie, ne t'inquiètes pas.
L'appétit reviendra au fur et à mesure. C'était pareil pour moi mais c'est vite revenu.
J'étais opérée en octobre et j'ai passé un réveillon de Noël normal.
Le passage chez le diététicien n'est pas une obligation. En fait, c'est à toi d'expérimenter. Si un aliment ne passe pas, essayes plus tard. Evites juste de manger trop gras dès le départ.
Tant que tu n'as pas de douleur, ça ira.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#277

merci de vos reponses

de marie, le 22 septembre 2008, 21:02:59

je vous remercie pour vos réponses,je vais deja mieux on ma retiré les fils et arreté les piqures,on continu les soins là ou il y avais le drain,dans l ensemble ça peux aller,l appetit n est toujours pas la juste un drole de gout sucrée dans la bouche peux t etre du aux perfusion,et des petites douleurs aux intestins,et de la fatigue, l imfirmiere me dit que c est normal qu il faut plus de 15j apres une operation pour bien se remettre,il me restre plus qu attendre j ai le moral c est deja ça,je reprend mon travail le 12/10 d ici là ça devrais aller,bonne soirée à vous tous

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#278

de Adb, le 29 septembre 2008, 23:29:43

J'ai eu une cholecystectomie il y a un mois.
J'étais passée sur ce site avant en faisant des recherches sur les suites de l'opération.
Je fais appel à votre vécu pour répondre à certaines questions que je me pose.
L'opération s'est bien déroulée, par contre dès le lendemain, j'étais confrontée au problème de diarrhée.
Avant l'opération, je souffrais de colopathie fonctionnelle. Depuis, c'est bien pire qu'avant. Environ 15 à 30 minutes après chaque repas, je dois filer aux toilettes. Ayant repris le travail, c'est particulièrement gênant. J'y vais bien 6 fois par jour.
Après lecture de vos témoignages, j'ai l'impression que c'est un problème que j'aurai à vie. Est-ce que certains d'entre-vous ayant eu ce problème ont vu une amélioration avec le temps ?

Est-ce que vous avez eu mal aux muscles autour et entre les incisions ? Dans mon travail je passe 9 heures assise par jour et mes muscles au dessus du ventre me font mal. C'est un problème léger, mais contrariant.

J'ai eu une crise de colique hépatique la semaine dernière. Je n'ai plus de vésicule bien sur, mais mon gastroentérologue m'a expliqué que des micro-lithiase avaient du migrer dans le foie. Elles n'était donc pas visibles dans le cholédoque quand le chirurgien l'a sondé afin de vérifier la présence de calculs après la cholecystectomie. Et ce ou ces calculs seraient ressortis du foie et passés le cholédoque, provoquant une crise. Si ce problème est confirmé, ils ne pourront être enlevés que par endoscopie.
C'est embêtant, c'est sur. Mais au moins personne en m'a sorti le traditionnel "c'est psychologique" quand j'ai eu cette crise. Je trouve que c'est pire que tout : avoir une crise de colique hépatique et entendre des infirmiers et médecins parler de stress, de crise d'angoisse.
Mais pour le coup, alors que je pensais être enfin débarrassée de la peur de la crise, voilà que je vais devoir vivre avec de nouveau. Car la prochaine crise peut être cette nuit... ou dans 20 ans.

La lopéramide (immodium) était jusqu'à aujourd'hui un de mes meilleures amies et alliés. Mais je viens de lire que cela pouvait déclencher une crise. Est-ce avéré ou n'est-ce arrivé qu'à un nombre très restreint de personnes ?

Ma dernière question : quelqu'un a-t-il pensé à faire un site de et pour cholecystectomisés, recensant tous les problèmes rencontrés avant/pendant/après l'opération, les médicaments efficaces/inefficaces d'après les témoignages, etc. Bref un site d'expériences vécues qui fasse un peu le tri dans l'information et évite de devoir fouiner partout pour trouver des réponses ?

Pour info, plusieurs articles concernent la cholécystectomie sur ce site : http://www.servicevie.com/01alimentation/Conseils/Conseil10092001/conseil10092001.html

Merci de m'avoir lue. En attente de vos réponses...

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#279

de Lordjim, le 30 septembre 2008, 8:50:55

Bonjour,
Ce problème de selles assez précoces après le repas semble assez fréquent, pour ma part les diarrhées se sont estompées avec le temps, l'Imodium ne m'a jamais posé de problème alors que logiquement cela aurait pu être le cas. Les douleurs s'estompent. Opéré par voie classique j'ai eu la surprise de me récupérer une hernie ombilicale qui s'est accentuée avec le temps, alors que j'avais seulement un nombril légèrement saillant.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#280

Réponse à Adb

de Cauroir, le 30 septembre 2008, 9:41:49

Bonjour Adb,
J'ai à priori les mêmes problèmes que toi mais les choses semblent s'arranger très très doucement. Les douleurs aux muscles se sont estompées doucement. Pour les diarrhées, je n'ai pas trouvé de remède miracle malheureusement. Il faut comprendre que la bile était avant déversée quand tu en avais besoin, donc elle s'attaquait aux aliments. Maintenant, elle tombe en goutte à goutte en direct. Or la bile est laxative. Ceci explique les diarrhées. Comme tu avais un terrain de colopathie, cela n'arrange rien. En ce qui me concerne, j'ai le sentiment que le temps améliore un peu les choses, mais rien de super. Je vais voir un interniste mercredi prochain. Je ne te cache pas que j'aimerais échanger avec toi du sujet, sur cette liste si on ne la pollue pas trop ou sur une liste privée.
Je ne vis pas bien cela surtout à cause du travail ou il est difficile de se sauver d'une reunion importante ou de quitter ses collegues avant la fin du repas. A la maison, ma petite famille comprend.
Didier, opéré en mai 2007.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#281

diarrhée + douleurs?

de marie, le 07 octobre 2008, 21:21:15

bonjour,me revoila,moi aussi j ai de la diarrhée je pensais que c etait normal apres l opération,c est vrai que c est derangeant,en plus j ai une douleur assez forte au niveau des reins qui reviens regulierement,et là depuis 2 jours j ai mal à 1 mollet et dans le dos,je n aime pas me plaindre ,mais là je me pose des questions, je vois mon chirurgien le 17 ,j espere qu il saura m expliquer ce qui se passe

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#282

codéine

de kti, le 01 décembre 2008, 14:06:27

J'ai été aussi opéré il y a 2 ans 1/2 J'ai eu des douleurs assez intense recement et que j'avais plus mal quand j'essayais certains des médicaments anti douleur suite à douleur intolérable ...
Je viens de découvrir par hasard que la CODEINE était interdite !!!!! en prennant prontalgine le pharmacien ne m'a rien dis et j'ai lu le mode d'emploi après la crise ...
on ne m'a rien dit il faut dire que erreur médical ...comme le radiologue n'avait pas vu que j'avais une vésicule nécrosée et "bourrée" de calculs (ce sont les mots exact du rapport d'opération et des calcul qui bouchaient le coledoque et le pancréas je faisais des coliques hépatiques 50 en 1 mois quand même !!!! J'étais à une heure d'y passer quand j'ai été opéré parait il en plus sur mon lieu de vacances et .... un 14 juillet, 1ere opération pour enlever les calculs et 2 ème pour enlever la vésicule 2 jours après ) Je pense que les suites personne ne m'en a parlé ou peut etre pendant que j'étais dans le coltard !!!
donc je ne me souviens de rien !)
Donc bilan ... : Voici mes test avant de me rendre compte !Oubliez eféralgan à la codéine sur ordonnance, le prontalgine (qu'on m'a donné sans ordonnance car j'avais une super migraine)et le migralgine que je connais depuis des années donc je me suis pas méfié ! ARGGGHHHHH ca fait mal !
sinon j'ai des douleurs assez désagréables et des maux d'estomac et lourdeur depuis quelque temps et je me demande (c'est la raison de ma présence ce sur ce forum d'ailleurs) si ce n'est pas quand je mange des chewing gum... Car ça allait mieux depuis quelque temps et que hier j'en ai maché plusieurs et aujourd'hui les douleurs recommencent ... et il y a 3 semaines pour me tenir eveillé pendant une très grosse charge de travail j'en ai maché pas mal et j'ai eu bcp de douleurs donc affaire à suivre !!!!sinon j'ai pris énormément de poids depui 35 kg et je ne mange pas bcp car je ne digère rien depuis l'opération et j'ai l'impression d'avoir un ventre de 6 mois de grossesse !!!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#283

de Typhon, le 03 décembre 2008, 10:49:23

Bonjour,
J'en avais discuté avec ma mère qui est pharmacien. Elle me disait : "bah, la codéine ? Il faut essayer pour savoir si tu peux le prendre. Après tout, ça dépend de la personne et non de l'opération".
Mouais, super...
Du coup, j'ai moi aussi supprimé la migralgine par prudence. Je n'ai pas envie d'essayer. Je prends du dextropropoxyphène à la place (le bon vieux propofan sans caféine).
De plus, tout n'est pas marqué sur les notices. Il vaut mieux consulter le Vidal du pharmacien. Là, perdu entre toutes les recommandations, on trouve pour le dafalgan codéiné par exemple : déconseillé aux cholécytectomisés. Mais bon, le pharmacien ne connait pas tout son Vidal par coeur qui, en plus, s'étoffe d'année en année. A nous donc d'être vigilant sur ce sujet. Perso, à chaque fois que j'ai un traitement à prendre, je lis d'abord les notices.
J'ai remarqué la même chose que toi pour les chewing-gums alors je suis passée aux bonbons sans sucre mais gare à l'effet laxatif de l'aspartame si surconsommation.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#284

Vives les bileux

de Fred, le 22 janvier 2009, 14:30:35

Bonjour à tous!

J'arrive parmis vous la vésicule en moins depuis une semaine, la cellio pas cool à cause des gaz qu'ils injectent, mais pour le régime y'a pas mieux...grâce à vous tous je vais éviter la coeine, par contre, j'ai l'habitude du propofan caféiné contre les migraines...plus possible d'en prendre sous peine de crises à nouveau???!!
Je ne mange ni sucres, ni graisses depuis un mois, les fetes comprises, je maigris mais plus de crises.Je réapprends à manger.Je vais me permettre de demander à mon médecin toutes les choses à éviter, nourriture comme médicaments, je vous dirai ca.Mon chirurgien m'a affirmé que je pouvais vivre normalement en évitant seulement les graisses...je verrai bien...
Bon courage à tous et merci pour vos conseils.
FRED.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#285

de Typhon, le 23 janvier 2009, 11:58:57

Aucun problème pour le propofan même caféiné. Le principe actif du propofan est le dextropropoxyphène qui n'a rien à voir avec la codéine. J'en prends aussi pour mes migraines.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#286

toujours des crises malgré l'ablation

de fredou, le 29 janvier 2009, 20:43:09

Après 2 ans de crise de coliques hépatiques, on m'a retiré la vesicule biliaire et ... les crises ont continué, ça fait maintenant 3 ans que je fais 2 à 3 crises par an. (spasfon + biprofenid + visceralgine)
J'ai appris hier qu'il s'agissait d'une conséquence qui concernait 10 à 20% des gens opérés : un disfonctionnement du sphincter d'Oddi. Nouveau traitement en cas de crise : NATISPRAY. Ce médicament est donné aux gens qui font des infarctus, il agit sur les muscles, fait baisser la tension, il faut le prendre allongé mais il parait qu'il arrête la crise immédiatement.
Ce médicament me stresse un peu, est-ce que certains d'entre vous en ont pris, en prennent, en ont entendu parlé ?
Merci de vos réponses ...

Commentaire jugé pertinent à 100% (2 votes).

#287

suite opératoires

de fred, le 29 janvier 2009, 20:51:13

Bonjour à tous,
Je me remets tranquillement de l'ablation sous cellio de la vésicule.Rien à dire pour le moment.Tout ce passe bien.Je fais quand mm attention à ce que je mange, ni gras, ni copieux et j'avoue que je me sents bien.Ca tire encore un peu et je marche encore lentement et un peu courbée. Je pense que l'on peut quasi tout manger sans exagération.Il est vrai que certaines personnes peuvent avoir certaines complications comme j'ai lu, mais heureusement ce n'est pas pour tout le monde.Bon courage à ceux pour qui c'est plus difficile.Bien à vous.FRED.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#288

de katioucha, le 02 février 2009, 16:21:47

Bonjour,
J'ai été opérée de la vésicule en 2003. Suites opératoires difficiles dues aux gaz. Depuis plus de douleurs mais je dois être très attentive à l'alimentation, sinon, impression de gastro assurée.A proscrire : les aliments gras, les oeufs, la charcuterie, les patisseries, bref, tout ce qui est bon!!
Par ailleurs, je confirme que la codéine provoque des douleurs violentes. J'ai pris de la prontalgine pour soulager une migraine ce matin, et cela m'a provoqué des douleurs abdominales aigues qui m'ont rappelé les douleurs des calculs biliaires. Efficace pour les migraines mais à proscrire pour ceux qui n'ont plus leur vésicule!!!
La question que je pose à ceux qui ont connu cette mésaventure avec la codeine : la crise va t-elle se reproduire ou bien cela stoppe t-il avec l'arrêt de la codeine?
Merci pour vos réponses et bon courage à tous car en effet, vivre sans vésicule n'est pas un long fleuve tranquille!!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#289

@ katioucha

de Philippe Bourlitio icon, le 02 février 2009, 17:31:42

Bonjour Katioucha,

Merci pour ton témoignage.

Pour répondre à ta question, la crise liée à la prise de codéine se dissipe en quelques minutes. J'écris dans l'article : "une douleur, au niveau du sternum, qui gagnait en intensité à chaque instant... La douleur diminua ensuite progressivement, mais trois nouvelles crises, identiques à la première, se succédèrent. Le tout dura approximativement quinze minutes". C'est tout (c'est déjà pas mal !). Si des crises reviennent plusieurs heures après, à mon avis, c'est autre chose.

Un rappel, la codéine n'est pas à proscrire pour tout le monde. Plusieurs témoignages sur cette page le montre. D'après les infos que j'avais trouvées sur le web, seulement 20% des cholécystectomisés seraient concernés par la réaction à la codéine. Voir commentaire n°33 :
http://www.debats-science-societe.net/breves/2005/05/02.html

Cordialement.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#290

erreur de lien

de Philippe Bourlitio icon, le 02 février 2009, 17:32:55

http://www.debats-science-societe.net/breves/2005/05/02.html#33

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#291

de katioucha, le 02 février 2009, 18:17:48

Merci Philippe pour votre réponse. Pour ma part, c'est la première fois en 6 ans que j'ai une telle douleur et je dois donc faire partie des 20 % de "chanceux" qui ne supporte pas la codeine. Je souhaite seulement que ça ne revienne pas et juré, plus de codeine pour moi!!
Un petit mot pour les personnes qui ont témoigné sur sur site : je compatis avec ceux qui souffrent car ces douleurs sont vraiment dures à supporter (j'ai souffert de crises dues à des calculs biliaires pendant 20 ans avant que l'on me fasse le bon diagnostique. Mais malgré les restrictions alimentaires et les problèmes liès aux opiacés, on se sent BEAUCOUP mieux (avec le temps) après l'opération.
(quelqu'un connait-il un anti migraineux efficace qui ne contient pas de codeine?)
Amitiés à tous.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#292

migraine et vésicule en moins

de fred, le 02 février 2009, 22:28:44

Bonjour à tous et bonjour Katioucha,
Je suis migraineuse et mon seul remède, propofan caféiné, avec 1h de sommeil et( normalement ) ca repart!!!
Cela fait 15 jours que l'on m'a retirée la vésicule sous cellio et il y a 6 mois on m'a opérée d'une hernie ombilicale.Comme il y avait des adhérences, le chir a nettoyé comme il faut l'endroit qui me faisait mal durant l'ablation de la vésicule, mais là, rebelotte...douleur comme un gros point de coté dans le bas ventre à droite quand je suis assise....suite de l'opération sous cellio ou encore adhérences...et vous, ce genre de douleur, vous avez???
Merci de me répondre.Bises à tous.
FRED.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#293

me voilà de retour!

de kinezia, le 16 février 2009, 14:32:27

Bonjou vous tous!
j'éspère que vous vous portez bien!

de ma part!tjs le mm problème digestif!et mnt pire!

je me réveille avc un gout acide à la bouche et lourdeur à l'estomac mm si je ne prend qu'un fruit le soir!

tjs les mm maux après avoir ingéré un aliment!

je répète: g changé depuis l'opération!g changé depuis trois ans!!

Kinezia

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#294

de Typhon, le 18 février 2009, 19:31:25

Kinezia, ton problème me fait plus penser à des retours gastriques, des reflux de l'estomac. Mais maintenant, je ne suis pas calée là-dessus. Le mieux serait d'en parler à un médecin spécialisé.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#295

je ne vois plus le bout du tunnel

de fripouillette123, le 11 mars 2009, 8:54:33

Bonjour,
Je suis tombée incidemment sur ce site. J'aurais besoins de contact de personnes ayant eu la même chose que moi. J'ai été opérée de la vésicule le 06 juin. Tous s'était bien passé sauf qu'on ne voulait pas me laisser sortir car la prise de sang montrait une infection mais on ne trouvait pas où. Le 13 juin, j'ai fait une péritonie. Reopération en urgence. On m'a dit que mon cholédoque s'était rompu. Après ça, fuite biliaire. J'ai pu rentré chez moi avec un drain kher que j'ai gardé 6 mois. Après 6 mois, on m'a enlevé ce drain et je me suis sentie mieux. Je regrossissais... J'avais repris le boulot et j'espérais que tout cela soit un cauchemar terminé. le 10 février, douleur incroyable coté droit, selle colorée, fièvre... Je me rends aux urgences et là, verdict: sténose du canal cholédoque. On m'a envoyé dans un hôpital universitaire et on m'a placé deux prothèses dans le cholédoque. Ca va mais j'ai des douleurs à hauteur du cholédoque. Je ne sais pas si c'est normal. Je dois refaire une prise de sang fin de ce mois. En espérant que ces douleurs de s'aggravent pas et que je ne dois à nouveau me rendre aux urgences. Qui a vécu la même la chose et qui pourrait me donner plus d'infos. Merci d'avance. Je désespére et j'ai l'impression que je ne sortirai jamais de cette histoire là. Je veux voir ma fille grandir encore!!!!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#296

Salut, j'aimerai des infos

de IIII-G-T-O-IIII, le 18 mai 2009, 2:16:07

Bonjour à tous, voilà en novembre 2001, j'ai eu un accident à moto, une double fracture à la droite et depuis je n'ai plus de travail et je mange que des pâtes avec de la sauce bolognaise car je n'ai pas les moyens de faire mieux, bref du à de forte douleur au genou droit j'ai fait retirer le matériel de la jambe droite en février 2008 et peux de temp après environ une fois tous les mois jusqu'en décembre 2008 j'avais de très fortes douleurs en dessous des cotes à droite accompagné d'une douleur qui remonte jusqu'au niveau du coeur avec l'impression que quelqu'un le serre et accompagné d'un légé engourdissement au bras gauche, ca durer à peut près 6h puis à partir de décembre 2008 ca arriver 2 par semaines sur environ de 19h à 2 à 3h du matin par crise mais étant inssemssible au enti douleur, j'ai endurer tte les douleurs et au alentour du mois de avril, seulement 2 crise ce mois-là mais elle ont duré de 18h environ à 9 à 10 du matin en continue, elle était si violente que j'ai cru qe j'allais y passer-

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#297

Salut, j'aimerai des infos

de IIII-G-T-O-IIII, le 18 mai 2009, 2:40:38

-desoler la suite ^^ : Donc les douleurs sont devenue très violente à un point que j'avais peur de pas savoir si c'était la fin alors qe c'est pas mon genre alors qe je suis plutôt insouciant de se qui pourrait m'arriver en général, bref ses 2 fois là chose qui n'était jamais arrivé, les douleurs été telle que j'ai tout vomi ( sur l'une des 2 crises du mois d'avril 2008, quand j'ai vomi les douleurs ont qasi disparu sur le coup ) puis ce mois si une seule crise en même temp qe j'écris ses 2 messages, elle à comment vers 20h mais surpportable pour l'instant. en bref d'après les examins effectué, prise de sang à peu normal à part un truc un peu bas, examin cardiologie normal, pancréas, reims etc normal, l'examin echographie à révelé de nombreux calculs se qui pour mon âge ( 24 ans ) n'est pas très normal ma t-ont dis, bref je ne bois pas ( sauf noël et nouvel-ans ou ya 2 ans j'ai un peu forcé avec une vingtaine de bierres plus ou moin, je sais plus ), je fume pas, bref quelqu'un à t'il une idée �?

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#298

Re: Salut, j'aimerai des infos

de Philippe Bourlitio icon, le 19 mai 2009, 0:15:37

Bonjour IIII-G-T-O-IIII,

J'avais 15 ans quand je me suis fait opérer de la vésicule biliaire à cause de calculs (donc tu vois, avec tes 24 ans, tu es un petit joueur ;) ). Et on m'avait dit : "ce n'est pas courant". Mais la réalité est là, ça arrive pourtant. Je n'ai pas d'idées sur les causes possibles des cas précoces comme nous. Je vis très bien sans vésicule, donc je n'ai pas creusé davantage la question...

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#299

Salut, merci pour ta réponse ^^

de IIII-G-T-O-IIII, le 19 mai 2009, 2:49:22

Bonsoir, merci pour ta réponse, bah je suis pas encore au state d'une opération mais il est vrai que personne n'a vraiment était capable de me dire d'ou sa vener, un medecin m'a dit que c'était des gazs dans l'intestin et que c'était passagé mais le fait est que ca perssiste, après il y a l'histoire des calcules dans la vésicule et la possibilité que se sois simplement un calcule qui passe de temp en temp ( d'ailleur je repasse une echographie ta l'heure à 8h15 du mat ), mon médecin traitant ma conseillé de manger moin gras comme les sauce bolognaise par exemple qui sont très grace et m'a dit d'essaier des légumes et fruits mais ce n'est pas evident sans les moyens donc au lieu des pot de bolognaises que mon frére m'achete de temp en temp, j'ai commencé il y a une semaine par que boites de conserve genre poid carrote, flageolet, haricot vert, lentille, macédoine et une paire de banane et une paire de conrdon bleu mais la j'aurai peut-être pas du vue qui il y a du framage dans les conrdon bleu bref j'ai tout ca pour la semaine donc je sais si ca changera puisque j'ai quand même ses maudites douleurs qui sont revenu hier vers 20h et ca commence seulement à s'éstomper ( environ 30h cette fois-ci )pour être précis mes symptomes: début de douleur en bas à droite sous la dernière cote qui s'intensifi enormement au bout de quelque minutes, suivie d'une douleur qui remonte jusqu'au coeur en n'ayant l'impression qu'on me le serre et une impréssion de brulur a travers le systeme digestif puis suivie de forte douleurs dans les muscles du dos, du bas en haut à tell point qu'il met difficile de m'allonger sur le dos ou le ventre avec une fatigue qui me prend dans le bras gauche avec une tention qui passer de 16 à 18 le lendemain puis 19 le jour suivant puis 17 le jour suivant ( la tention à était pris plusieur fois au cour d'une même semaine ), ensuite il y a aussi la couleur du ( pipi ) quand je va ( pisser ) lors d'une crise ou au lieu d'être clair commme d'hab ca devient couleur brune comme les bières brune française, il y a maintenant aussi des envie de vomir, voilà au bout d'environ 3 à 4h toute ses douleurs s'intensifie encore plus et toutes en même temp et sur la dernière ( celle actuel, ca fait déjà 32h quasiment que ca dur mais c'est quasi presq plus douloureux à part si je touche en bas à droite en dessous des cotes avec encore une petite envie de vomir et une fatigue dans les muscles du dos. bref au début ca durer environ 8 à 10h et maintenant ca dure plus d'une journée mais c'est moin fréquent qu'il y a 2 mois, bref le mois dernier mon médecin traitant ma dit que si il n'y avait aucun changement avec les légumes et fruit et que les crises continuer, il m'enverait voir un chirurgien pour voir ce qu'il en pense et pour voir si il est nécessaire dans la vésicule, voilà ^^ Bref ma quéstion est ya t'il conséquence après l'avoir fait enlever ? après les douleurs ne surviendront plus au moin ? serais-je obligé d'avoir un traitement ? ya t'il possibilité que des calcules se reforme ? et surtout nest pas risqué de la faire enlever et combien de temp ca prend pour s'en remettre et surtout pourais-je encore faire du sport comme des abdos dont j'ai l'habitude de faire chaque matin ? merci de vos future réponses, à plus

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#300

de Typhon, le 19 mai 2009, 16:46:23

Bonjour,
Ce n'est pas l'opération la plus risquée, au contraire. Elle est pratiquée avec un franc succès dans la majorité des cas (il y a, malheureusement, toujours des exceptions). Je te conseille de ne pas trop attendre sinon ce sera pas juste une vésicule à enlever mais une pancréatite à soigner et c'est autrement plus douloureux.
J'ai été opérée à 31 ans et aujourd'hui, au bout de 18 mois, je peux dire que tout est rentré dans l'ordre normal des choses. Pour les abdominaux, perso, j'en fais aussi. Quelquefois, je ressens des douleurs au niveau de l'intervention mais rien d'insurmontable. Du point de vue alimentaire, je mange comme avant, je n'ai rien changé à mes habitudes mais j'ai du y aller progressivement.
Bon courage

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#301

Merci Typhon

de IIII-G-T-O-IIII, le 19 mai 2009, 19:52:18

Slt merci pour vos conseilles, bah je vais attendre quand même un ou deux mois en changeant mon alimentation pour voir si les douleurs ne revienne plus et si marche sa marche bah je verais bien si non bah je crois que je devrais passer devant le chirurgien, enfin merci encore pour les infos et j'y tient car ici je n'ai personne pour me conseiller. voilà je va chez le medecin voir mes résultats demain.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#302

j'ai peur

de flo, le 25 juin 2009, 22:22:21

Bonjour à tous, je viens de tomber sur ce site qui franchement m'intéresse. Je vous explique en juin 2006 j'ai subi l'ablation de la vésicule, suite à quoi quelques jours plus tard, les mêmes douleurs sont apparues (douleurs au ventre et dans le dos) en fait un calcul s'était barré dans le canal du cholédoque. Durant des mois entiers j'ai ressenti des douleurs de ce type... Puis par hasard plus rien, ça faisait quelques mois (environ 5 mois) que je ne ressentais plus rien et là depuis huit jours ça recommence. En plus les douleurs sont encore plus intenses qu'auparavant. J'ai peur, je ne sais que faire. Je ne veux pas allez voir le médecin car je flippe (d'autant que je suis hypocondriaque je me vois avec un cancer) alors voilà si je m'autorise à écrire sur ce site c'est pour que vous me donniez un conseil sur les médicaments à prendre en cas de colique hépatiques.
Merci du fond du coeur de me répondre

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#303

de maryhoul, le 21 juillet 2009, 20:39:39

Pour flor :
Bien sûr que si il faut que tu ailles voir ton médecin ! Comment sais-tu que tu as un calcul dans le canal du cholédoque et surtout comment se fait-il qu'on ne t'ai rien proposé pour l'enlever ?
Une chose est sûre ce n'est pas avec des médicaments qu'il disparaîtra !

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#304

Trop tard

de Gomez, le 23 janvier 2010, 15:45:42

Bonjour ,

J'ai subit une cholécystectomie en mars 2008 et il y a quelques jours j'ai fait une crise de ce type :

Douleurs importante en haut du ventre ( sous les côtes ) grandes difficultés à respirer , nausées , puis mes membres superieurs et inferieurs se sont mis à trembler ....
Cela a duré environ 1 h 30 par intermitences .
Inutile de dire que j'étais très inquiet ainsi que ma femme .
En fait j'avais pris des comprimés pour la toux quelques minutes auparavant et ces comprimés contenaient de la Codéine .
Dommage que je n'ai pas lu cette page plus tôt .

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#305

Voilà j'ai fini par me faire opérer.

de IIII-G-T-O-IIII, le 24 janvier 2010, 3:22:59

Slt voilà opéré de la vésicule ( fait enlever le 18/12/09 et sortie le 21/12/09 avec juste les douleurs de l'opération qui sont un peu forte pendant 2 à 3 jours si ont n'a le malheur de contracter les abdos lol, par contre pour ma part, retoure en urgence le 23/12/09 à l'hospital à cause de très tès forte douleurs comme avant avec la vésicule et croier moi j'ai cru que j'allais y passer tellement c'était sérieux au point que je réspirer tous les 2 à 3 secondes tellement j'avais mal et d'ailleur déçus des deux infirmière qui ont mis 20mn en sachant pas quoi faire et en me regardant agoniser au sol avant de décider de réveiller le medecin interne qui lui a mis 3h avant d'arriver ( je vous passe ce qu'il m'a dit en arrivant parce que ca nuirait aux medecins ), bref vue qu'ils n'arrivaient pas à trouver, j'ai décider de sortir le 24/12/09 et tout est rentré dans l'ordre quelque jours après ( deux semaines environs ) en fait j'arrivais pas à aller au wc depuis l'opération parce que ca digerer très mal et l'estomac avait du mal à ce vider ce qui à causé tte ses douleurs, c'est rentré dans la l'ordre depuis 3 semaines environ, je me sens bien mais il est vrai que si je mange trop de choses grasse, je commence à sentir quelques douleus autour du nombril qui parait un peu dur mais suffit de surveiller son alimentation et ca part ^^ donc ont vera dans deux ou trois mois lol

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#306

Nos échanges font référence sur Wikipedia

de Philippe Bourlitio icon, le 24 mars 2010, 12:34:18

Bonjour à tous,

Un grand merci à tous ceux qui ont apporté leur témoignage à la suite de mon article. Notre discussion fait désormais référence sur Wikipédia à propos de la Codéine :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Codéine

Je ne sais pas depuis quand le lien y est. En tout cas, ça fait plaisir !

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#307

Ca va nickel

de IIII-G-T-O-IIII, le 24 mars 2010, 20:23:17

Re: juste pour vous dire que tt va super depuis mon dernier message ^^ voilà effectivement une opération éfficace mais peut-être à voir sur le long therme d'ici 6 mois à 1 ans je pense, à voir donc.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#308

de lolotte75, le 13 juillet 2010, 2:27:50

je viens de vivre aujourd'hui exactement ce qui a été décrit si clairement par Philippe Bourlitio et c'est un vrai plaisir de retrouver sur le web une description claire et une solution logique à ce qui vient de m'arriver. J'ai subi une ablation de la vésicule biliaire par laparascopie en 2007, quelques douleurs postopératoires, quelques kilos en plus, le gras qui se digère mal mais rien de grave. Aujourd'hui, suite à une opération de la gencive on me prescrit de la codéine et du paracétamol. je lis que quelques fois pour les patients sans vésicule biliaire, on peut rencontrer des problèmes, je ne veux tellement pas avoir mal aux dents que je prends un comprimé de Klipal...un quart d'heure après tous les symptomes que vous décrivez et le scénario exacte des évènements se met en place. trois crises aigues plus tard, l'impression d'infarctus et la douleur au bras droit comprise, j'arrive à somnoler et tout est entré dans l'ordre. Si on décide alors de ne plus jamais rencontrer la codéine, doit-on s'attendre à d'autres crises? merci en tout cas pour toute cette activité altruiste.

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#309

Re:

de IIII-G-T-O-IIII, le 13 juillet 2010, 2:44:11

Re: voilà 4 mois depuis mon dernier poste et tout va plutôt bien ( 7 mois depuis l'opération ), je ressent quand même moin la gêne pour ce qui est gras, mon corp à du commencé à s'habituer ( en même je mange quasiment pas de gras sauf quand je me lâche sur un macdo lol ), je n'ai plus trop de gêne sauf si je mange un peu trop mais rien de bien méchant, j'ai l'impression que pour digérer, c'est quand même plus long qu'avant mais je dirais pour l'instant que l'opération porte ses fruits, à voir dans 5 mois en décembre 2010, ca fera un ans ^_-

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#310

où étiez vous passés??

de kinezia, le 13 juillet 2010, 10:33:10

salam tt le monde!
et bein les amis!
où étiez vous passés pdt tt ce tps??
j'éspère que vous allez tous bien!
philipe, ta photo sur facebook est très réussie!
ou plutot c toi qui est mignon!!
bonne journée!

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#311

Re

de IIII-G-T-O-IIII, le 13 juillet 2010, 12:06:26

Ou ont n'étaient, alors là bonne question, un peu partout à la fois ^^ nan ca va et toi j'éspère que ca va mieux en tout cas ^_-

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#312

de Philippe Bourlitio icon, le 13 juillet 2010, 13:21:46

Bonjour à tous,

@ lolotte75 :

Merci de votre témoignage. Je suis toujours ravi de voir que cette page est utile.

"Si on décide alors de ne plus jamais rencontrer la codéine, doit-on s'attendre à d'autres crises?"
Personnellement, il n'y a que la codéine qui m'ait provoqué les douleurs décrites ici, depuis 25 ans que je n'ai plus de vésicule. Cela dit, il existe d'autres phénomènes pouvant causer des douleurs post-cholécystectomie, voir plus haut le commentaire #33 notamment.


@ IIII-G-T-O-IIII :

Ah ! Que de bonnes nouvelles. Tant mieux. RDV en décembre ;)


@ kinézia :

Merci ^^

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#313

de lolotte75, le 13 juillet 2010, 13:36:04

désolée mais je n'arrive pas à me désinscrire de la veille. Le lien ne fonctionne pas.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#314

50% des médecins/pharmaciens intérrogés ne connaissent pas

de Philippe Bourlitio icon, le 13 juillet 2010, 13:40:57

Suite au message de lolotte75 (et aux autres remerciements reçus précédemment), je suis allé voir le résultat du sondage qui suit l'article de cette page.

La question est "Interrogé sur un potentiel effet indésirable de la codéine chez les personnes cholécystectomisées, votre médecin/pharmacien indique que ... ?"

Voici le résultat du sondage, qui est en ligne depuis un peu plus de 2 ans :

49 % il n'a jamais entendu parlé de ce phénomène
16 % il n'y croît pas
18 % il connaît ce phénomène
8 % il l'a déjà diagnostiqué
0 % il l'a diagnostiqué et l'a signalé au réseau de pharmacovigilance
8 % il ne veut pas répondre

Donc seulement un quart des médecins/pharmaciens que vous avez interrogés connaissent le phénomène. D'où l'intérêt de cette page :)

Cela dit, le résultat est à relativiser : il n'y a que 49 votes. Je laisse donc le sondage ouvert pour continuer de recueillir des réponses. Merci de vos contributions à cette enquête.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#315

de Philippe Bourlitio icon, le 13 juillet 2010, 13:44:23

@ lolotte75 : Voilà, vous êtes désinscrite. Désolé pour les alertes multiples que vous avez reçues, le site est vieux et je n'ai plus le temps de le faire évoluer.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#316

les dérivés de la codéine...puis-je?

de marisa, le 13 juillet 2010, 15:07:10

Bonjour a tous,
Je fais parti de ces gens qui ont des douleurs intense à la poitrine lorsqu'il y a ingestion de codéine. J'ai du avoir une intervention sous anesthésie locale derrnièrement et j'ai refuser les anti-douleurs par peur de faire une réaction puisqu'ils étaient des dérivés de la Codéine. Ca été très douloureux, et je me demande si j'aurais pu les prendre sans danger. Pour cette intervention la c'est trop tard...mais je prévois au cas ou il y en aurais une prochaine.

Merci d'avance pour vos réponses

Marisa qui vous souhaite bonne chance

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#317

Autre forme autre forum

de Didier, le 13 juillet 2010, 18:21:23

Bonjour cher webmaster,
Pourquoi ne pas reprendre ce forum sur une liste genre yahoo ou google, cela faciliterait la maintenance et la diffusion ?
En tous cas, brillante idée que ce forum
Didier

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#318

cholécystectomisé et codeine ... suite

de Jack82, le 13 juillet 2010, 23:05:53

Bonjour à tous et aussi Philippe,
après deux ans ... déjà, je reviens sur ce site. J'ai bien sûr lu les post depuis, très enrichissant ... le corps médical devrait plus lire ces expériences. Le corps médical n'a pas changé pour moi 1/3 sait quelles sont les séquelles probables le reste ne sait pas ou n'y croit pas et en cela je rejoins les remarques de Philippe. Il est probable aussi que les réactions sont propres à chaque personne tout comme la douleur perçue. Si je reprends contact c'est pour dire que les lourdeurs après un repas qui m'obligent souvent à faire une sieste étaient toujours présentes et aussi les ballonnements et éructations mais je sais maintenant à peu près pourquoi. Il se trouve que je bois un peu de lait le matin avec le petit déjeuner Ricoré, bien que bio mais industriel il me pose problème (cf. ce que je cite plus haut) mais cet été j'étais en montagne pendant 15 jours et j'ai fait une "cure" de lait cru issu d'un éleveur qui utilise une alimentation absolument naturelle pour ses vaches, elle sont au pré et le lait est au moins aussi bio que celui des chaînes de distribution. Ma consommation de même que pour mon épouse a été de 1 litre par jour (avant 1/4 litre) sans me poser absolument aucun problème ... pour le reste l'alimentation a été la même qu'avant (pas de graisse, jamais de beurre, pas de sucre, pas d'alcool sauf du fromage en pâte que j'avais supendu). Il est vrai aussi que pendant ces 15 jours pas de fromage sauf du fromage blanc frais de la région. Donc pendant ces 15 jours moins de somnolence après les repas et surtout plus de problème de digestion avec flatulence, gaz et éructations. Je mets donc cela sur le compte ou bien sur le fromage en pâte ou sur le lait stérilisé ou UHT. J'en discutais avec un ami et il me disais, cela doit venir ou bien de la façon dont est chauffé le lait, ou bien de l'origine du lait UHT ou du lait pour le fromage. Je vais donc essayer de changer mon approvisionnement local maintenant que je suis revenu chez moi et ne plus manger de fromage en pâte et voir pour la suite.
Bonsoir, Jack

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#319

après opération

de logika, le 14 juillet 2010, 21:35:26

Bonjour,
Je ne suis plus venue depuis environ 2 ans sur ce site et je remarque toujours plus au moins les mêmes problèmes après l'ablation de la vésicule biliaire (cholécystectomie).
Etant secrétaire médicale et en tapant depuis de nombreuses années des rapports de médecine, je constate également toujours les mêmes problèmes après la cholécystectomie.

J'ai eu moi-même subi cette opération la chose que je peux vous dire, si vous avez des symptômes après l'opération: ALLEZ CONSULTER VOTRE CHIRURGIEN! et s'il ne fait rien, allez demander un autre avis médical....

Suite à mon ablation, au bout de 3 mois, j'ai fait une jaunisse et mes sels biliaires ne s'évacuaient plus du tout.... je suis venue très malade et mon chirurgien (voir mon histoire vers le début du site sous logika) m'a tout simplement répondu qu'il fallait tout oublié de mon opération et que tout va bien? comment ose-t-il le faire?

Conséquence: 10 heures d'opération car mon canal biliaire a été touché et il a été sténosé (mort. La bile ne pouvait plus s'évacuer depuis le foie.

En demandant mon protocole opératoire de ma première opération, ils ont touché également une artère. Je suis restée 15 jours hospitalisée.

Quand j'ai eu ma deuxième opération qui a été traumatisante, ils m'ont proposé au début de me mettre une sorte de poche (bag) pour que la bile s'évacue là-dedans. J'ai refusé et demandé une autre solution. J'avais 40 ans.... Après consilium, ils m'ont proposé une dérivation bilaire (opération qui se fait pour les cancers en générale). J'ai eu un drain pendant quelques mois dans le ventre, une cicatrice d'environ 40 cm sur l'abdomen et le flan,et divers cicatrices de drains placés durant l'opération.

J'ai une digestion actuellement qui commence légèrement à mieux marcher après 3 ans..... J'ai toujours de la diarrhée, mes selles sont jaunes et je vomis régulièrement. Et en plus! tous les médecins que j'ai consulté se soutiennent. Quand je leurs pose des questions, je n'ai pas de réponse.....

J'ai fait des recherches pour pouvoir contacter des personnes avec le même problème... je ne trouve personne. C'est à dire que c'est très très rare une dérivation biliaire après une cholécystectomie....

Mon message c'est que si vous avez des suites opératoires, s.v.pl allez consulter et ne vous faites pas marcher sur les pieds. Nous sommes des patients et non des cobayes.

A bon entendeur.....

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#320

Re

de IIII-G-T-O-IIII, le 15 juillet 2010, 4:17:37

Slt Logika, sacrée histoire, j'éspère vraiment que ca va aller mieux pour toi en tout cas.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#321

Re

de Bruno, le 23 juillet 2010, 21:28:38

Ton témoignage est touchant Logika .
Cela fait aujourd'hui 2 ans et demi que je suis cholecystectomisé et je me dit que j'ai beaucoup de chance car tout se passe relativement bien ( si je ne prend pas de codéine )
Il m'arrive , 4 ou 5 fois par an d'avoir des diarrhées jaunâtres mais rien de grave ...
En tout cas je te souhaite bon courage et bonne chance .

Amitiés.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#322

la double peine

de cecileD, le 27 août 2010, 2:08:11

Je tombe sur votre site par hasard en me renseignant un peu sur la codéine à la suite d'un malaise sérieux. Pardonnez moi si le sujet était la cholecystectomie comme je crois le voir, à côté de la codéine. Je décide néanmoins de m'exprimer car je pense ne pas être complètement hors sujet :
Ayant des problèmes respiratoires depuis 3 ans, je suis suivie pour cela. Pas de problème. Sauf qu'il y a 2 ans, à la suite d'une forte douleur dans le dos à l'inspiration, un médecin de nuit passé a pratiqué une injection intramusculaire et demandé que je place un petit comprimé sous ma langue. A ma question (épuisée)que me donnez vous ? il répond vaguement rien...juste un myorelaxant et un antalgique. OK Je souffre moins et me rendors aussi sec. Problème : le lendemain quand mon réveil sonne, je comprends tout de suite que je suis en état de très fort malaise. Nausée, vertige, difficulté à inspirer et impression d'être totalement dans un basculement de fin de vie. Je rassemble mes forces en comatant pour appeler les secours. Pompiers, urgences, perfusion, on n'y comprend rien et quand au bout de plusieurs heures j'arrive à sortir des vertiges et de l'impossibilité de parler (j'entendais par contre tout parfaitement bien), il m'est impossible de dire le produit exact que ce médecin m'a administré.J'en suis quitte pour ces 48 heures aux urgences réa. Plusieurs mois de relance par lettre courtoise au SOS du département pour poserla question (j'avais le nom du médecin et écrit assez vite) (sans réponses), et au bout d'une enième lettre, recommandée cette fois, on me dit qu'on m'a donné du coltramyl et du temgesic. Bien. Donc attention aux myorelaxants, mais aussi au temgesic à éviter dans mon cas (ce qui aurait d'ailleurs du être su puisque j'avais des problèmes de respiration et était seule chez moi..)

Or hier, problème de douleur dans le bras gauche,ne ressemblant à rien de connu pour moi. Au bout de plusieurs heures, je décide quand même de prendre un avis compte tenu de mes problèmes respiratoires de fond.

Prise de sang. Compte tenu de d dimères augmentés, on me dit juste de passer le scanner le lendemain pour écarter l'hypothèse embolie. Pas de problème. Je connais cette situation déjà vécue. Je me sens bien et sereine. La douleur est supportable mais on me donne un comprimé ixprim, juste pour voir si la douleur passe. Comme je signale en revenant pour le scanner qu'elle s'est plutôt renforcée (mais que ça va, je le disais juste pour l'intérêt diagnostique), on me dit de prendre 2 comprimés. Qu'on me précise de "dafcod". Après la mésaventure du temgesic j'aime bien savoirce que j'ingurgite.
Tout va bien jusque là. Mais :
Dans la salle d'attente du scanner, le problème commence : malaise violent qui me rappelle tout à fait gros le précédent. On m'allonge heureusement et je ne suis plus que grande faiblesse, difficulté inspiratoire, bouche grande ouverte, souffle faible, spasmes violents de vomissements à mourir (mais j'ai le ventre vide), absence totale de salive renforçant l'impossibilité de parole, etc...

Je vous épargne la double peine de la suite par le service scanner qui me rudoie en croyant que je refuse de parler ou bouger mon bras, le renvoi aux urgences où personne ne sait ce qu'on m'a donné la veille, et tout ce monde qui veut récupérer son brancard sans voir que mon malaise est réel et que je ne peux pas parler.

En résumé : 1°)
pour moi il est certain que la codéine a complètement déclenché ce malaise, la dose modérée de tramadol dans l'ixprim avait été a peu près supportée. Mais je pose aussi la question de l'association tramadol-codéine, car dans mon cas, il ne fallait peut-être pas tenter le diable.

2°) Comment faire dans ce genre de situation pour que les infirmiers comprennent qu'on n'est pas une forte tête récalcitrante si l'on refuse ce genre d'"antalgiques", (sachant que pour moi il est évident que je signalais raisonnablement cette douleur du bras, mais que je n'avais qu'à peine besoin de paracétamol).

Après avoir dormi et bu de l'eau, j'émerge et, même si j'ai toujours mal au bras, je suis heureuse d'être une rescapée des antalgiques des urgences !
Si jamais cette expérience peut servir à mieux connaître les effets secondaires et épargner ça à d'autres, merci de m'avoir lue. Bien à vous.


Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#323

de franfran754, le 01 novembre 2010, 22:24:32

bonjour, j'ai 41 ans, suite à une crise de colique hépatique le chirurgien me conseille l'ablation éventuelle de la vésicule biliaire. Je suis tombé par hasard sur ce forum très intéressant et utile, mais cela ne me rassure pas trop. je vais passer demain une bili irm et donc soit je me fais opérer soit j'attends... je n'ai pas eu beaucoup de crises: une en 2008 et deux cette année suite à des repas plus copieux que d'habitude. Existe-t-il d'autres moyens (laser, ultra sons...)? Merci pour votre réponse. Toutes mes amitiés à toutes et tous.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#324

Bonsoir Franfran

de IIII-G-T-O-IIII, le 03 novembre 2010, 20:41:18

Slt, tu n'as pas à avoir peur moi tout est tranquille depuis maintenant presque qu'un ans, côter cicatrices, tu en n'auras quatre pas très voyantes donc rien de gênant, c'est sur au début tu auras mal pendant quelques jours en te déplaçant, perso je mange toujours de tout lol mais c'est vrai que maintenant je ressens plus le goût du gras, faut juste faire un peu attention à pas sauter de repas car sinon tu es bon pour aller au wc lol mais rien de bien méchant, en bref ce sera le temp que ton organisme s'habitue à ses changement, n'hésite pas pour d'autre questions et désoler de n'en dire plus j'ai pas trop le temp ce soir, bon courage ^_-

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#325

2 ans après...

de FRED, le 03 novembre 2010, 21:07:14

Bonjour à tous,
Cela fait 2 ans déjà que l'on m'a retiré ma vésicule.....voir mes messages 2 ans en arrière...
Tout va bien, je mange raisonnablement de tout....jusqu'à il y a 2 mois environ...un peu trop mangé et hop, direction la cuvette des WC...Un trop plein et vomissements , et cela fait la 2ème fois que cela m'arrive en peu de temps..
Comme quoi, tout peut évoluer et pas toujours dans le bon sens...
Cela m'apprendra à forcer un peu sur la fourchette!!
Courage à tous.
Merci pour toutes ces infos, j'évite la codeine lors des migraines et je m'en sors pas trop mal.
Bonne soirée.
FRED

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#326

Utilisation du Natispray

de Madoux, le 10 décembre 2010, 18:16:57

Bonjour à tous
Il me semble indispensable de vous signaler que le Natispray est efficace. Ma dernière crise de DSO a été stoppée grâce à ce médicament qui a les mêmes propriétés que l'Adalate mais agit très rapidement(2 à 3 minutes) sans les inconvénients de ce dernier.
Je tenais à vous signaler cette bonne nouvelle!
Cordialement

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#327

Codéine

de Madoux, le 12 décembre 2010, 17:54:44

J'ai oublié d'ajouter que la codéine m'est formellement déconseillée par mon gastro-entérologue car incompatible avec l'existence d'un dysfonctionnement du sphincter d'Oddi.
Salut à tous et bonnes fêtes de fin d'année !
PS : Attention au foie gras !!!
Madoux

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#328

codéïne! aë, aïe,aïe!!!

de zoebonbon, le 04 mars 2011, 8:12:16

bonjour,
opérée en décembre 2003, je viens tout juste de faire la connaissance de dame codéïne! en effet, ma belle-soeur aide soignante nous refile quelques médoc et notemment du dafalgan codéïné. Un genre de migraine m'attrappae il y a 4 jour et n'ayant plus mon fidèle ibuprofène, je me serre un verre de dalfagan codéïné lors du repas. Oulala! mais que ce passe t il? serais-je en train de refaire les même crises de vésicule! les mauvais souvenirs remontent. Allongée j'attends que ça passe...15 min et c'est fini! ouf...mais bizarre...
pour le moment j'associais cela au repas...mais au bout de 3 jours, force est de constater que si je ne prends pas ce medicament, le repas et la digestion se passe très bien. c'est comme cela qu hier soir je me suis retrouvée sur internet et aujourd hui à poster ce mail car grace à vous je suis soulagée, extrement soulagée!!! je me voyais deja avec un ulcere à l'estomac ou autre!!! en tout cas je tiens à dire que jamais personne ne m'avais parlé de la codéïne néfaste pour les personne opérées de la vésicule! Maintenant je le sais et plus jamais la codéïne! plus jamais!!!!!
sinon petite question: cela fait 7 ans que je suis opérée et j'ai toujours ces effets comment dire...assez désagréables de fin de repas ou je suis obligée de quitter la table précipitemment pour rejoindre les toilettes...quand on est à la maison ça va...mais quand on ne l'ai pas c'est un peu moins cool! comment faire pour que cela disparaisse? ça fait déjà 7 ans que ça dure!!!!
par avance merci
cordialement
zoebonbon

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#329

Pour zoebonbon

de IIII-G-T-O-IIII, le 04 mars 2011, 20:25:45

Slt, pour ma part c'est vrai qu'il m'est arrivé de devoir aller au toilette après le repas mais je pense que cela est du à certain aliment dont ont abusent peut-être un peu trop comme moi par exemple qui rafolle des cass-croûtes, tomate salade et jambon ou rosette et quand j'en abuse trop ( Surment que je force un peu trop sur la salade dans les cass-croûte je pense ), paf direction toilette mais là aussi c'est traitre car c'est par période ( Je précise qu'il m'arrive de sauter des repas ), surtout par contre sauter un repas ca, ca pardonne pas si vous grignotez pas à côté des fruits ou ce genre de choses histoire de se remplir un peu lol
Si tu veux quand tu saute un repas, le hic n'ayant plus ta vésicule, la bile ne pouvant plus être stoqué, elle coule en permanence et donc si tu saute un repas, tu auras beaucoup de liqude et quand tu vas commencer à manger le soir par exemple, bah en gros toilette lol
En bref, voilà si je saute un repas, je grignote à côté des fruits, comme ca je suis tranquille, j'ai pas forcément besoin de grignoter car comme citer plus j'ai pas forcément un soucis si je mange pas un repas, c'est par période et surment du à trop salade ou un truck du genre.
J'éspère t'avoir aidé un peu.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#330

Codéïne, et un de plus !

de Keith, le 23 janvier 2012, 14:55:49

Bonjour à tous,
Je viens joindre mon témoignage aux votre.
On m'a ôté la vésicule il y a 6 ans, suite à une pancréatite lithiasique (aïe aïe aïe !!!)
Depuis, je vis tout à fait normalement, je fais parfois de gros excès alimentaires, et occasionnellement, je ne me prive pas pour boire un peu plus que de raison, sans aucun problème.
Par contre, il y a un an, j'ai pris un efferalgan codéïné (douleurs dentaires) et peu après la prise, je me suis retrouvé plié en deux de douleur. La même douleur que lors de crises hépatiques. Tout est rentré dans l'ordre au bout d'une heure. J'ai mis ces douleurs sur le compte de la codéïne et ne m'en suis plus préoccupé.
On vient de me represcrire de la codéïne. Me souvenant de mon dernier épisode très douloureux, avant de prendre ce médicament, je fais une petite recherche sur le net et je tombe ici.
Et là, plus de doute.
Donc, mes comprimés vont filer à la poubelle directement !

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#331

Plus utile que la poubelle

de jack, le 23 janvier 2012, 15:12:06

Bonjour Keith,
bienvenue au club des "codéïnes incompatibles". l'expérience est effectivement extrêmement douloureuse et les médecins et pharmaciens ne sont pas suffisamment attentifs ... il faut leur rappeler et à ce propos il serait intéressant de reporter l'efferalgan codéïné à la pharmacie si la boîte n'est pas entamée (recyclage peut être encore possible pour les pays du tiers monde).

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#332

Adieu codéine???

de SZ, le 26 février 2012, 0:46:30

Fraichement opérée de la vésicule (avant-hier), je fais des recherches aujourd'hui, de retour chez moi...
J'ai fait des crises pendant plus de 2 ans au niveau du sternum, douleurs transfixiantes qui me pliaient en 4.
Avant de trouver un palliatif les crises duraient de 2h à 6h, souvent en pleine nuit. Le seul médicament qui me les faisait passer c'est le Codoliprane ou le Codafalgan, donc la codéine (à raison de 2 cachets en 1 prise, et en cas de crise violente qui ne passait pas dans l'heure et demie après la prise, j'en reprenais 2, c'est arrivé 4-5 fois). La fréquence des crises était de 2 à 5 fois par semaine.
Donc, maintenant que je n'ai plus ma vésicule biliaire, je ne dois plus utiliser de codéine? Intéressant à savoir. Je poserai la question à mon chirurgien lors de ma visite de contrôle dans 4 semaines.
Et merci des récits de vos expériences, si ça peut éviter les impairs.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#333

ben voilà

de jelx, le 14 avril 2012, 8:04:40

Bonjour,

Je suis tombée sur votre site cette nuit. Je suis cholésysectomisé depuis 2001 et j'ai 35 ans

bref, toujours est il que hier soir, je prends de la codeine car mal aux dents ( resserrage appareil othodontique alors je douille )
Pas de doliprane les AINS me sont interdit ( lupus) j'ai trop mal donc je prends du Codoliprane :/ quelle belle bétise !!!!

2 heures plus tard, je suis pliée en 2 avec des vomissements, douleurs abdominales, et dorsales de plus, bronchospasme ( impossible de respirer)

j'ai cru mourir, à en appeler le samu.

Mais me vient une idée formidable, lire la notice :/

J'ai compris :(

çà ne m'est jamais arrivé en 11 ans et depuis 3 mois çà me tiraille a ce niveau ( avec souvent des vomissements à la clé ) mais je n'avais pas fait le lien. je pensais plus que c'était mon estomac qui faisait des siennes. ( la crise à été un plus au final car maintenant je sais ce qu'il se passe)

je pense consulter mon medecin trés rapidement et jeter le codoliprane

par contre, moi le gastro entérologue de l'époque m'avait interdit de manger gras ( ce que je ne fait pas )

Voilà ma petite pierre à l'édifice.

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#334

Merci

de chti47, le 08 mai 2012, 12:51:49

Je voudrais dire Merci pour ce post !!! Grace à vous j'ai pu partir au Maroc (Voyage prévu depuis plusieurs mois )! La veille au soir de partir, après une prise de Dafalgan codéine vers 20h au repas , je suis prise des mêmes malaises qu'avant mon ablation de la vésicule biliaire fin janvier 2012(impression de crise cardiaque). Mon mari a voulu m'emmener aux urgences....je lui ai dit qu'il me garderons la nuit en observation et donc de ce fait nous ne partirions pas en voyage (cadeaux des amis pour ses 40ans ). Dons j'ai appelé le 15 pour savoir si il pouvait y avoir une relation entre la prise de codéine et ma cholécystectomie : réponse du médecin "aucun rapport ,mais vous pouvez partir il y a au Maroc de très bons hôpitaux" Rassurant non? Heureusement mon mari va tout de suite voir sur le net et tombe sur ce post !!!!Là j'ai compris que je pouvais partir ! Donc merci.
De retour du Maroc,j'ai eu 2 autres crises (de nuit) Est-ce possible de faire une crise après 2 verres de rosé ?? car je ne vois pas ce qui aurait pu déclencher cette crise !Je dois passer une échographie dans 1 semaine et voir un gastro-entérologue ...j'en serais certainement plus, je l'espère. Après mon ablation de la vésicule le chirurgien m'a dit plus de problème c'est sur !!!!Je crois que ça fait que commencer !Ca fait du bien de voir qu'on est pas tout seul. Merci

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#335

de jy, le 24 mai 2012, 15:05:22

Juste un petit mot pour vous dire que j'ai subi une cholecystectomie il y a 5 ans et que moi aussi, j'ai régulièrement depuis des épisodes de diarrhées aiguës avec des yeux de graisse dans les selles après les repas de façon très aléatoire. Je commence à désespérer de voir ce phénomène s'arrêter... J'ai quand même constaté que pendant les vacances avec une alimentation faite de produits frais et non plus des repas de cantines ou de restaurants, j'avais beaucoup moins ce genre de problèmes.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#336

suites operation

de Didier, le 24 mai 2012, 15:19:37

Hello Jy,
J'ai exactement les mêmes problèmes et je pense que cela va durer de façon permanente. J'ai observé également de meilleures réactions avec la cuisine maison qu'avec celles du restaurant d'entreprise.
Pour ma part, je gere en supprimant certains aliments ou en diminuant les quantités.
Bon courage a toi

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#337

Effectivement...

de SZ, le 21 juin 2012, 22:45:15

Je fais suite à mon commentaire du 26/02.
Depuis l'opération, je revis, plus de crise. J'ai repris à manger de tout petit à petit. J'ai eu de gros problèmes de transit (diarrhées) le premier mois... 3 à 4 fois par jour, je devais courir aux toilettes sans attendre!!! Puis ça s'est normalisé.
En revanche, récemment, au travail, je suis prise d'une effroyable migraine. D'habitude j'ai mes cachets d'ibuprofène avec moi, là non! Tout ce que j'avais dans mon sac c'était un Codoliprane, vestige de mes anciennes crises. Sans réfléchir, je l'ai pris... grave erreur! une demie-heure après, j'ai été prise des mêmes douleurs qu'avant ma cholécystectomie. C'est à ce moment précis que je me suis souvenu de vos messages, ça m'a aussi rappelé que j'avais oublié de demander à mon chirurgien lors de la visite de contrôle. J'ai aussitôt appelé mon médecin traitant qui m'a conseillé de prendre du Spasfon qui, chez moi, a l'effet d'un cataplasme sur une jambe de bois... j'ai donc attendu 2-3 bonnes heures avant que ça passe. Donc oui, finie la codéine. Mon médecin n'était pas au courant que cela pouvait poser un problème mais ça ne l'a pas étonné non plus.
Voilà pour mon témoignage, mais à part ce petit impair, tout baigne!!! ;)

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#338

Après l ablation de la vesicule

de Sofi, le 03 juillet 2012, 0:09:17

Bravo votre site est très utile !!
J ai été opérée en 2009 sans avoir de crise auparavant. Un vendredi soir j ai été plie de douleur, samedi j ai vu un médecin qui m à prescris une écho l écho à été faite lundi matin entre temps j avais eu un chirurgien viscéral au tel qui me proposait de m hospitalisé à la clinique en attendant le lundi bref.... L écho montrait une visicule biliaire pleine de cailloux de toutes tailles, le lendemain j étais on m enlevait la vésicule. Tout c est bien passe, le premier mois je ne mangeait que des pommes de terres, courgette mixe et compote de pomme. Ensuite j ai introduit doucement du poisson vapeur et du poulet... Les premières crudités ne sont pas passées: des ballonnement et douleur épouvantable... Doucement j ai fait des tests et est finalement au bout de 9 mois réussit à ré manger de tout. Depuis mois ma disgedtion repose problème, mon transit à change, selles molles et souvent jaune, diarrhée fréquente. Les examens non rien donnes, tout ok.. L accuponcture et la suppression du lait et des farines de ble arrange les choses mais tout n est pas rentre dans l ordre. Je pense que le stress et l absence de visicule jouent un grands rôle... Si vous avez des idées pour essayer de rétablir le bon fonctionnent des intestins ils sont les bienvenus. Merci et l info sur la codéine est très importante. Je précises pour ma part que je n ai pas supporte du tout l ixprim je me sentais "partir"....j en avais pris qu un... Le doliprane basique rien de tel pour la douleur sans trop d effet secondaire !

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#339

à Sofi ... modération

de Jack, le 03 juillet 2012, 23:09:16

Re bonjour,
à Sofi,
j'ai moi aussi eu une cholecystectomieen 2003. J'ai eu droit aussi à l'épisode Codoliprane ... Quant aux problèmes digestifs j'ai mis beaucoup de temps à me stabiliser - au passage j'ai aussi une altération du pancréas. En fait c'était dû à une inflammation récurrente de la vésicule biliaire mais sans douleur qui a communiqué l'inflammation au pancréas jusqu'à le scléroser en partie(il paraît qu'on peut être insensible - c'est mon cas).Avant si on n'avait pas de douleur on n'opérait pas ... sans se soucier des dommages collatéraux. Je parle de cela car cela complique un peu le régime.
Plus de graisse, d'alcool et de fromage. Je compense par des yaourts de brebis que je supporte mieux que les autres. Je me suis aperçu également que le lait UHT demi écrémé me posait problème alors que je supportais le lait frais à la ferme - même en buvant 1 litre par jour !!! De retour de vacance j'ai opté pour du lait entier - je le supporte (j'ai ré-essayé de lait UHT demi écrémé - rebelote aigreurs, éructations ballonnements, ...- donc la cause est pointée). Depuis quelques mois je mange beaucoup plus modérément et je m'en porte mieux. Voilà je ne sais pas si cela peut aider mais c'est mon expérience ...

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#340

codéïne

de melrako, le 21 février 2013, 17:06:16

Pourquoi rien n'est marqué sur les notices. Pourquoi être obligé de le vivre et de maudire la codéïne. Jamais même au cours des crises de calculs ou de l'accouchement je n'avais eu autant mal. Alors un avertissement en rouge sur les notices m'aurait éviter cela. Et vivre sans visicule n'est pas si anodin, je regrette bien souvent cette opération qu'on m'a imposé sans toutes les informations...

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#341

Natispray

de Madoux, le 21 février 2013, 20:00:47

Bonjour,
Je tiens à répéter cette information : le Natispray arrête la crise de DSO. En sachant que ces crises sont extrêmement douloureuses et qu'elles ne sont pas inoffensives sur le pancréas, il me semble important de vous faire part de mon expérience.
Bonsoir à tous

Commentaire jugé pertinent à 100% (2 votes).

#342

de Mathilde, le 04 mars 2013, 14:54:38

Bonjour,

J'ai subi une cholécystectomie après des épisodes de coliques hépatiques et la découverte d'autres calculs présents dans la vésicule.

L'opération s'est bien passée (il y a maintenant 8 mois) mais depuis plusieurs symptômes sont apparus :
- une fatigue après les repas
- des gonflements importants après les repas (me donnant parfois le ventre d'une femme enceinte de 3-4 mois) et qui varient selon les aliments
- un point environ 5 cm sous le sein droit : la présence de ce point n'est pas forcément constante mais revient

La semaine dernière, j'ai fait une nouvelle colique hépatique qui a duré presque 2 heures.

Suite à laquelle, il m'a été effectué une endoscopie du canal cholédoque pour vérifier qu'il n'y avait plus de calcul (ce qui a été confirmé par l'examen). Le diagnostic du gastro a été qu'il restait un calcul déjà engagé dans le canal suite à la cholécystectomie qui a généré la crise de colique hépatique et qu'il s'était évacué seul.

Lorsque j'ai passé l'endoscopie, le gastro qui m'a fait l'examen m'a demandé avant que je sois anesthésiée si j'avais pris de la codéine avant la crise.

Donc tout laisse penser qu'effectivement il ne faut pas prendre de codéine lorsqu'il y a eu cholécystectomie.

Est-ce que vous avez ressenti certains des symptômes que je décris ?

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#343

de SZ, le 08 juin 2013, 0:34:12

J'étais déjà intervenue sur ce sujet l'an dernier.
Récemment, je faisais du rangement, et je suis tombée sur une notice de Codoliprane. À 2 reprises est évoquée la cholécystectomie... si le médecin nous en prescrit, il faut le prévenir de l’opération. Elle est aussi citée dans les effets indésirables qui peuvent survenir.
Effectivement, cette notice je l'avais lu la première fois que j'ai utilisé le médicament mais plus après mon opération, et entre les 2; 2 ans et demi se sont passés.
Le lien est donc clairement établi même si tout le monde n'y est pas sujet.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#344

médicaments contre le cholestérol

de Madoux, le 10 juin 2013, 19:15:44

Voici 8 mois, le médecin m'a prescrit de la Pravastatine et de l'Ezetrol. Ces médicaments ont entraîné des crises de DSO à répétition. Ces crises qui ne se produisaient jusque là que tous les 2 ou 3 mois devinrent de plus en plus fréquentes: 2 à 3 fois par semaine ! La dernière a été tellement violente que le Natispray n' a pu agir. Depuis en accord avec mon médecin j'ai arrêté les anti-cholestérol et tout est rentré dans l'ordre . Je pense que ceci est intéressant pour tous ceux qui présentent un DSO

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#345

agressivité après ablation vésicule biliaire

de hemera, le 09 septembre 2013, 23:27:02

bonjour,

y-a-t-il des patients ayant fait l'objet d'une ablation de la vésicule biliaire qui peuvent témoigner d'une haute irritabilité et agressivité avec leurs proches dans les mois suivant cette intervention chirurgicale ? psychologiquement comment ont-ils vécu ce retrait d'organe ?
mon mari a été opéré en début d'année et depuis est très très irritable au point qu'il souhaite complètement vouloir changer de vie et quitter le foyer familial .

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#346

Hemera

de Anne, le 10 septembre 2013, 9:08:56

Hemera,

ça doit être un tout. Mon vécu personnel : chaque repas engendre une énorme fatigue, 6 ans après l'opération. Chaque digestion est un moment qui me rend amorphe ou agressive. Un transit perturbé, tout lipide va le chambouler, ce qui rend particulièrement irritable. Toute ingestion a une conséquence lorsque l'on n'a plus sa vésicule. Certains ne verront aucun changement, mais les autres auront toute leur vie bouleversée. Si je ne mange pas de la journée, ça va, mais mon métabolisme est complètement perturbé, grosse prise de poids, petite perte, grosse reprise, à régime alimentaire constant. Après, il peut y avoir d'autres causes : dérèglement thyroïdien, carences ... ce ne serait pas à cause de l'opération, mais ça se serait "réveillé" suite à cela, le corps n'ayant plus à "combattre" les troubles hépatiques. La première chose que je ferais à votre place Hemera, c'est de suggérer à votre mari de faire un bilan sanguin total. Ensuite de ne pas croire le chirurgien quand il a dit que le retrait de la vésicule n'aurait aucune conséquence et donc de ne pas minimiser ce qu'a vécu votre mari, afin d'en parler plus "justement" avec lui. Confrontée moi-même à cela, c'est très agaçant que l'entourage pense que vous exagérez, que certains vous disent que ce n'est pas grave cette opération ... J'espère que vous trouverez la force de l'aider et les solutions pour qu'il ne pète pas un plomb définitif. Enfin, pourquoi ne serait-ce pas tout simplement une dépression sous-jacente, il a peut-être de gros soucis post-opératoires qu'il n'ose exprimer? Je renouvelle mes encouragements.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#347

dépression

de Hemera, le 10 septembre 2013, 9:47:06

bonjour Anne et merci pour votre réponse claire et précise ; j'ai effectivement pensé aussi à une dépression entrant dans le cadre d'une crise existentielle déclenchée après l'opération que mon mari a subie dernièrement . Mon mari a rencontré une seule fois le chirurgien après l'intervention ; il n'a pas d'examens à faire ni de régime particulier à suivre (selon ses dires) ; depuis un mois, il a arrêté de prendre son cachet quotidien pour la tension, pensant qu'on le traitait depuis des années pour un problème de tension alors que c'était la vésicule qui était plutôt concernée . Bref, il prend des initiatives qui pourraient lui être préjudiciables sans avis médical . IL est dans le déni total et j'aurai du mal à lui faire entendre raison surtout dans cette période de grande irritabilité.

merci encore une fois de votre réponse et bonne jouréne à vous

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#348

de Éric, le 23 octobre 2013, 21:59:18

Nouveau "cholécystectomisé" depuis la fin de septembre 2013, je suis tombé sur ce site en cherchant une réponse sur "le spasme du sphincter d'Oddi".

Comme plusieurs le témoignent, de mon côté j'ai eu droit au fameux spasme, après avoir pris de la morphine (trois semaines après l'opération). Deux heures après l'ingestion de la pilule, mon abdomen devient dure (comme du béton). Je me suis dirigé directement à l'hopîtal. Après les résultats des prises de sang, le médecin conclut au spasme.

Pour ce qui est de l'irritabilité (commentaire de hemera), je le suis un peu plus qu'avant surtout dans l'heure qui suit les repas, car je me sens plus fatigué j'imagine que mon corps doit travailler plus fort afin de digérer les aliments).

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#349

Mon aventure

de Flower92a, le 30 octobre 2013, 21:33:16

Bonjour, j'avais 22ans
Décembre 2009, grosse douleur dans la poitrine côté droit en plein milieu de la nuit, ça s'est reproduit plusieurs fois, je vai chez le docteur,
Échographie et Paf un calcul de 2cm de diamètre dans la vésicule.
Rdv pris opération, deux jours après j'étais sortie,
Le docteur m'avait dit : non non pas de régime particulier, bon continuation.
Oki.
Un mois plus tard j'avais de la toux, Neocodion (codéine) avant de dormir.
5h du matin réveillée par une douleur au sternum insupportable avec des piques de douleurs j'étais pliées au sol, au bout de 10-15min ça se calme, puis ça repars 3 fois de suite j'ai crus que je faisais une crise cardiaque, je m'apprêtais a aller a l'hôpital mais ça s'est arrêté.
Docteur le lendemain : "vous êtes stressé madame c'est une crise d'angoisse"
Ma réponse : crise d'angoisse a 5h du matin mais je dors ?!
Docteur : mais oui madame c'est inconscient.
Oki
1mois après, toux, Neo codion
Et rebelotte vers 5h...
Docteur : fibroscopie : RAS : stresse madame
Oki merci
2-3 mois environ encore après:
Rebelotte
On m'emmène aux urgences:
Madame vous avez sûrement une embolie pulmonaire !
Scanner, échographie du c½ur, radio.
1 semaines d'hospitalisation
La veille de ma sortie 3 docteur dans ma chambre :
Pneumologue, cardiologue, et une autre : euh madame c'est
Sûrement une pneumonie.
Oki merci

Puis je rentre chez moi je décide de cherchais sur internet et je tombe sur votre site !!
Et merci merci merci !
Plus jamais j'ai pris de la
Codéine et tout va pour le mieux maintenant (à par ma digestion parfois compliqué je gonfle énormément, et même parfois je gonfle 5 heures après avoir manger sans raison)

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#350

Suite

de flower92a@hotmail.fr, le 30 octobre 2013, 21:39:23

J'ai oublié aussi, moi aussi après chaque repas je suis épuisée somnolente, si j'ai le malheur de m'allonger je m'endors très rapidement, et me réveille quelques heures après très fatiguée et énervée...

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#351

de SZ, le 03 février 2014, 23:36:22

Je suis déjà intervenue plusieurs fois sur ce post.
Je veux surtout dire à certaines personnes en passe d'être cholécystectomisées qui chercheraient des infos de ne pas paniquer.
Je n'ai aucun des effets indésirables qui sont citées sur ces derniers posts. Après l'opération, j'ai du faire attention à mon alimentation pendant 3 semaines mais depuis, je remange de tout, je n'ai pas de sautes d'humeur, je ne suis pas spécialement fatiguée, je n'ai plus de problème de transit.
Cette opération m'a sauvé la vie, au sens propre comme au sens figuré, d'autant qu'après l'opération, le chirurgien m'a dit que je n'étais pas passée loin de la péritonite. :-/

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#352

DSO : cause ?

de Madoux, le 04 février 2014, 10:54:29

Il faut savoir que la crise de DSO n'a pas toujours d'explication. oui la morphine et ses dérivés peuvent la provoquer ainsi que la prise d'aliments trop riches en graisse mais elle peut aussi être totalement spontané. Cette crise extrêmement douloureuse peut durer de 15 à 45 minutes entrecoupée de répits de 5 à 10 mn. Le spafon est inefficace. Le sphincter d'Oddi étant un muscle long le Natispray agit comme sur le coeur et calme le spasme ce qui épargne le pancréas.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#353

Calmer la crise de DSO

de Chti47, le 05 février 2014, 7:25:38

Bonjour, pour ma part, j'arrive à calmer la crise en massant (assez fortement mais pas trop quand même! ) l'endroit où se trouvait ma vésicule. Ce massage fait mal au début et la crise disparaît aussi vite qu'elle est arrivée ! Voilà !
Cette astuce m'a été donné par un étiopathe.
Bon courage à tous ceux qui subissent la DSO .

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#354

DSO ?

de Madoux, le 05 février 2014, 10:26:23

à Chti 47
Est-ce bien une crise de DSO ? Pour ma part lorsque j'ai une telle crise, je ne suis plus capable d'agir et suis au bord de l'inconscience, dans l'incapacité de parler. J'ai essayé le massage quand j'en étais encore capable mais sans résultat.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#355

Massage

de chti47, le 06 février 2014, 9:44:06

A Madoux,

Oui je pense que se sont des crises de DSO (sensation de crise cardiaque, douleur qui transpercent devant juste sous les cotes et qui traverse dans le dos jusqu'entre les omoplates )Même douleur que lorsque j'avais mes crises dues aux calculs biliaires.J'arrive a stopper la crise dès le début maintenant, sans ces massages j'en ai pour 1 a 2 h de crise et après je suis épuisée.
Ces massages sont douloureux, il faut oser appuyer assez fort sur cette douleur (pour ma part c'est à l’endroit où se trouvait ma vésicule, juste sous les cotes au centre à droite).Dès que je sens le début de la crise je commence à masser et pour moi ça marche!Cordialement .

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

Des commentaires ont été supprimés ou déplacés par la modération. Voir l'historique.

Ajouter un commentaire

En développant ce site, j'aime à croire que j'½uvre à l'intérêt collectif. Mais je n'ai pas la prétention de détenir les réponses aux questions abordées ici. Je souhaite surtout faciliter l'échange des idées. C'est pourquoi l'intérêt de ce site dépend aussi de vous. Participez au débat, n'hésitez pas à donner votre avis, à signaler une lacune, une erreur... Une simple note à ce document, à l'aide du formulaire ci-contre, sera déjà une information utile. Pour suivre une discussion, pensez aux fils RSS.





* votre adresse électronique ne sera ni diffusée ni affichée sur le site.

Vous indiquez votre adresse électronique pour :
être automatiquement averti par courriel des nouveaux commentaires sur cette page (desinscription sur demande par simple courriel à cette adresse). Solution alternative : les fils RSS.
uniquement donner la possibilité au webmaster de vous contacter.


Répondez en français, en minuscules, avec les accents quand il y en a.


Mode d'emploi

La rubrique « Brèves » propose actualités et réflexions dans le but d'informer, mais aussi d'amorcer les débats. Toute discussion constructive qui y prendra corps pourra donner naissance à un dossier où les idées seront organisées et développées. Dans le cas où un dossier existe déjà, il est indiqué dans la rubrique « Thèmes associés » de la brève.

Références

[1] Pr. A. Eschalier. Les morphiniques. 16 janvier 2002.
http://www.univ-st-etienne.fr/stephado/ capacite/ cours/ aesmorph.htm

Appréciation du document

Note actuelle : excellent excellent (nb votes : 63)

Participez à l'amélioration du site en notant ses articles. Vous avez trouvé celui-ci :





Voir le Best-Of

Thèmes associés

Prolongez votre visite

Retrouvez toutes les nouveautés du site d'un seul coup d'½il sur la page d'accueil

À propos du site, vous pourrez comprendre et discuter ses objectifs, sa méthode, ses choix éditoriaux...

Liens externes