Vous êtes ici : Accueil > Dossiers > OGM > Questions sociales >

Je ne suis plus actif sur www.debats-science-societe.net.

J'ai repris les grands principes de fonctionnement de ce site sur www.sciences-et-democratie.net, que j'ai animé de 2006 à 2011. Nous y avons parlé nanotechnologies, OGM, démocratie participative et débat public, bioéthique et bien d'autres sujets encore.

Je suis consultant web participatif, prestataire de services en e-démocratie, civictech, fondateur et gérant de la société Particip&Co, agence numérique dédiée à la démocratie participative et au débat public.

Philippe Bourlitio

Visitez le site de débats de Sciences et Démocratie

Dossier OGM

Asservissement des agriculteurs par les semenciers ?

Philippe BOURLITIO. Édition du 06 juin 2004.

Dans le débat sur les OGM, le danger d'un asservissement croissant des agriculteurs par les firmes de semenciers est souvent mis en avant. J'ouvre cette page pour que les professionnels concernés nous présentent, à ce sujet, leur point de vue et leur raisonnement. Il serait intéressant de dépeindre, dans un premier temps, la relation agriculteurs-semenciers en dehors du contexte OGM. Pour le profane, les semences hybrides constituent déjà une cause de tension, sans qu'il parvienne à en mesurer l'ampleur. À la lumière de ces informations, la nouvelle donne introduite par les OGM sera plus compréhensible.

Page créée le 06 juin 2004. Dernière édition le 06 juin 2004.
Historique de la page

Vos réactions

#1

Malaise

de eric lombard, le 24 août 2004, 19:25:55

Selon un article du journal La Croix (http://www.la-croix.com/article/index.jsp?docId=1948667&rubId=788) du 23/08/04, les OGM mettent les agriculteurs français mal à l'aise, car les media ne les aident pas à faire la synthèse d'un dossier complexe. Ce constat confirme s'il en était besoin l'utilité (publique) de ce site ...

"En résumé, la Confédération Paysanne, deuxième syndicat agricole, très impliquée dans les compagnes d’arrachage de plants d’OGM, refuse résolument toute culture transgénique, même si elle précise «ne pas être opposée à la recherche en milieu clos». La FNSEA, le syndicat majoritaire, est moins catégorique. «Nous ne sommes ni pour ni contre. Nous demandons juste qu’un maximum de précautions soient prises pour laisser aux agriculteurs et aux consommateurs le choix d’aller ou pas vers les OGM», explique Olivier Marteau, vice-président de la FNSEA, en charge du dossier OGM depuis une dizaine d’années.
Les deux syndicats concurrents s’accordent au moins sur un constat : le «déficit d’information du public agricole» sur le sujet. «Les agriculteurs se posent des questions mais ils n’arrivent pas à percevoir l’ensemble du dossier. Seuls les céréaliers sont, en général, informés mais ils ne représentent que 20 % de la profession», analyse Cédric Keller, secrétaire national de la Confédération paysanne. Olivier Marteau affiche, lui, son pessimisme. «Les OGM sont devenus, pour les agriculteurs, un débat de spécialistes. Ce n’est même plus un sujet de conversation pour eux. L’évolution des mentalités est négative», juge-t-il, renvoyant une part de la responsabilité aux médias, qui ne traiteraient plus le dossier «sur le fond mais juste sur le plan polémique»."

D'autre part, toujours d'après cet article, un certain nombre d'agriculteurs français se sentent à la fois juge et partie, êtant adhérents de la coopérative Limagrain, premier semencier français et 2ème mondial.

Commentaire jugé pertinent à 50% (2 votes).

#4

et les croisements ?

de Ryuujin, le 23 juin 2006, 16:38:05

Même des croisements sont brevetés ; le problème des brevets sur le vivant est un problème externe à la question des OGM.

D'ailleurs, s'il y avait une demande d'OGM "libres de droit" aussi...

la transgénèse est une technique ; si le public avait lui aussi une politique de développements d'OGM aboutie, on en serait pas là.
Qu'advient-il des peupliers auppauvris en lignine ?

Qu'adviendra t'il des végétaux résistants aux stress abiotiques ?


Il est des applications dont on ne peut pas légitimement pas attendre des multinationales comme Monsanto et Syngenta qu'ils les développent.
Dès qu'il s'agit d'OGM à visée humanitaire, écologique etc... c'est trop peu susceptible de dégager des bénéfices.


On ne peut décemment pas reprocher aux OGM de ne pas faire ce qu'au fond on refuse de faire.

L'exemple du riz doré en est un bon exemple : beaucoup d'anti reprochent à la transgénèse de ne générer actuellement que des applications purement commerciales, et à coté de ça, Greenpeace qui en rassemble un très grand nombre lance une campagne de propagande à 12 millions pour raconter sur tous les toits que le riz doré est nuisible et innefficace parceque d'après un calcul ( dont tous les spécialistes - et même les amateurs - savent qu'il est foireux ) l'ancienne version de riz doré ne peut pas apporter...les AJR !?!

Autre exemple : la production de lipase en champs.
Les anti arguaient que des alternatives étaient envisageables etc...
Victoire ! le champs a été arraché !

Bon, par contre, la lipase "alternative", on l'attends toujours...les alternatives n'étaient malheureusement que des mots.

Commentaire jugé pertinent à 100% (3 votes).

#5

de Ryuujin, le 11 février 2007, 23:59:14

J'ai appris vendredi que le maïs de Meristem Therapeutic produisant la lipase gastrique qui avait été systématiquement arraché était mâle stérile.

Commentaire jugé pertinent à 100% (2 votes).

Des commentaires ont été supprimés ou déplacés par la modération. Voir l'historique.

Ajouter un commentaire

En développant ce site, j'aime à croire que j'½uvre à l'intérêt collectif. Mais je n'ai pas la prétention de détenir les réponses aux questions abordées ici. Je souhaite surtout faciliter l'échange des idées. C'est pourquoi l'intérêt de ce site dépend aussi de vous. Participez au débat, n'hésitez pas à donner votre avis, à signaler une lacune, une erreur... Une simple note à ce document, à l'aide du formulaire ci-contre, sera déjà une information utile. Pour suivre une discussion, pensez aux fils RSS.





* votre adresse électronique ne sera ni diffusée ni affichée sur le site.

Vous indiquez votre adresse électronique pour :
être automatiquement averti par courriel des nouveaux commentaires sur cette page (desinscription sur demande par simple courriel à cette adresse). Solution alternative : les fils RSS.
uniquement donner la possibilité au webmaster de vous contacter.


Répondez en français, en minuscules, avec les accents quand il y en a.


Appréciation du document

Note actuelle : moyen moyen (nb votes : 4)

Participez à l'amélioration du site en notant ses articles. Vous avez trouvé celui-ci :





Voir le Best-Of

Sur le même thème >>>

Condamnation de faucheurs d'OGM. Debats-science-societe.net, 08 mars 2007.
http://www.debats-science-societe.net/ breves/ 2007/ 03/ 02.html

Votre avis sur les prochaines expérimentations d'OGM. Debats-science-societe.net, 06 mars 2007.
http://www.debats-science-societe.net/ breves/ 2007/ 03/ 01.html

Référendum gersois sur les OGM suspendu. Debats-science-societe.net, 20 août 2005.
http://www.debats-science-societe.net/ breves/ 2005/ 08/ 03.html

Prolongez votre visite

Retrouvez toutes les nouveautés du site d'un seul coup d'½il sur la page d'accueil

À propos du site, vous pourrez comprendre et discuter ses objectifs, sa méthode, ses choix éditoriaux...

Mes acolytes

Autres liens