Vous êtes ici : Accueil > Brèves >

Je ne suis plus actif sur www.debats-science-societe.net.

Vous avez aimé mon travail ici ?

Rejoignez-moi sur www.sciences-et-democratie.net !

Nous y parlerons nanotechnologies, OGM, démocratie participative et débat public, bioéthique et bien d'autres sujets encore.

Et pour des prestations intellectuelles liées au débat science-société, voyez www.participandco.fr...

Philippe Bourlitio

Visitez le site de débats de Sciences et Démocratie

Polémique relancée autour des antennes relais

Philippe BOURLITIO. 03 février 2004.

L'une des difficultés que rencontre un citoyen lorsqu'il veut comprendre un sujet en débat, c'est de devoir souvent composer avec des arguments contradictoires. Le cas de la téléphonie mobile nous fournit un nouvel exemple de cette réalité.

Lors d'une conférence de la Cité des Sciences en 2003 [1], Jean-Claude Douillet, Directeur fréquences et protection de Bouygues Télécom, démontrait l'innocuité des antennes relais avec force données et schémas, se parant de la crédibilité du scientifique et reléguant les porteurs d'opinions contraires au rang des alarmistes irraisonnés. Si ce personnage pouvait être taxé de parti pris à cause de son poste, deux rapports, l'un de l'OPECST en 2002 [2] et l'autre de l'AFSSE en 2003 [3], arrivaient à la même conclusion. Mais en France le climat de suspicion qui pèse sur les experts et les instances publiques ne suffit pas à rassurer le citoyen. Et voilà que quatre chercheurs, qui se déclarent indépendants, viennent de publier un livre blanc sur les dangers de la téléphonie mobile [4] qui soutient la thèse inverse.

Alors, que croire ? S'agit-il d'une divergence d'interprétation sur des données scientifiques insuffisantes, la fameuse incertitude scientifique avec laquelle nos politiques doivent souvent composer, ou bien n'est-elle ici qu'un alibi face à des intérêts économiques énormes ? Pour que les expériences menées dans différents laboratoires sur le danger du téléphone portable fournissent des données qui puissent être comparables, le rapport de l'OPECST souligne qu'il est indispensable de mieux harmoniser les protocoles et les matériels expérimentaux d'exposition des matériaux biologiques aux champs électromagnétiques pertinents pour la téléphonie mobile et que cette harmonisation doit être généralisée au plus vite au niveau national, européen et international. Voilà une conclusion pertinente. Mais sous quel délai peut-on espérer la réalisation de cette harmonisation ? Le contexte de réduction des crédits et des postes de la recherche ne nous éloigne-t-il pas de cet objectif ?

brève suivante : L'activité physique au quotidien protège votre santé
brève précédente : Le projet Iter
toutes les brèves

Vos réactions

#1

de TITUS06, le 17 mai 2004, 14:10:02

Les lobbies des opérateurs sont les véritables décideurs!!! Les inrérêts financiers de court terme prévalent sur la santé !!!

Aujourd'hui on assiste a des situations ubuesques !
Par exemple à Nice !!! Les mesures de précautions sont baffouées :
Des antennes relais ont situées sur le tôit de l'hotel Concorde face à l'hopital pour enfants LENVAL Distance antenne-hopital une vingtaine de mètres !!! Idem pour des installation sur les toîts d'écoles !!! Ou sur des installations destinés à être implantées sur des toitures d'habitations privées, mais à moins de 7 mètres de chambres d'enfants !!!!!

Ou est le principe de précaution???? A plus long terme qui peut répondre avec certitude sur les effets que pourront avoir ces antennes sur la santé de riverains et d'enfants exposés 24h24 365 jours par an, à proximité immédiate ????

Les politiques n'ont pas de courrage !!! Ce sont pour une grande partie des fuyards ... Qui sera responsable lorsque des cas pathologiques graves seront imputables aux effets des ondes basses fréquences ????

Tout cela me dégôute personnellement, et l'ensemble des riverains ont le m^me sentiment que moi !!! c'est honteux, dégueulasse, lâche!

Commentaire jugé pertinent à 50% (2 votes).

#2

A l'abri sous les antennes !

de Eric Lombard, le 20 juin 2004, 18:11:37

Pas de panique ! Mon ami Bernard Veyret, chercheur au CNRS (Bordeaux), spécialiste des effets biologiques des ondes électromagnétiques émises par les portables , m'avait affirmé en sept 1999 que les antennes n'étaient pas dangereuses pour les habitants des immeubles sur lesquels elles sont installées, car elles émettent horizontalement (lobe de 60 ou 120 degrés). Il me disait par ailleurs que les émetteurs de la tour Eiffel arrosaient les parisiens bien plus copieusement que les antennes de téléphonie mobile dont la puissance est assez faible (0.1 à 2 W)

Commentaire jugé pertinent à 33% (3 votes).

#3

Re: A l'abri sous les antennes !

de Philippe Bourlitio icon, le 20 juin 2004, 19:25:14

Bonjour Eric,

C'est exactement le discours que j'ai entendu à la Cité des Sciences (voir référence [1] ci-dessus). C'est plutôt rassurant. Merci de le signaler.

Il n'en reste pas moins que je comprends complètement la colère de Titus06 : il n'est pas admissible que l'on laisse ainsi l'angoisse se développer dans notre démocratie. Les questions de risque devraient faire l'objet d'une information plus lisible, plus accessible, plus permanente, de sorte que les polémiques soient plus constructives que lucratives. Peut-être devrais-je ouvrir un dossier sur ce sujet. Il faudrait notamment retrouver la démonstration qui avait été faite à la Cité des Sciences. Si un mécène passe ici, qu'il sache que je manque de temps, qu'il serait nécessaire que je travaille à temps complet sur ce site ;-).

Commentaire jugé pertinent à 100% (2 votes).

#4

tout va bien !

de marcus, le 27 novembre 2004, 12:04:28

Un pont suspendu peut-il être détruit par un vent de faible puissance (60Km/h) ?

Tout les spécialistes vous répondront NON.

Le 7 novembre 1940, six mois après son inauguration, le pont suspendu de Tacoma (USA) était détruit par des vents de faible puissance.

Explication : un phénomène de résonance dû aux oscillations en torsion provoquées par le vent.
Depuis, les ingénieurs et les mathématiciens se sont longuement penchés sur l'étude du phénomène.
On a imaginé des modèles mathématiques, appliqués à des simulations à l'ordinateur : à condition de créer une cause (mouvement plus ample du tablier du pont ou tourbillon plus agressif), on peut retrouver le mouvement du pont qui ondule et se tord, jusquà sa destruction.

Les champs pulsés de faible puissance émis par les antennes relais de téléphonie mobile agissent de la même manière sur nos cellules.

MD

Commentaire jugé pertinent à 50% (4 votes).

#5

Antennes relais et notre SANTE

de Riverains, le 04 juillet 2007, 16:39:59

Nous vous proposons de consulter notre blog si une antenne relais a été implantée près de chez vous et que vous vous interrogez !

http://www.u-blog.net/riverainselorn

Bonne lecture et à bientôt !

Bien cordialement
Association des Riverains de l'Elorn.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#6

ANTENNES RELAIS DE TELEPHONIE MOBILE - TELEPHONES PORTABLES : QUELS RISQUES POUR NOTRE SANTE?

de Riverains de l'Elorn, le 17 novembre 2007, 11:42:25

NOTRE url CHANGE MAIS NOTRE ACTION CONTINUE !

Nous sommes riverains d'une antenne relais de téléphonie mobile. Aujourd'hui, nous oeuvrons pour la faire déplacer en raisons des craintes qu'elle nous inspire au regard de nombreuses raisons que nous évoquons sur notre Blog.
Si vous-même, votre famille, vos proches, vos voisins… êtes dans notre cas, profitez de notre histoire pour gagner du temps dans vos démarches.

Et les téléphones portables alors!?... Il semble y avoir un consensus aujourd’hui sur la dangerosité de leur utilisation dans certaines conditions ! Nous en parlons aussi dans notre blog.

Nous espérons que notre blog vous aidera à trouver des réponses en quelques « clics » seulement !

A bientôt donc sur notre blog.

Les Riverains de l’Elorn. (LADERNEAU, 29)

Notre Blog :
http://riverainsdelelorn.vox.com/

Notre adresse mail :
riverains.elorn@voila.fr

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#7

antenne en zone rurale

de jlouis, le 18 décembre 2008, 10:25:42

Bonjour,*Est il vrai qu'en zone rurale, la puissance développée par les antennes qui se trouvent bien sur plus éloignées est supérieure souvent à la norme de 2 V/min et à qui faut il s'adresser pour établir cette mesure?
Les publications indiques que les abeilles par exemple sont victimes de ces antennes relais et le paradoxe aujourd'hui est que l'on entend que celle ci se developpe mieux en ville qu'à la campagne à cause des pesticides.
Que faut il en penser de tout cela!! je connais bien le problème des pesticides sur l'abeille mais l'aspect dangereux des ondes m'est mystérieux et j'abuse moi-même du téléphone portable par mon métier, chose bien pratique, il faut reconnaitre.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#8

Re: antenne en zone rurale

de Philippe Bourlitio icon, le 18 décembre 2008, 11:01:45

Bonjour Jean-Louis,

il semble qu'il y ait déjà largement assez de facteurs pour expliquer la surmortalité des abeilles sans les ondes électromagnétiques. Mais si vous avez des références sur le sujet, je suis preneur. Je viens justement de publier un dossier sur la question de la surmortalité des abeilles sur www.sciences-et-democratie.net. C'est un travail de décryptage de la controverse fait par des étudiants de Sciences-Po. Si vous connaissez bien le sujet, je suis également preneur de votre avis sur la qualité de ce dossier :
http://www.sciences-et-democratie.net/dossiers-et-debats/abeilles-et-pesticides

Sur la connaissance des phénomènes biologiques pouvant expliquer le danger des ondes, j'avoue être tout aussi ignorant que vous. En attendant d'en savoir plus (cad la fameuse étude internationale baptisée Interphone dont la publication se fait désirer), j'utilise mon téléphone avec précaution, sur la base des recommandations que j'ai entendu ici ou là...

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#9

Re: antenne en zone rurale (suite)

de Philippe Bourlitio icon, le 18 décembre 2008, 11:08:58

A qui s'adresser à propos de la puissance des antennes relais en milieu rural ? Vous avez certainement entendu parler de l'association Robins des toits. Je ne sais pas s'ils peuvent répondre à cette question en particulier, mais voici l'adresse de leur site web :
http://www.robindestoits.org/
En y allant, je découvre qu'ils annoncent justement la sortie d'un rapport appelé Bioinitiative qui est un récapitulatif de plus de 1500 travaux publiés. Avec des "preuves scientifiques définitives des dangers pour la santé de la téléphonie mobile"...

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#10

cruiser

de jlouis, le 18 décembre 2008, 16:26:32

Merci pour l'info de l'association "robin sur les toits " dont j'avais oublié le nom.
Par contre j'apprends par vous le renouvellement de l'amm sur le cruiser jusqu'à mai 2009. Il fallait s'en douter avec l'avis de l'AFSSA... Cela contribuera à terme à la disparition de nos abeilles mais aussi à la dissimination de maladies pour l'homme car les neurotoxiques, on en connait hélas les effets aujourd'hui avec l'augmentation de maladies comme Parkinson ou alzeimer!
Je mets l'adresse de mon blog vous pourrez consulter à votre gré.....
http://larzac.over-blog.org

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

Ajouter un commentaire

En développant ce site, j'aime à croire que j'½uvre à l'intérêt collectif. Mais je n'ai pas la prétention de détenir les réponses aux questions abordées ici. Je souhaite surtout faciliter l'échange des idées. C'est pourquoi l'intérêt de ce site dépend aussi de vous. Participez au débat, n'hésitez pas à donner votre avis, à signaler une lacune, une erreur... Une simple note à ce document, à l'aide du formulaire ci-contre, sera déjà une information utile. Pour suivre une discussion, pensez aux fils RSS.





* votre adresse électronique ne sera ni diffusée ni affichée sur le site.

Vous indiquez votre adresse électronique pour :
être automatiquement averti par courriel des nouveaux commentaires sur cette page (desinscription sur demande par simple courriel à cette adresse). Solution alternative : les fils RSS.
uniquement donner la possibilité au webmaster de vous contacter.


Répondez en français, en minuscules, avec les accents quand il y en a.


Mode d'emploi

La rubrique « Brèves » propose actualités et réflexions dans le but d'informer, mais aussi d'amorcer les débats. Toute discussion constructive qui y prendra corps pourra donner naissance à un dossier où les idées seront organisées et développées. Dans le cas où un dossier existe déjà, il est indiqué dans la rubrique « Thèmes associés » de la brève.

Références

[1] Les enjeux des démarches délibératives dans les entreprises. Collège de la Cité des Sciences. 08 janvier 2003.
http://www.cite-sciences.fr/francais/ ala_cite/ college/ 02-03/ seminair/ 11-02-sciences/ 01-bouillet-lebars/ index.htm

[2] Jean-Louis LORRAIN, Daniel RAOUL. L'incidence éventuelle de la téléphonie mobile sur la santé. Rapport de l'OPECST No 52 (2002-2003) du 6 novembre 2002.
http://www.senat.fr/rap/r02-052/r02-052.html
http://www.senat.fr/rap/ r02-052/ r02-0521.pdf

[3] Avis de l'AFSSE sur la téléphonie mobile. AFSSE. 16 avril 2003. 18 pages.
http://www.afsse.fr/documents/ AvisDef.pdf

[4] D. OBERHAUSEN, R. GAUTIER, P. LE RUZ, R. SANTINI. Votre GSM / votre sante, on vous ment ! 150 pages pour rétablir la vérité. Édition Marco Pietteur, collection Résurgence. 2004, 144 pages.

Appréciation du document

Note actuelle : bon bon (nb votes : 2)

Participez à l'amélioration du site en notant ses articles. Vous avez trouvé celui-ci :





Voir le Best-Of

Thèmes associés

Prolongez votre visite

Retrouvez toutes les nouveautés du site d'un seul coup d'½il sur la page d'accueil

À propos du site, vous pourrez comprendre et discuter ses objectifs, sa méthode, ses choix éditoriaux...

Liens externes