Vous êtes ici : Accueil > Brèves >

Je ne suis plus actif sur www.debats-science-societe.net.

Vous avez aimé mon travail ici ?

Visitez www.sciences-et-democratie.net ! Nous y parlons nanotechnologies, OGM, démocratie participative et débat public, bioéthique et bien d'autres sujets encore.

Et pour des prestations intellectuelles liées au débat science-société, voyez www.participandco.fr...

Philippe Bourlitio

Visitez le site de débats de Sciences et Démocratie

Contre la pourriture de l'esprit

Philippe BOURLITIO. 26 juillet 2004.

Si le niveau déplorable des programmes télé aux heures de plus forte audience vous oripile, vous serez certainement dégoûtés, et sans doute peu étonnés, de lire ce qu'en dit le PDG de TF1 [1] :

Il y a beaucoup de façons de parler de la télévision. Mais dans une perspective « business », soyons réaliste : à la base, le métier de TF1, c'est d'aider [telle grande marque], par exemple, à vendre son produit [...].

Or pour qu'un message publicitaire soit perçu, il faut que le cerveau du téléspectateur soit disponible. Nos émissions ont pour vocation de le rendre disponible : c'est-à-dire de le divertir, de le détendre pour le préparer entre deux messages. Ce que nous vendons à [cette grande marque], c'est du temps de cerveau humain disponible [...].

Comment rompre avec une situation aussi déplorable ? Sur le principe du pollueur payeur, je propose une taxe sur la pollution intellectuelle, prélevée sur les émissions les plus creuses et qui serait reversée pour soutenir le développement des projets d'un niveau intellectuel plus satisfaisant.

brève suivante : De la coca génétiquement modifiée chez les trafiquants de drogue
brève précédente : Le scandale des sites abandonnés
toutes les brèves

Sondage

Pour lutter contre la télé-poubelle, faut-il instaurer une taxe sur la pollution intellectuelle basée sur le principe pollueur-payeur ?




Vos réactions

#1

de olivier, le 26 juillet 2004, 17:34:59

Oui plus de sous pour Arte ou les petites chaînes du cable/satellite.
J'aimerais bien savoir ce qu'en pense Marc Tessier (qui sait peut être la même chose ...)

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#2

ah d'accord

de Le Noob, le 27 juillet 2004, 17:35:17

Ok, pas mal pour la taxe sur la pollution intellectuelle
(j'ai fait un post l'information sur futura pour qui veut)

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#3

de Marso, le 22 septembre 2005, 18:49:09

Nous sommes aux yeux des marchands de cette sorte des objets de consommation. L'humain ils ne connaissent pas. Ce qui conduit directement à l'abrutissement, à la bêtise. Ce propos de ce PDG ne m'étonne pas bien que je ne pensais pas qu'on en soit rendu là.

Ils ont la loi pour eux. Comment renverser la vapeur de tant d'émissions abrutissantes. Pour eux une taxe est ridicule et ils nous la feront bien payer en fin de compte.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#4

télé pour tous

de gigi, le 29 septembre 2005, 14:28:39

encore une taxe ! beuh...
Mais une chaine de télé pour chaque genre :
(sport, documentaires, series, films etc..)
chacun peut choisir(meme avec un peu, mais peu de pub!!)

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#5

de ponpon, le 30 mars 2006, 20:36:07

je suis pour que ses [censure] payent le prix fort,que l'on applique sur eux leur propre loi,et aussi que le taux de niaiserie soit affiché tout au long de l'emission,sur une échelle determinée de 1 à 10

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#6

de moi, le 01 avril 2006, 18:08:50

Pour arrêter ça, c'est simple : VENDEZ VOTRE TELE ! Vous gagnerez sur tous les plans. Osez vous mettre en accord avec vos idées...

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#7

de moha, le 16 juin 2006, 20:53:44

Pollueur = payeur ? L'idée était bonne. Mais cela coûte moins cher de payer la taxe que de faire le nécessaire pour ne pas polluer. La suite est connue.

Faire payer les pollueurs, d'accord. Mais avec la plus grande sévérité, pour vraiment dissuader.


Fonctionne avec tout type de pollution. ;-)

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#8

un pourcentage sur les recettes des SMS ?

de Philippe Bourlitio icon, le 16 juin 2006, 21:22:32

En réponse au message de Moha (n°7) : Si la taxe est payée pour aider à financer des projets éducatifs, culturels, qui soient attractifs (si, c'est possible), et bien c'est déjà ça de gagné.

Mais, comme l'évoque Marso (message n°3), il y a fort à parier que ce soient nous qui payions au final. Et il y a déjà la redevance pour ça.

Comment faire alors ? Ne faudrait-il pas prendre un pourcentage sur les recettes que certaines émissions tirent des SMS ? Qu'en pensez-vous ? Est-ce que cette cible serait plus appropriée ?

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#9

de François, le 21 juin 2006, 4:01:40

Il faut absolument regarder le film de George Clooney, "Good Night, and Good Luck" à ce propos.

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#10

de pourie ton idée, le 27 juillet 2006, 23:20:02

je suis contre ton idée de taxe.comme tu le dis si bien le développement intellectuel c'est d'inciter les gens à consommer les produits qu'ils regardent durant les publicités.En achetant ces produits(pates panzani,lunettes de vue...), nous contribuons à développer ces différents secteurs et permettons à la société d'avancer. On dirait que vous vous sentez superieur en pronant "le développement intellectuel".MAIS REVENEZ SUR TERRE, vous n'êtes pas des philosophes et de plus les philosophes ne vont pas permettre de fabriquer le dernier airbus A380. La culture audiovisuel(histoire, art,technologie) n'est qu'un moyen parmi tant d'autres de vous faire acheter par le biais des publicités. Et oui dans cette société c'est CHACUN POUR SOI et arrêter avec vos taxes!!!!!!

Commentaire jugé pertinent à 50% (2 votes).

#11

A propos de la nullité des médias...

de Proton libre, le 21 septembre 2006, 15:45:15

On n'en serait peut-être pas là si de nombreux politiciens (de gauche entr'autres) n'avaient pas systématiquement étiqueté "sectes" des organismes proposant des méthodes de développement personnel, tuant ainsi dans l'oeuf tout ce qui ne s'alignait pas sur les propositions liberticides des partis politiques au pouvoir ou l'ayant été.

Commentaire jugé pertinent à 0% (1 vote).

#12

La télé ça lobotomise...

de Lili, le 23 juin 2007, 10:43:36


D'accord avec "moi" (hihi), jetez votre télé, vous verrez, on vit très bien sans. il y a tant d'autres choses plus passionnantes et épanouissantes à faire que d'offrir du "temps de cerveau disponible " aux publicitaires...
Allez, chiche, vous vous lancez ?

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#13

nfl elite jerseys

de KeennaGitsHes, le 05 octobre 2013, 21:28:48

Xanadu: the Ultimate Experience
<a href=http://nflstitched.tumblr.com/><b>authentic cheap nfl jerseys</b></a> Pressure high for NFC breakthrough players

Just to get you into the right perspective, we have to consider that neither Seattle, the St. Louis Rams, the San Francisco 49ers nor the Arizona Cardinals had a winning season in this 2010. At 7-9 overall and 4-2 record in division play the Seahawks clinched division and made it into the Wild Card Round. That is despite their losing season. In other words, Seattle qualified into the playoffs just because they where the strongest team in the weakest division in professional football. As a matter of fact, the Seahawks could never link more then two wins during the regular season.<a href=http://nflcheap80.page4.me/><b>fans wholesale jerseys</b></a> Football gifts are plentiful and make buying for a die-hard fan simple and easy. And these are gifts that are sure to please any football lover. Check out what's available.

Actually one of the best and well known NFL jerseys providers is nfljerseysstockm. You can get the same and high quality material jerseys at very affordable price. You can also get the authentic NFL jerseys that are cheaper and with good quality.<a href=http://freenfl.sitespawner.com/><b>free nfl jerseys online</b></a> People who choose a career as a professional athlete do so with one important concern in mind; the risk of a career ending serious injury ending. However, as more chronic conditions become treatable, athletes are able to continue being highly tuned performers in their chosen sport. One condition that has surged in the past decade is asthma. More athletes are being diagnosed with asthma but are able continue at a high level because of effective treatment. Another chronic condition, sleep apnea, has also become a new focus for many athletes as more evidence supports the theory that sleep apnea affects a wide range of individuals.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

Ajouter un commentaire

En développant ce site, j'aime à croire que j'½uvre à l'intérêt collectif. Mais je n'ai pas la prétention de détenir les réponses aux questions abordées ici. Je souhaite surtout faciliter l'échange des idées. C'est pourquoi l'intérêt de ce site dépend aussi de vous. Participez au débat, n'hésitez pas à donner votre avis, à signaler une lacune, une erreur... Une simple note à ce document, à l'aide du formulaire ci-contre, sera déjà une information utile. Pour suivre une discussion, pensez aux fils RSS.





* votre adresse électronique ne sera ni diffusée ni affichée sur le site.

Vous indiquez votre adresse électronique pour :
être automatiquement averti par courriel des nouveaux commentaires sur cette page (desinscription sur demande par simple courriel à cette adresse). Solution alternative : les fils RSS.
uniquement donner la possibilité au webmaster de vous contacter.


Répondez en français, en minuscules, avec les accents quand il y en a.


Mode d'emploi

La rubrique « Brèves » propose actualités et réflexions dans le but d'informer, mais aussi d'amorcer les débats. Toute discussion constructive qui y prendra corps pourra donner naissance à un dossier où les idées seront organisées et développées. Dans le cas où un dossier existe déjà, il est indiqué dans la rubrique « Thèmes associés » de la brève.

Références

[1] Les dirigeants face au changement. Éditions du Huitième jour, 2004.

Appréciation du document

Note actuelle : excellent excellent (nb votes : 19)

Participez à l'amélioration du site en notant ses articles. Vous avez trouvé celui-ci :





Voir le Best-Of

Thèmes associés

Prolongez votre visite

Retrouvez toutes les nouveautés du site d'un seul coup d'½il sur la page d'accueil

À propos du site, vous pourrez comprendre et discuter ses objectifs, sa méthode, ses choix éditoriaux...

Liens externes