Vous êtes ici : Accueil > Brèves >

Je ne suis plus actif sur www.debats-science-societe.net.

Vous avez aimé mon travail ici ?

Visitez www.sciences-et-democratie.net ! Nous y parlons nanotechnologies, OGM, démocratie participative et débat public, bioéthique et bien d'autres sujets encore.

Et pour des prestations intellectuelles liées au débat science-société, voyez www.participandco.fr...

Philippe Bourlitio

Visitez le site de débats de Sciences et Démocratie

Le projet Iter

Philippe BOURLITIO. 23 janvier 2004.

Aujourd'hui, la production d'énergie nucléaire repose sur le phénomène de fission nucléaire. L'épineux problème de la gestion des déchets qu'elle génère suffit à justifier la recherche de formes alternatives de production d'énergie. Une nouvelle voix d'exploration sera bientôt engagée avec le projet Iter. Ce programme de recherche tentera de mettre au point la fusion nucléaire.

Sur le site du CEA, vous trouverez un dossier complet sur la fusion magnétique, ainsi qu'une section Science animée comportant des animations pédagogiques pour voir ou revoir les notions fondamentales, notamment le principe de la radioactivité ou de la fission. Celle sur la fusion ne sera disponible que mi-février.

brève suivante : Premières rencontres régionales CNRS « Sciences et Citoyens » Île-de-France
brève précédente : Débat « Apprendre la science en dehors de l'école »
toutes les brèves

Vos réactions

#1

good

de nuts, le 07 juin 2004, 12:19:53

une bonne chose pour la france

Commentaire jugé pertinent à 0% (1 vote).

#2

Objectivité et compétence

de Marc Villemin, le 03 août 2004, 15:32:26

En tant qu'ancien physicien ayant été aux prises avec l'inertie bureaucratique navrante de la diplomatie France (j'ai travaillé 30 ans à l'étranger dans une entreprise européenne dont la France avait mollement, donc vainement, brigué l'installation sur son sol) et l'aide dérisoire apportée à la recherche scientifique dans notre pays, j'émets de sérieux doutes sur la compétence de nos représentants diplomatiques pour que ITER soit finalement implanté à Cadarache. Il ne suffit pas d'affirmer que Cadarache est le meilleur site, il faudrait le prouver sur le plan social, économique et écologique sans oublier la compétence scientifique. La France a certainement quelques bons théoriciens et expérimentateurs pleins de bonne volonté, mais est loin de faire partie des pionniers de la fusion, contrairement aux Anglais, Russes, Japonais et-naturellement- Américains. Chez nous, la construction de porte-avions paralytiques et périmés dès leur mise à l'eau passent avant l'équipement scientifique utilitaire (voyez ce qui se passe avec notre retard en matière d'examen médical par résonance magnétique nucléaire). Les capitaux et les physiciens étrangers seraient bien là pour nous aider, mais est-ce vraiment raisonnable de n'invoquer qu'une bonne volonté qui n'a guère d'autre support que l'ambition et l'orgueil national déplacé de représentants politiques français dont les paroles creuses et lyriques ne trouvent d'écho que dans la haute société et les milieux scientiques branchés?

Commentaire jugé pertinent à 85% (13 votes).

#3

une question

de odinasgord, le 12 mai 2005, 21:59:20

bonjour a tous j aimerai juste poser une question sur la fusion .J ai entendu dire que le projet de fusion d atomes était impossible et que c est un écran de fumée d après Claude Allégre .Quelqu un porrait il me dire si ce projet de fusion est possible mais pourquoi certains scientifiques trouvent qu il est navrant de gaspiller autant d argent pour un projet irréalisable ?merci a tous

Commentaire jugé pertinent à 50% (2 votes).

#4

Re: une question

de Philippe Bourlitio icon, le 15 mai 2005, 16:35:17

Bonjour Odinasgord,

Ma réaction à chaud ;) : si le projet Iter est envisagé sérieusement, c'est qu'il y a suffisamment d'experts pour avoir convaincu les politiques que c'est réalisable.

Dans les expérimentations réalisées à ce jour, le plasma de fusion consomme plus d'énergie qu'il n'en fournit. Pour arriver à produire de l'énergie à partir des réactions de fusion, il faut arriver à confiner efficacement un plasma suffisamment chaud et suffisamment dense.

Voir « Bilan énergétique et critère de Lawson »
http://www-fusion-magnetique.cea.fr/fusion/physique/lawson.htm

Qu'en dit M. Allègre ? Peux-tu nous donner une référence, STP ?

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#5

Point de vue de Claude Allègre

de Philippe Bourlitio icon, le 28 juin 2005, 10:58:09

Une chronique de Claude Allègre à propos d'Iter dans L'express :
« Iter, beaucoup de bruit pour rien ». L'express, 30 mai 2005.
http://www.lexpress.fr/idees/tribunes/dossier/allegre/dossier.asp?ida=433265

Pour lui, Iter fait partie « de ces projets de prestige qui ont, dans le passé, épuisé les finances de notre recherche », c'est « un engin qui offre peu de chances de réussite! »

Commentaire jugé pertinent à 33% (3 votes).

#6

Iter à Cadarache

de Philippe Bourlitio icon, le 28 juin 2005, 11:06:45

C'est la France, avec son site de Cadarache, qui a finalement été retenue par les six partenaires du projet ITER (Russie, Chine, Japon, Corée du Sud, États-Unis et France) qui viennent de signer une déclaration en ce sens. Le budget alloué sera de 10 milliards d'euros étalés sur trente ans.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#7

bizarbizar

de gutelette, le 29 juin 2005, 21:00:42

hello, juste pour dire, j'ais consulté le parisien et pleins d'autres revues sur Iter et je n'ais vu mentionné nulle part les risques que cela pourrait engendrer.Entre la france et le japon,on s'en fiche, le choix est facile car question séismes, on est beaucoup moins gâtés pour le site. Bref, les Verts s'y opposent écologiquement sans savoir pourquoi donc mes questions sont: quels sont les VRAIS risques pour l'HUMANITé?
le nouveau noyau ainsi crée est il dégradable?
qu'est-ce que la désinformation vient faire dans un sujet si important? Les chiffres sont partout différent. enfin, je suis pas savant mais je pense tout de même qu'il faut poser des question plutot que d'envoyer des critiques à tort et à travers même si l'on risque de ne pas avoir de réponse. Salut,Stef,ébeniste.

Commentaire jugé pertinent à 50% (2 votes).

#8

Cocorico ?

de Marc Villemin, le 24 juillet 2005, 18:47:39

Non, pas de cocorico, s.v.p. Le Japon et la communauté scientifique nous ont fait un cadeau empoisonné. Si nous avons finalement ITER, c'est au prix de compromisssions qui n'ont rien de scientifiques. Evidemment, il faut de la place pour installer un Tokamak géant et la sismicité au Japon est un tantinet plus élevée qu'en Provence. Le patron d'ITER est ... japonais; les têtes pensantes seront... japonaises (aidées par les cerveaux russes, britanniques et américains). Cadarache fournira le rosé et le pastis aux ouvriers du chantier de construction. Rendez-vous dans cinquante ans pour parler des performances du futur chaudron stellaire. Dommage.

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

#9

aide

de martine, le 13 septembre 2005, 10:13:05

Bonjour, je sais que cette page c'est une page scientifique ou de recherche et c'est justement ma question :comment est-ce que je peux connaître les gens qui travaillent pour le projet iter à Nîmes?.je fais la connaissance d'un stagiaire allemand qui travaillle dans cette ville et je voudrais le rencontrer.Merci.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#10

de caro, le 13 janvier 2006, 19:35:07

je voulais dire que ce projet est très bien, on fait de l'énergie peu polluante et en plus inépuisable; c une très bonne chose pour notre planète

Commentaire jugé pertinent à 0% (1 vote).

#11

une question de plus

de Francky, le 29 janvier 2006, 15:36:04

bonjour,
j'aimerai dire avant que ITER est un projet indispensable pour l'avenir de l'humanité et qu'il serait dommage de ne pas mettre tous les moyens nécéssaire à sa conception.

j'ai appris lors d'une conférence que la température du coeur sera confiné grâce à un champ magnétique. De quelle grandeur sera ce champ magnétique? et en supposant qu'il y ai une rupture de ce champ magnétique, combien faudrat-il de temps nécéssaire pour passer de plusieurs millions de degré au "combustible" à quelques degrés (100 degrés par exemple).
merci de votre réponse.

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#12

Réponse à Fracky

de Marc Villemin, le 01 février 2006, 10:51:50

Bonjour Francky,permettez-moi de vous préciser amicalement que ce n'est pas la température que l'on confine mais le plasma (deutérium-tritium dans le cas d'Iter). La densité de flux magnétique (ou induction,improprement appelée champ magnétique)pour Iter est de 5,3 teslas d'après le projet initial (1 tesla= 1 weber par mètre carré=10 000 gauss). Le volume du plasma dans ce Tokamak est de 837 mètres cubes, le grand rayon du plasma (du centre au bord extérieur) est de 6,21 mètres, le petit rayon du plasma (rayon de la section circulaire du tore)mesure 2 mètres. La température pour obtenir le plasma se situe entre 100 et 200 millions de degrès.Le confinement du plasma sera assuré par des bobines supraconductrices (de résistance nulle). Cordialement. MV

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#13

autres pistes pour la fusion

de zaouali M., le 01 avril 2006, 10:41:26

pour les physiciens théoriciens, est-il exclu que des conditions de fusion nucléaire puissent exister en dehors de celles qui prévalent dans les coeurs des étoiles? à une échelle différente,la biologie nous fournit des situations de division et de fusion cellulaires au niveau macrophysique ,mais a-t-on creusé plus loin?
Est-il vraiment exclu que des atomes de deutérium puisset être confinés et acculés à la fusion avec d'autres atomes avec dégagement d'énergie supérieure à celle de leur confinement?

Aucun vote sur la pertinence de ce commentaire actuellement.

#14

ITER

de NADIA31ANS, le 18 avril 2006, 16:42:53

Le projet ITER. N'y a t-il aucun problème sur l'environnement avec ce projet. Si catastrophe il y a, qu'est-ce que cela serait comme catastrophes possibles, et quelsseront les concéquences ?
Merci.
Nadia

Commentaire jugé pertinent à 100% (1 vote).

Ajouter un commentaire

En développant ce site, j'aime à croire que j'½uvre à l'intérêt collectif. Mais je n'ai pas la prétention de détenir les réponses aux questions abordées ici. Je souhaite surtout faciliter l'échange des idées. C'est pourquoi l'intérêt de ce site dépend aussi de vous. Participez au débat, n'hésitez pas à donner votre avis, à signaler une lacune, une erreur... Une simple note à ce document, à l'aide du formulaire ci-contre, sera déjà une information utile. Pour suivre une discussion, pensez aux fils RSS.





* votre adresse électronique ne sera ni diffusée ni affichée sur le site.

Vous indiquez votre adresse électronique pour :
être automatiquement averti par courriel des nouveaux commentaires sur cette page (desinscription sur demande par simple courriel à cette adresse). Solution alternative : les fils RSS.
uniquement donner la possibilité au webmaster de vous contacter.


Répondez en français, en minuscules, avec les accents quand il y en a.


Mode d'emploi

La rubrique « Brèves » propose actualités et réflexions dans le but d'informer, mais aussi d'amorcer les débats. Toute discussion constructive qui y prendra corps pourra donner naissance à un dossier où les idées seront organisées et développées. Dans le cas où un dossier existe déjà, il est indiqué dans la rubrique « Thèmes associés » de la brève.

Pour en savoir plus

CEA
http://www.cea.fr

The ITER WWW site, le site officiel du projet Iter
http://www.iter.org

Cadarache-France, un site européen pour Iter
http://www.iter.gouv.fr

Appréciation du document

Note actuelle : médiocre médiocre (nb votes : 3)

Participez à l'amélioration du site en notant ses articles. Vous avez trouvé celui-ci :





Voir le Best-Of

Thèmes associés

Prolongez votre visite

Retrouvez toutes les nouveautés du site d'un seul coup d'½il sur la page d'accueil

À propos du site, vous pourrez comprendre et discuter ses objectifs, sa méthode, ses choix éditoriaux...

Liens externes